Faire construire : combien ça coûte vraiment ?

Pour ne pas se tromper, mieux vaut prendre en compte toutes les dépenses, jardin et ameublement compris.
  • Pour bien comprendre le calcul du prix d'une maison, nous avons détaillé un projet de construction.
  • Nous avons pris en compte tous les éléments du projet, du terrain à la piscine en passant par la maison, les taxes, les assurances.
  • Au bout du compte, le rapport qualité/prix de la maison neuve est très compétitif par rapport aux autres types de logements.

Direction la périphérie de Nîmes (30) pour décortiquer un projet de construction. Nous en avons détaillé l’ensemble du prix, en tenant compte de tous les éléments (terrain, maison, crédit, assurances, garanties, frais annexes, piscine, mobilier, jardin, etc.). Les chiffres sont réels. Ils ont été établis lors de la négociation entre le constructeur et son client pour une villa et sa parcelle (opération terrain plus maison). Précision : ce projet, que nous laissons anonyme sur demande de l'acquéreur, est mené dans le cadre d’un contrat de construction d’une maison individuelle (CCMI – loi de 1990).

Le terrain. D’une surface de 1.109 m², il est situé dans un lotissement proche du centre-bourg. Il est livré prêt à bâtir, donc viabilisé (la parcelle est raccordée aux réseaux d’eau, de gaz et d’électricité, ce qui est matérialisé par le coffret technique en limite de parcelle). Le terrain étant de bonne qualité, ce qui a été confirmé par les sondages réalisés par le lotisseur, une étude de sol n’a pas été nécessaire. Prix : 125.000 € TTC.

Les frais divers liés au terrain. L’acquéreur paie les frais de notaire, qui s’élèvent à 5,80% du prix du terrain, soit 7.250 €. A cette somme s’ajoute des frais de dépôt de pièces (50 €), une quote-part de 500 € au titre des frais de l’Association syndicale libre (la « copropriété » du lotissement) et une caution de 600 € pour couvrir d’éventuelles dégradations aux équipements du lotissement durant les travaux (elle est restituée par le lotisseur en fin de chantier). L’acquéreur paie également la taxe d’aménagement (854 €). Prix : 9.254 €.

Prix des maisons neuves : identifiez tous les postes budgétaires

La maison. Elle affiche des formes sobres, qui reprennent quelques éléments du style local en lui ajoutant la modernité de belles baies vitrées. Elle est bâtie de plain-pied sur vide sanitaire. D’une superficie de 140 m², elle compte trois chambres, une salle de bains et deux w-c séparés. Conforme à la Réglementation thermique 2012, elle est équipée d’une chaudière gaz à condensation sur plancher chauffant hydraulique, l’eau chaude étant produite par un ballon thermodynamique. Prix : 182.000 € TTC.

Les frais annexes liés à la maison. Le constructeur inclut l’assurance dommages-ouvrage dans son contrat, ce qui permet de ramener son coût à 2,2% du prix de la maison, soit 4.004 €. Souscrite à titre individuelle, cette assurance coûte entre 7 et 8% du prix. Pour le raccordement de la villa aux réseaux qui passent en limite de parcelle, il faut compter 1.000 € et la même somme pour les compteurs. Prix : 6.004 €.

Les dépenses d’aménagement. Prévoyant, notre acquéreur a budgété 12.000 € pour la peinture et la décoration qui, le plus souvent, ne sont pas inclus dans le contrat de construction-loi de 1990. Il évalue sa cuisine, hors électroménager, à 8.000 €. Ses nouveaux meubles et son nouvel électroménager valent 8.000 €. Le garage revient à 8.000 €. Clôture, plantations et haies sont estimées à 10.000 €. Une somme qui atteint 12.000 € pour toutes les autres dépenses liées au jardin (allées, éclairage, etc.). Prix : 58.000 €.

Le prix total de la maison atteint 380.258 € tout compris. Pour ce tarif, notre acquéreur aurait pu s'offrir un cinq pièces neuf en centre-ville, un bien certes confortable mais qui forcément n'a pas de jardin. Une maison ancienne est certes moins chère, mais il faut se souvenir qu'une rénovation globale coûte souvent plus de 1.200 €/m², ce qui rend ce type de bien peu compétitif par rapport à la construction. A noter : notre acquéreur a par ailleurs prévu une piscine, dont les 25.000 € (bassin, terrasse, équipements) s’ajoutent au budget global. Son conseil : « ce qui essentiel, c’est de bien s’informer pour identifier tous les aspects du projet et tous les coûts. Il faut aussi garder de l’argent de côté pour faire face à d’éventuels imprévus. »

Cliquez sur un département pour voir
des offres de terrains + maisons
Publié par
© construiresamaison.com -