Personnaliser la façade de sa maison neuve

Choisir des matériaux ou des couleurs originales pour votre façade vous permettra de sortir du lot et de rompre avec l'uniformisation. Suggestions pour donner « un look » unique à votre future maison.

La personnalisation des maisons est aujourd'hui une tendance de fond. On ne veut plus la même maison que son voisin. Crépis, couleurs, bois, matériaux de synthèse, pierre, zinc… jamais l'offre d'habillage des façades n'a été aussi large pour se démarquer. A condition toutefois que les règles d'urbanisme de votre commune le permettent. Alors si vous sortiez des sentiers battus et optiez pour une couleur ou un matériau qui sort de l'ordinaire ? Il existe des alternatives originales aux classiques enduits de couleur sable ou blanc cassé.

Que dit la loi ?
C'est le Plan local d'urbanisme (Plu) de votre commune qui fixe en grande partie l'esthétique de votre future façade. Selon que vous être situé en secteur classé ou en zone touristique, le Plu peut être restrictif et limiter le choix, voire imposer des coloris pour votre façade. Fort heureusement de nombreuses communes cherchent à créer de la diversité et autorisent de plus en plus l'usage de la couleur, quel que soit le matériau. Attention néanmoins, si vous faites construire en lotissement son règlement pourra vous imposer couleurs et matériaux.

Association d'un enduit à grain fin à la chaux d'aspect marbré et d'un parement zinc. La couleur de l'enduit contraste avec le gris du zinc. www.les-3-matons.com

Façade : l'enduit domine encore

Appelé plus communément « crépi », l'enduit de façade est aujourd'hui la solution la plus répandue. C'est un mélange de mortier et de pigments projeté, destiné à protéger et à habiller la façade. Les solutions monocouches sont les plus utilisées car rapides et simples à appliquer. Elles peuvent se poser manuellement ou avec une machine à projeter, cette dernière option étant de loin la plus répandue. Force est de constater que le couleur sable ou le blanc cassé dominent encore largement. Pourtant tous les fabricants d'enduit proposent une vaste palette de teintes. Des couleurs chaudes aux couleurs froides, il y en a pour tous les goûts !

Cet enduit permet de créer des façades « briquettes ». L'illusion est parfaite. Cette finition esthétique est résistante et pérenne. www.parexlanko.com
La chaux reste l'enduit traditionnel par excellence. Elle se décline dans une infinie variété de teintes. www.les-3-matons.com
Et si vous osiez l'originalité ? Des constructeurs n'hésitent pas à sortir des sentiers battus pour proposer des maisons vraiment originales. www.constructeurdemaison.net/unity/

Façade : les différents types de bardage

Le bardage extérieur permet toutes les audaces et de plus assure une isolation et une étanchéité extérieure presque parfaites. Idéal pour la RT 2012. Il recouvre la plupart des maisons à ossature bois mais peut aussi habiller les façades des maisons bâties en parpaings. Le bardage présente l'avantage de se décliner dans de multiples matériaux.

Le bardage bois est le revêtement extérieur le plus répandu et aussi le plus apprécié. Il l'emporte pour son aspect naturel et chaleureux. En outre, il existe une multitude d'essences de bois qui offre un large choix de teintes et de veinage : chêne, châtaignier, pin, mélèze, douglas, sapin, etc. On peut le laisser vieillir naturellement (il grisaillera), le lasurer ou le peindre. Son principal inconvénient réside dans son entretien, notamment sur les façades exposées au sud. Les peintures ou lasures proposent une large palette de teintes de couleur pour redécorer, selon l'envie, l'extérieur de sa maison.

La maison contemporaine se distingue souvent par ses formes mais aussi par les matériaux utilisés pour l'habillage des façades.

Le bardage en PVC est une solution aussi bien économique qu'esthétique puisqu'il imite parfaitement le bois, avec une finition lisse ou veinée. Les gammes disponibles se déclinent dans plusieurs coloris. Le PVC ne nécessite pas d'entretien spécifique. Il se réduit le plus souvent à un simple nettoyage à l'eau. Autre atout, le PVC possède une bonne tenue dans le temps. Les lames ne se dénaturent pas et ne se transforment pas malgré les intempéries et les rayons du soleil.

