Les isolants nouvelle génération

Les centres de recherche des industriels développent des isolants novateurs. Ils sont fins avec des performances très élevées.

L'isolation sous vide

Le vide n’offrant aucune transmission de la chaleur, Isover s'est penché sur cette caractéristique physique fondamentale pour révolutionner l'isolation des maisons. Avec son produit Isovip, l'industriel se lance dans la technique dite sous vide. Le challenge technique est d'habiller ce vide. Isover a choisi de l’enfermer dans une coque en silice amorphe, enveloppée d’un film de polyester métallisé thermosoudé. Les deux faces de la plaque sont ensuite protégées par du polystyrène extrudé.

L'isolant Isovip offre la meilleure performance thermique du marché avec un lambda λ = 5.2 mW/(m.K). C'est le premier isolant sous-vide à être certifié Acermi. www.isover.f.

Le problème de l'Isovip est qu'il faut maintenir le vide donc on ne peut pas couper les panneaux sur le chantier. Il est donc nécessaire de réaliser un calepinage préalable très précis pour minimiser les surfaces qui seront isolées à l'aide d'autres matériaux pour compléter le calepinage. Une application spécialement conçue permet d'évaluer le nombre de panneaux nécessaires au chantier. « C'est la juste quantité pour le juste chantier, une écoconception à l'échelle du chantier », observe Dominica Lizarazu, responsable marketing Isover. Ces panneaux se posent sur une ossature métallique, une technique répandue en maison individuelle.

Le lambda le positionne comme le plus performant de tous les isolants certifiés du marché. Le λ descend à 0,005 W/(m.K) en moyenne, soit plus de 4 fois mieux que les meilleurs PU, PIR et autres PF et plus de 6 fois mieux que les meilleures laines minérales. Cette performance est bien entendu certifiée par l’Association pour la certification des matériaux isolants (Acermi).

Les nanotechnologies au service de l'isolation

L'aérogel est un isolant exceptionnel très peu utilisé pour des raisons de coûts. Le matériau est solide et très léger. Il est issu des nanotechnologies et composé de 99,8% d'air, ce qui en fait le plus solide et le plus léger au monde. Un litre de cette matière étonnante pèse seulement 3 grammes ! Il s'agit d'un gel transparent où le composant liquide a été remplacé par du gaz. Sa faible densité ne l'empêche pas de pouvoir supporter plus de 2.000 fois son poids. C'est un gel dont on a retiré le liquide pour le remplacer par des gaz. Et pourtant, il bat tous les records en terme d’isolation thermique.

L’aérogel de silice est un matériau exceptionnel. C'est actuellement le meilleur matériau d’isolation thermique. Composé d’une structure de silice amorphe très légère qui contient plus de 95% d’air capturé dans des pores de taille nanométrique. Cette structure aérienne lui confère la plus faible conductivité thermique “λ” connue à ce jour. www.enersens .fr

L'aérogel de silice est trois fois plus efficace que la laine de verre pour isoler un bâtiment. 1 cm de matelassé d’aérogel de silice équivaut à 3 cm d’isolant traditionnel de type laine de verre ou de roche ! Et pour ne rien gâcher, il est également entièrement recyclable. En somme, il permettra de garder la chaleur de votre appartement ou maison sans perdre de précieux mètres carrés habitables. L'aérogel de silice, la variété la plus courante, est composé de minuscules granulés hydrophobes de 0,5 à 4 mm de diamètre, composés de 95 à 98% d'air emprisonné, de 2 à 5% de silice. Sa densité de 60 à 80 kg/m3 se traduit par un poids très réduit.

Sa structure si particulière lui confère la plus faible conductivité thermique λ connue à ce jour. Avec une conductivité thermique d'à peine 0,012 W/m.K, l'aérogel de silice est 39 fois plus isolant que la meilleure laine de verre. Son seul défaut c'est son prix. Mais il baissera dans les années à venir.

Publié par
© construiresamaison.com -