Façades : dernières tendances

La maison est une bête de mode. Même si ce ne sont pas des chiffons de luxe qui viennent souligner ses lignes mais des enduits et des bardages. Défilé printemps/été 2016 des dernières tendances.

Tant qu’elle n’a pas choisi la vêture de sa façade, la maison est encore toute nue, sans vraie personnalité. Cette fashionista devra élire son habillage de prédilection pour affirmer son style. Et elle aura l’embarras du choix. Couleurs, aspects, effets de matière… sont l’objet de collections dignes de celles des grands couturiers.

Quelle couleur pour la façade de ma maison ?

« Pour sortir des standards, nous proposons toutes les couleurs d’enduit, mais si le client souhaite deux voire trois couleurs ce sont des frais supplémentaires », annonce d’emblée Valérie Foschia, directrice des Maisons Foschia, un constructeur actif sur la région parisienne. « Les finitions d’enduits projetés, écrasés, grattés sont quant à elles généralement comprises dans le prix mentionné dans le contrat de construction d'une maison individuelle. »

Animer la façade oui mais pas seulement… Pour Samuel Journot, directeur de Plaisancia du Groupe Moyse, en Franche-Comté, la couleur est devenue un réel outil de travail, notamment lorsque le budget de l’acquéreur n’offre pas la possibilité d’une certaine complexité architecturale. « Subtilement déposée, la couleur n’a pas son pareil pour amplifier les volumes et les décrochés et parvenir à donner un authentique trait de caractère à la maison. »

Les crépis seront souvent en deux tons : majoritairement ce sont le gris clair et le gris foncé qui sont choisis mais les tons pierre sont toujours plébiscités. « Le blanc vraiment blanc est généralement à proscrire mais des roses, des orangés sont volontiers proposés aux acquéreurs », note Valérie Foschia. Pour que l’allure des façades soit quasi inimitable, certains rendus de crépis sont édités en séries limitées. Les enduits minéraux sont même matricés pour créer des effets graphiques souvent très réussis.

Les amateurs de couleur se tourneront vers du rouge brique ou des vermillons profonds, des verts tendres ou des oranges chaleureux. Les plus audacieux adopteront sans complexe les fuchsias vifs, les violets intenses ou les jaunes éclatants. « On observe néanmoins une nette tendance pour la coloration deux tons avec une teinte différente pour l'encadrement des ouvertures et des soubassements, ou un pan de mur d'une autre couleur que celle de la façade principale », note-t-on chez les maisons Clair logis. Un parti pris qui apporte également une touche très personnelle sans consentir d’effort financier important. Côté finition là encore les acquéreurs ont l’embarras du choix : mate, semi-mate, semi-gloss, semi-transparente, quartz.

Règles à suivre
Attention aux règles d'urbanisme. Dans certaines régions, elles peuvent être strictes, et il existe de nombreux secteurs protégés (soumis aux ABF, c'est-à-dire aux architectes des Bâtiments de France). Mais d’une manière générale les constructeurs locaux, bien implantés, ont l'habitude. Ils consultent bien en amont du projet les ABF et les services d'urbanisme de la ville, et trouvent des solutions. Lorsque le projet s'intègre aisément dans le site, et se soucie réellement de l'environnement existant, cela ne pose aucun problème.

Quel aspect pour la façade de ma maison ?

Les façades aiment se vêtir de toutes les matières… ou presque. Enduits, bois, pierre, brique, ardoise, fibre de verre, zinc, cuivre se plient à tous leurs caprices. Cette saison, la brique émaillée de couleur est de retour, les tuiles sur mesure innovent, les panneaux en pierre naturelle se font ultracontemporains. Le zinc n’est plus réservé à la haute couture architecturale mais est prêt à être porté par toutes les maisons. Comme pour les couleurs, les mélanges font merveille. Par exemple le bardage bois se mariera sans complexe à la pierre.

Les diverses matières se plaisent à jouer avec des aspects de texture pour un effet mode encore plus chic. Les collections de fibro-ciment se font brutes ou minérales, le ciment imite le bois, les enduits minéraux sont matricés pour créer des effets graphiques. Pour que l’allure des façades soit quasi inimitable, certains rendus de crépis sont édités en séries limitées. Les lasures se font opaques, intenses ou satinées. Quant aux peintures elles déclinent leurs finitions quasiment à l’infini : mate, semi-mate, semi-gloss, semi-transparente, quartz... Mais, attention, elles se font parfois désirer et ne seront disponibles que pendant quelques mois.

