Alsace-Lorraine : le marché de la construction change

-

Terrain, architecture, plans, prix, spécificités régionales : pour vous aider à bâtir votre maison ou simplement vous donner des idées, nous avons enquêté sur les tendances de la construction dans le Grand Est. Suivez le guide !

Marion et Valentin sont heureux. Ce couple de trentenaires mulhousiens vient de signer le contrat de construction de sa future maison à Brunstatt. « Depuis le premier confinement, nous nous sentions à l’étroit dans notre trois pièces et nous rêvions d’une maison avec un petit jardin », se remémore Marion. Les époux voulaient aussi profiter des taux d’emprunt historiquement bas. L’apport qu’ils avaient économisé depuis quelques années, un petit héritage en complément et le tour était joué. La banque n’a fait aucune difficulté pour accepter leur dossier et leur proposer des conditions d’emprunt très satisfaisantes.

Le cas de cette famille est loin d’être isolé. « En Alsace, depuis le début de la crise sanitaire, nous constatons très clairement une euphorie sur les ventes de maisons et une hausse importante des contacts qui représentent + 30 % au premier semestre 2021 par rapport au premier semestre 2019 », analyse Thomas Missemer, vice-président du Pôle Habitat FFB de la région Alsace et président des Maisons Brand et Néo (groupe Hexaôm).

Selon ce professionnel, cette accélération des décisions tient non seulement aux taux de crédit mais aussi à la crainte de voir la nouvelle réglementation environnementale (RE 2020) renchérir les coûts de construction. Même chose en Lorraine. « Nous enregistrons une évolution favorable de la demande du fait de l’arrivée prochaine de la RE 2020 », indique de son côté Faruk Karaburc, directeur de projet communication chez le constructeur Alsebat.

Ce projet très rationnel supprime les pertes de place et s'implante facilement sur de petits terrains. maison-alsebat.com

Entre architecture traditionnelle et contemporaine

ça y est ! Vous avez déniché un terrain qui vous convient ? Il est temps de trouver un constructeur qui vous épaulera tout au long du projet avec lequel vous signerez un contrat de construction (CCMI) qui vous offrira des garanties. « Trop de constructeurs n’utilisent pas ce contrat et proposent un contrat de maîtrise d’œuvre, très peu protecteur », lance Stéphane Aufsatz, des maisons Claude Rizzon.

Reste à savoir si vous êtes adepte de l’architecture traditionnelle ou contemporaine. « En Alsace, l’architecture traditionnelle, avec volets battants et colombages, n’est plus au goût du jour », indique Christophe Casadeï, de Maisons Stéphane Berger.

Les maisons contemporaines ont beaucoup plus le vent en poupe. Pour Matthieu de Bovillier, de Maisons Booa, qui a la particularité de construire en bois, « les gens qui viennent chez nous adhèrent au look de nos maisons, à leur design ». De plain-pied ou à étage, ces contemporaines font penser à des cubes accolés ou superposés avec leurs toits plats. Très sobres, elles se parent de façades aux enduits gris et blanc, de baies vitrées en alu, de volets roulants, de garages enterrés ou semi-enterrés, voire accolés.

Les modèles traditionnels en catalogue n’ont généralement que leurs toitures à deux ou quatre pans pour se différencier. « Certaines communes en secteur protégé nous obligent à concevoir des toits à deux ou quatre pans, des combles perdus ou aménageables », confie Matthieu de Bovillier.

« Les toits plats sont difficiles à faire passer auprès des services instructeurs et des architectes des Bâtiments de France (ABF), renchérit Paul-émile Halic, P-DG d’Alsa Maison et de Logis Création, d’ailleurs, ils ne sont pas recommandés dans une région comme la nôtre où il pleut et neige beaucoup en hiver. »

Simplicité et sobriété, deux des clés pour soigner l'implantation sans dénaturer l'environnement. www.alsamaison.com

Grands volumes et design soigné

Vous rêvez d’une maison faite à votre image ? Rassurez-vous, les constructeurs ne manquent pas d’imagination et de savoir-faire « Le client veut un modèle unique qu’il ne verra pas partout, qui lui ressemblera et dans lequel il se sentira bien », affirme Paul-Emile Halic. À défaut d’avoir du sur-mesure, sachez que les modèles sur catalogue ne sont pas figés mais largement personnalisables. « Ils servent de base de travail, ensuite, on module en fonction des caractéristiques du terrain et de la réglementation », indique Matthieu de Bovillier.

« En Lorraine, nous constatons une forte demande pour les maisons de plain-pied, un désir plus facile à exhausser qu’en Alsace où les terrains sont plus petits », remarque Faruk Karaburc, directeur de projet communication chez le constructeur Alsebat. « Nous n’en construisons tout au plus qu’une dizaine par an, confie Stéphane Aufsatz, en Alsace, le gros de la production est à étage. »

De plain-pied, les plans s’organisent à partir d’une grande pièce à vivre avec cuisine ouverte, parfois séparée du séjour par une verrière. Dans la seconde partie de la maison, un couloir distribue les chambres dont la suite parentale avec sa salle d’eau et son dressing. Avec un plan à étage, les pièces à vivre et la suite parentale s’inscrivent en rez-de-chaussée, tandis que les autres chambres sont accueillies à l’étage.