Le bardage PVC peut imiter parfaitement les veinages du bois. Il se décline en textures et couleurs variées. www.uniso-isolation.fr

Le bardage composite est une alternative de plus en plus choisie par les acquéreurs. Réalisé en résine ou fibrociment il imite lui aussi parfaitement le bois. Quant à sa longévité, elle n'est plus à démontrer. Teinté dans la masse il résistera de nombreuses années aux morsures du soleil et à la pluie. Sans entretien, il suffit d'un simple coup d'éponge avec de l'eau savonneuse pour lui redonner son éclat initial.

Le bardage à clin en matériau composite offre une flexibilité de design supérieure aux bardages bois, PVC et à la maçonnerie traditionnelle. Il permet de donner aux façades un aspect naturel durant dans le temps. Et l'entretien se réduit au strict minimum. www.jameshardie.fr

Le bardage métallique, souvent en zinc mais aussi en cuivre (attention au prix !) est totalement inaltérable. Peu sensible aux variations de température, il est reconnu pour sa résistance à la corrosion. D'une durée de vie assez longue, il ne demande pas d'entretien spécifique. Son seul défaut ? Son prix. Le bardage métallique est en moyenne deux fois plus cher que le bois ou le PVC.

Le cuivre se patine naturellement et prend progressivement au fil du temps cette couleur verte.
Reconnu pour sa résistance et sa longévité, le zinc est un matériau naturel, 100 % recyclable, qui s'impose aujourd'hui dans un projet de construction durable. www.vmzinc.fr

Le parement de pierre. Les maisons ne sont plus bâties en pierre depuis longtemps. Cependant on peut créer l'illusion et donner un peu plus d'authenticité en habillant ses murs avec un parement en roche naturelle ou reconstituée. Le parement donnera alors du caractère à des murs a priori sans charme. Toutefois la maison est rarement entièrement habillée de pierre, le plus souvent on mixe le parement d'une ou deux façades avec un enduit classique. L'esthétique de la maison joue ainsi sur le contraste.
Le parement de pierre se présente sous la forme de plaquettes à coller d'environ 2 cm d'épaisseur, le parement imite à la perfection brique, pierre calcaire, ardoise ou schiste. Et pour parfaire l'illusion, les pierres sont vieillies, de différentes tailles et d'épaisseurs et sont assemblées de manière aléatoire. Certaines plaquettes se posent bord à bord, sans joint, pour un effet pierre sèche très dans l'air du temps.

L'ardoise peut prendre des couleurs. Ici, elle tend vers le marron rougeâtre avec des nuances plus foncées ou plus claires pour cette maison contemporaine. www.cupastone.com

L'ardoise avec ses teintes sombres, couleur encre, tranche avec la pierre souvent blonde. Si vous optez pour ce matériau vous avez le choix entre les ardoises naturelles ou en fibres-ciment. Ces dernières sont de plus en plus utilisées en façade. Leur coût et leur similitude avec des ardoises naturelles en font une excellente alternative.

Ardoise de parement sur ce mur de maison contemporaine. www.cupapierrenaturelle.fr

Le bardage de terre cuite se décline sous forme de tuiles, de panneaux et de briques. Les fabricants proposent des modèles aux formes variées. En carreaux ou en bardeaux, la terre cuite présente de nombreux avantages. Tout d'abord cela permet de réaliser une isolation par l'extérieur. Durabilité, solidité et absence d'entretien sont ses principales qualités. Il est disponible également dans une large palette d'aspects et de couleurs. Les atouts du bardage en tuiles : une bonne récupération des apports solaires par la maçonnerie. Mais attention, ces matériaux sont sensibles aux chocs.

Un bardage en terre cuite possède une durabilité exceptionnelle pour un entretien réduit au strict minimum. www.wienerberger.fr


Publié par
© construiresamaison.com -