Construire en Paca

-

Région prisée pour son climat, son charme, son cadre naturel et son dynamisme, Paca est une terre idéale pour faire construire. À condition de prendre les bonnes décisions en matière de terrain, d’architecture, de prestations et plus encore de prix. Nos conseils pour mener votre projet à bon port.

La région Provence Alpes-Côte d’Azur (Paca) dispose de tous les atouts pour séduire avec la mer Méditerranée et ses 600 km de littoral, la montagne qui représente la moitié de la superficie régionale avec quelques parcs régionaux comme les écrins ou le Mercantour, l’arrière-pays avec pour les plus connus les Alpilles et le Luberon et les métropoles départementales telles Avignon, Briançon, Manosque, Nice, Toulon. Sans oublier Marseille qui regroupe au sein de la métropole Aix-Marseille Provence 1,9 millions  d’habitants sur 5 millions d’habitants de toute la région.

La maison individuelle reste bien ancrée dans la tradition méditerranéenne et les confinements renforcent encore ce besoin. « Nous constatons, depuis le premier confinement, un regain de la demande et notamment de la part des régionaux, actifs ou jeunes retraités, voulant s’échapper des villes pour disposer d’espace et de verdure », constate Marine Lauthe-Vicendone, responsable marketing et communication de Villa Prisme. « Nous avons des acquéreurs locaux à 95 %, quittant un appartement pour une maison avec espace extérieur. Les 5 % restants viennent dans le cadre d’une mutation ou de la retraite, de la région parisienne ou lyonnaise », note Virginie Velasco Garcia, du groupe Maisons Vertes du Var.

Ombre, terrasse, piscine : trois incontournables des maisons en Paca. les-maisons-casanova.com© Les Maisons Casanova

Et Stéphane Gabriel, responsable multisite de Maisons d’en France en Paca, d’ajouter : « la part de résidences secondaires est infime et n’augmente pas avec les divers confinements ». En tant qu’acquéreurs de résidence principale, vous êtes donc majoritaires. Le coût élevé du foncier provenant de sa rareté et celui de la construction issu des diverses réglementations (notamment de la RE 2020) et de la hausse du coût des matériaux doivent vous inciter à optimiser votre projet. Les constructeurs vous y aideront en élaborant des plans personnalisés ou sur mesure, tenant compte de vos goûts, de vos besoins et de votre enveloppe financière.

Le contemporain n’oublie pas la tradition

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur affiche son écriture architecturale avec ses nombreux mas et bastides ou ses maisons de village aux façades en parement de pierres locales ou aux enduits colorés, aux toitures en tuiles rouges ou orangés avec de temps en temps une génoise de toiture, sorte de corniche d’avant-toit en tuiles canal, des volets battants en bois aux couleurs bleu-lavande ou vert-olive. Cet esprit provençal est encore parfois exigé dans les nouvelles constructions aux abords de sites et villages protégés ou classés par les architectes des Bâtiments de France (ABF).

Mais les temps changent. « La tendance actuelle penche pour le contemporain avec quelques codes provençaux », reconnaît Arnaud Dubois, directeur commercial et responsable du bureau d’études des Maisons du Soleil. Une tendance à l’architecture carrée ou rectangulaire pas forcément voulue par les acheteurs comme l’explique Stéphane Gabriel : « la maison est de plus en plus cubique, sans décrochés pour ne pas impacter les résultats thermiques exigés par la réglementation environnementale 2020, le texte qui encadre la construction depuis le 1er janvier 2022 ».

Jeux d'ombre et de lumière pour cette familiale au look moderne. www.lesmaisonsdusoleil.fr© Les Maisons du Soleil

Pour rompre la monotonie sans mettre à mal la RE 2020, certains constructeurs proposent de mixer toiture traditionnelle à pan avec toiture plate sur une partie annexe attenant à la maison tel le garage. Le mélange des deux styles se manifeste par des enduits ton pierre ou blanc cassé avec quelques touches de ton ocre, des menuiseries anthracite mélangées avec du gris ou du blanc, des volets roulants jumelés avec des volets bois aux teintes claires pour éviter de retenir la chaleur…

Parfois, le Plan local d’urbanisme (Plu) et les ABF bannissent totalement les volets roulants, le plus souvent aux abords d’un périmètre classé ou protégé. Si le contexte environnemental le permet et pour une maison « sur mesure » destinée à un acquéreur au pouvoir d’achat confortable, certains constructeurs réalisent des maisons résolument contemporaines, très épurées avec toiture-terrasse servant parfois de roof-top.

Vie dedans, vie dehors

À étage ou de plain-pied, « sur mesure » ou personnalisée, dans le Var ou dans les Alpes-Maritimes, la maison s’habite de la même façon. « Pas de révolution à l’intérieur depuis quelques années : grande pièce de vie prolongée par la cuisine ouverte ou bsemi-ouverte, suite parentale avec salle d’eau et dressing, chambres d’enfants en hauteur si la maison est à étage », constate Arnaud Dubois. « La seule nouveauté, liée à l’essor du télétravail, est un coin bureau attenant à la pièce principale et séparée par une verrière ou carrément une pièce dédiée à cette fonction », relève Catherine Casanova-Barascud, dirigeante des Maisons Casanova.

Le jardin, même petit, fait office de prolongement de la maison : on y dîne, on y jardine, on se baigne dans la piscine ou le couloir de nage, on barbote dans le jacuzzi… « C’est une vraie pièce de vie pour réunir toute la famille et les amis. Certaines mairies peuvent imposer une pergola en fer forgé, bois ou aluminium pour protéger de la chaleur », précise Virginie Velasco-Garcia. L’occasion de créer un aménagement très convivial, joliment décoré, avec la présence de plantes pour apporter une touche de nature et de la fraîcheur en été.