Une façade bois pour ma maison

« Habiller sa façade d’un bardage en bois apporte une touche esthétique indéniable à sa maison, mais permet également de renforcer la protection de ses murs contre l'humidité et les infiltrations d'eau. » Si le bardage bois va de soi pour les maisons à ossature bois, il convient également aux murs maçonnés. La diversité des essences permet à elle seule de personnaliser sa façade. Vous pouvez choisir de laisser le bois naturel pour qu'il se patine dans le temps ou opter pour la couleur avec des lames teintées. Le mélèze, l'épicéa, le pin douglas, le red cedar vieilliront généralement bien. L'essentiel est de faire attention à la classe.

100 % recyclable, le bardage Twinson se pose aisément sur les façades. Esthétique, il assure également une réelle protection de la maison, www.deceuninck.fr

En effet, les différents bois se voient attribuer une note de I à V qui correspond à leur capacité à résister aux agressions extérieures et aux intempéries. On choisira une essence classe III (exposition fréquente) ou IV (exposition permanente) en fonction de la localisation de sa maison. Un bois traité en autoclave est plus résistant à la moisissure et aux insectes. Un bois thermochauffé offre une plus grande stabilité dans le temps et une meilleure isolation.

Le bardage en matériau composite offre une flexibilité de design supérieure aux bardages bois, PVC et à la maçonnerie traditionnelle. Il permet de donner aux façades un aspect naturel durant dans le temps. Et l'entretien se réduit au strict minimum, Twinson, www.deceuninck.fr

Le bois, c'est aussi une affaire de look. « Un simple bardage, en fonction de la technique de pose utilisée, peut changer radicalement le style de la maison », rappelle l’un des commerciaux de chez Maisons Clair logis. « Si en grande majorité, la pose s'effectue de manière horizontale, certains privilégient une pose verticale, beaucoup plus contemporaine. D'autres choisissent même un bardage oblique, qui permet la réalisation de motifs. » Attention cependant à ne pas trop surcharger la maison pour qu'elle conserve élégance et sobriété.  

Une façade aux effets graphiques
Pour créer un effet dissymétrique saisissant, certains professionnels proposent de mixer des lames de dimensions standard avec des lames plus larges. Evidemment, si vous disposez d'une enveloppe plus confortable, libre à vous d’opter pour un mélange des matières avec des façades enduites, des soubassements en pierre, un pignon en bois. « Nous utilisons aussi des habillages en polycarbonate qui donnent de la légèreté. Ou des menuiseries en nu extérieur pour un nouveau look. Nous sommes sur la mixité des matériaux et des revêtements », conclut Maisons Clair Logis.

Personnaliser la façade de ma maison

Le bardage ne se décline plus exclusivement en bois. Pour habiller nos façades différemment, on opte pour le zinc, la tuile ou l’ardoise, on varie le format et le type de pose.

Le PVC et le composite. Le bardage bois demande un entretien régulier qui n'est pas du goût de tous. C'est pourquoi les industriels ont développé des produits qui présentent un aspect bois, mais sont en réalité en PVC ou en bois composite (mélange de fibres et de ciment). Ils reproduisent à s’y méprendre le veinage d'un bois classique mais se déclinent en de nombreux coloris et sont faciles à découper. Ils sont traités anti-UV et ne nécessitent aucun entretien. Pour plus d'originalité, rien ne vous empêche de mélanger les teintes.

L’ardoise. La façade en ardoise vous tente ? C’est une solution originale qui séduit à la fois par son intemporalité et sa modernité. Si l'ardoise couvre habituellement les toits de nos maisons, elle habille désormais avec la même élégance les murs. L'ardoise naturelle ne manque par ailleurs pas d'atouts. Il s'agit d'un matériau écologique, particulièrement résistant, qui ne nécessite pas ou peu d'entretien. Cupa, le leader mondial de la production d'ardoise naturelle, a développé un produit spécifique pour les façades. Et ça marche ! Les acquéreurs sont séduits. Mais c'est en mariant l'ardoise avec d'autres matériaux comme le zinc, le bois, la pierre naturelle et le verre, qu'elle revêt un plus grand intérêt encore.

Ardoise de parement sur ce mur de maison contemporaine, www.cupapizarras.com

La tuile. Certes, elles recouvrent la majorité de nos toitures et affichent une esthétique classique… Mais elles se substituent désormais aux bardages traditionnels, essentiellement les modèles plats, et s'invitent sur les façades des maisons neuves où elles mettent en valeur une architecture plutôt contemporaine. Jusqu'à présent les bardages en terre cuite étaient essentiellement l’apanage du nord de la France. Aujourd'hui, ils s'exportent à travers tout le territoire. Inaltérables, faciles à poser, et sans entretien, les tuiles en façade permettent de personnaliser à moindres frais sa maison neuve grâce à la diversité des dimensions, coloris et aspects.