Télétravail oblige, le bureau devient une nécessité. « On nous le demande de plus en plus, note Thomas Missemer, on peut prévoir une toute petite pièce ou une quatrième chambre, voire l’installer en mezzanine. Côté « déco », nos clients aiment le design, par exemple les grands carreaux au sol, les douches à l’italienne, les double-vasques, les belles robinetteries… »

La tradition alsacienne, le confort moderne... www.homelines. fr

Des matériaux de plus en plus performants

La plupart des constructeurs utilisent une maçonnerie traditionnelle en parpaing ou en brique. En Alsace, il existe beaucoup de briqueteries, ce qui permet de construire facilement avec ce matériau performant. Selon certains professionnels, le parpaing n’offre pas les mêmes performances que la brique. « La résistance thermique du parpaing est de 0,2 alors que celle de la brique bio est de 1,4 », indique Paul-Emile Halic.

En Alsace, la maison à ossature bois est une vraie tradition. « Le bois traverse les siècles et est dans l’ADN des Alsaciens, reconnaît Matthieu de Bovillier. L’ossature bois devrait d’ailleurs envahir d’autres régions avec la nouvelle réglementation environnementale qui s’appliquera dès l’année prochaine et qui favorise cette technique. »

Vous voulez sans doute un habitat écologique et sain, mais aussi performant en termes d’économies d’énergie. En Alsace comme en Lorraine, les hivers sont rudes. Et les factures d’énergie scrutées par les usagers. Avec les maisons neuves, pas de stress. « Pour 120 m2, nous parvenons à réduire la facture de chauffage à 300 € par an, en particulier avec le poêle à pellets », calcule Matthieu de Bovillier. Ce chiffre tournerait plutôt autour de 350 à 450 €, eau chaude sanitaire comprise chez d’autres constructeurs. Ce qui reste modique.

Une familiale plutôt traditionnelle, qui a élu domicile en ville. www.maisonsclauderizzon.fr

Mais qu’en sera-t-il avec la RE 2020 ? Certes, la maison sera encore plus isolée. « Nous allons renforcer l’enveloppe isolante, mais les matériaux sur le marché ne nous permettront pas de faire des étincelles en matière de factures d’énergie. On va devoir utiliser des matériaux plus chers et qui vont engendrer un renchérissement des coûts de l’ordre de 10 à 15 %, explique Paul-Emile Halic, Or l’économie générée n’atteindra qu’une centaine d’euros par an ! »

« Avec la RE 2020, nous devons agir sur deux points. Le premier, la performance thermique, c’est-à-dire atteindre 30 % d’économies d’énergie en plus par rapport à la RT 2012. Pour y parvenir, nous allons devoir isoler plus, ce qui coûtera plus cher. Le second point tient à la consommation carbone de la maison tout au long de sa vie et ensuite lors de sa démolition. Nous allons devoir utiliser des matériaux et des équipements bas carbone, plus coûteux », explique Thomas Missemer.

L’équipement de chauffage sera évidemment pris en compte, raison pour laquelle le chauffage au gaz, très émetteur de CO2, va être exclu et que la pompe à chaleur le supplante déjà. De même, au lieu de climatisation, on parle désormais de rafraîchissement. Et on utilise l’orientation de la maison, la ventilation, la végétation pour lui faire perdre quelques degrés l’été.

Au plan confort, à noter que les maisons sont aujourd’hui connectées. Les volets, la lumière, le chauffage, la sécurité… peuvent être contrôlés à distance, y compris la température du réfrigérateur ! Et les acquéreurs apprécient cette technologie très facile d’utilisation puisque la maison peut être gérée à partir d’un simple smartphone. « Nos maisons sont prééquipées et le client peut rajouter des options au fil du temps », conclut Stéphane Aufsatz.

Un style classique rehaussé par de subtils détails, comme les variations de teintes, le léger décroché de toiture... www.maisons-nobless.fr

À quel prix ?

Tout dépend de la mission confiée au constructeur. Il y a différents degrés de finitions : hors d’eau/hors d’air, prêt à décorer, clés en main. Chez Maisons Booa, le prix d’une maison à ossature bois peut varier de 900/1.000 €/m2 à 2.000 €/m2 (sans le terrain). Chez Alsebat, les maisons sont livrées clés en main pour un prix d’environ 1.500 €/m2. Chez Alsa Maison et Logis Création, c’est le prêt à décorer qui a été choisi. « Tout ce qui est décoration est laissé aux soins de l’acquéreur : carrelage, parquet, papiers peints, peintures restent à faire », énumère Paul-Emile Halic. Une maison de 80 m2 démarre à 110.000 €. Chez Maisons d’en France Lorraine Nord, « on est globalement à 1.800 €/m2 pour des produits clés en main, mais on peut laisser des travaux à la charge du client mais généralement les acquéreurs ne se réservent que les aménagements extérieurs », précise Bruno Di Donato. Chez Maisons Claude Rizzon, un modèle de 100 m2 terminé coûte autour de 230.000 €. Quant à Maisons Brand et Néo, les tarifs oscillent respectivement entre 180.000/300.000 € et 450.000/500.000 €.

Christine Lambert

Modèles de maisons

 

Cliquez sur un département pour voir
des offres de maisons neuves avec terrain