Et si vous osiez l'originalité ? Certains professionnels n'hésitent pas à sortir des sentiers battus pour proposer des maisons vraiment originales, Architecte Maurizio Giammarinaro. Villa Rivesto, www.margraf.it

La pierre. Ceux qui préfèrent miser sur la pierre pour donner du caractère et une touche d’authenticité à leur habitation devront se décider entre des plaquettes en pierre naturelle ou en pierre reconstituée. Là encore les aspects et coloris sont multiples, pour satisfaire toutes les envies. Les fabricants proposent de la pierre sèche, de la pierre de Bourgogne authentique, des galets, de la pierre flammée. Elles se présentent sous forme de plaques où les pierres sont déjà préassemblées. Une bonne idée qui garantit un rendu de très bonne tenue et une pose facile qui vous fera gagner du temps !

Personnaliser ma façade grâce aux ouvertures
Rythmer les ouvertures donnera indéniablement du style à une façade. Les fenêtres adopteront des formes et des tailles diverses selon que l'ensoleillement ou la vue seront privilégiés. Hublot, lucarne, œil-de-bœuf seront également des atouts. Sachez que là aussi les fabricants proposent une infinité de modèles, de matériaux et de coloris.  

Personnaliser ma façade grâce à un bardage original
Certains bardages savent se distinguer. En grès cérame, ils ont ainsi trouvé leur public. Autres matériaux : le zinc, très design et pas uniquement disponible en gris contrairement aux idées reçues ; le cuivre qui se patinera avec le temps ; le verre et le polycarbonate, généralement associés à d'autres matériaux comme le ciment, pour d'étonnants effets de transparence. Au total, de multiples possibilités existent pour donner une allure unique à la maison.

Avis d'expert

Gros plan sur les tuiles en bardage avec Bernard Caron, animateur du groupe de travail marketing Tuile à la Fédération française des tuiles et des briques (FFTB).

Faire Construire sa Maison : la tuile en bardage est-elle en train de se développer en maison individuelle ?
Bernard Caron : Selon les indicateurs de la FFTB, la tuile en façade est une vraie tendance de fond chez les particuliers qui font construire leur maison. Ils sont séduits par ce matériau naturel, particulièrement résistant et pérenne. Ce produit très technique a été testé pour vérifier sa résistance à l’arrachement au vent et à la sismicité. Surtout, la tuile offre une alternative intéressante en ouvrant les frontières entre architecture contemporaine et traditionnelle et en travaillant sur la notion d’enveloppe via une élégante continuité entre le toit et la façade.
La mise en œuvre de ces tuiles en bardage est-elle aisée ?
Ces tuiles doivent impérativement être installées dans les règles de l'art pour être durables, et les industriels ont dû travailler cet aspect. De fait, elles complètent idéalement une isolation thermique par l’extérieur. Des accessoires en métal ou en terre cuite pour les ouvertures, les angles, les jonctions entre toitures et façades ont également été imaginés en compléments.
Y a-t-il des couleurs plus tendance que d’autres ?
Il faut le rappeler, les tuiles terre cuite ne sont pas nécessairement rouges. C’est une tendance amorcée depuis longtemps mais qui s’est récemment traduite par la mise sur le marché de nouveaux coloris, proposés par tous les fabricants. Avec des produits radicalement monochromes : du noir mat, du gris, du brun chocolat/moka…
Quelles sont les dernières évolutions en matière de tuiles en bardage ? Y a-t-il des couleurs plus tendance que d’autres ?
Si le budget n'est pas un problème, l'acquéreur opte plus volontiers pour des tuiles émaillées. Très esthétiques, elles rehaussent le style de la maison. Autre atout : elles conservent très longtemps leurs qualités et ne nécessitent que très peu d'entretien. Mais attention : le surcoût est loin d’être anodin, il faut compter 100 € du mètre carré contre 60 environ pour des tuiles traditionnelles. L’alternative lorsque le budget est restreint est de s’orienter vers des tuiles brillantes. En jouant sur les gris et les noirs, on obtient un panachage qui fait de la façade une réalisation quasi sur mesure sans coûts prohibitifs pour le particulier qui fait construire.

Propos recueillis par Anabelle Martinat

Publié par &
© construiresamaison.com -