Un style moderne et beaucoup d'allure pour cette demeure bien orientée. www.lesmaisonsdusoleil.fr© Lora Barra-Photography/Les Maisons du Soleil

Sous le signe de la RE 2020

Désormais, plus de tergiversation. Votre future maison va être construite en tenant compte de la nouvelle réglementation, la Réglementation environnementale RE 2020 qui a donné du fil à tordre aux professionnels compte tenu de sa complexité, des méthodes de calcul parvenues tardivement, du coût financier induit. « Et pour couronner le tout, dans la région, plusieurs zones thermiques se croisent : H3 pour les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône et le Var, H2B pour les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes et le Vaucluse obéissant à une réglementation différente pour la consommation en énergie », souligne Frédéric Blanc, directeur régional du groupe Hexaôm.

Les constructeurs ont travaillé d’arrache-pied pour s’adapter à la RE 2020. En partenariat avec les bureaux d’études et les industriels du bâtiment, ils ont sélectionné les bons matériaux, les bons équipements et ont spécialement formé leurs équipes. Les bureaux d’études ont fait tourner leurs logiciels pour permettre aux maisons de s’adapter facilement à cette réglementation exigeante, qui permet de créer des maisons plus performantes, plus confortables et plus écologiques.

Une grande villa tout entière tournée vers la lumière... www.provence-maisons.fr Attention : pas trop grande, merci.© Provence Maisons

L’un des grands objectifs de la RE 2020, c’est de diminuer encore plus les consommations, en utilisant notamment des solutions renouvelables et plus encore en renforçant l’isolation, en soignant l’étanchéité, en luttant contre les ponts thermiques, en insistant sur la conception bioclimatique. Au bout du compte, les maisons RE 2020 sont bien moins consommatrices que celles qui relevaient de la précédente réglementation, la RT 2012. Et ces dernières consommaient déjà trois à cinq fois moins que l’ancien !

Confort vert

L’autre grand volet est celui du confort d’été. Même si dans cette partie de la France, les grosses chaleurs sont naturelles, depuis quelques années le thermomètre explose à la belle saison, rendant l’intérieur des maisons difficilement vivable et respirable. Les traditionnels climatiseurs sont une plaie pour l’environnement et augmentent fortement la consommation en énergie primaire, laquelle est d’ailleurs plafonnée par la RE 2020.

Les constructeurs ont trouvé la parade. Ils soignent la conception bioclimatique en insistant sur les avancées de toiture, les caquettes et autres brise-soleil. « En RE 2020, le confort d’été passe aussi par des capteurs électroniques qui calculent la chaleur et actionnent automatiquement la fermeture des volets », explique Virginie Velasco-Garcia. Capteurs qui sont reliés essentiellement à des volets roulants. Les volets battants en bois ne sont pas encore motorisables ou alors à l’unité, ce qui coûte une fortune.

Associer des volumes cubiques à des lignes plus traditionnelles : l'une des grandes tendances de la maison neuve en Paca. www.maisons-de-manon.fr© Maisons de Manon

D’autres dispositifs comme les planchers chauffants et rafraîchissants tout comme des plafonds rafraîchissants sont autorisés. Certaines pompes à chaleur peuvent faire circuler de l’eau froide dans les tuyaux du chauffage central, ce qui réduit la température intérieure sans augmenter la consommation d’énergie. Un autre équipement gagne beaucoup de terrain : les pompes à chaleur air-air. Ce sont des gaines qui diffusent de l’air chaud en hiver et rafraîchi en été. Ne produisant pas l’eau chaude, il faudra leur adjoindre un ballon thermodynamique.

La RE 2020 s’intéresse de près à la ventilation. Cette installation est vérifiée à la réception de la maison pour s’assurer qu’elle fonctionne correctement. De quoi améliorer la qualité de l’air intérieur des maisons neuves. La qualité de l’air, c’est aussi l’utilisation de matériaux biosourcés comme le chanvre, la pierre volcanique, des plâtres et colles non polluants. Là encore, de nouvelles solutions apparaissent sur le marché, comme ces peintures et ces plaques dépolluantes qui, de façon naturelle, éliminent toutes seules les composants organiques volatils, ces Cov qui polluent trop souvent nos intérieurs.

Cette maison se structure pour optimiser le confort d'été sans sacrifier la luminosité. www.maisons-de-manon.fr© Maisons de Manon

Toutes ces solutions qui concernent la performance et le confort d’été satisfont au troisième grand objectif de la nouvelle RE 2020 : décarboner la construction. Leur empreinte carbone tout au long de leur cycle de vie est nécessairement réduite (elle ne doit pas dépasser des plafonds réglementaires), jusqu’au stade futur de la démolition. De plus en plus, les matériaux, les équipements se placent dans une logique de circuit court. Bref, la maison passe vraiment au vert !

Quand les pros innovent

Les crises ont parfois un bon côté et accélèrent un mouvement déjà naissant. Les constructeurs proposent de plus en plus un logiciel 3D qui permet de « rentrer » dans la maison et se rendre compte des volumes. Il assure un suivi de chantier au client via des photos envoyées par le conducteur de travaux grâce à une application digitale, ce qui n’empêche pas les visites de chantier sur place. Ces mêmes solutions numériques permettent de choisir et de chiffrer tous les éléments de la maison, pour chiffrer facilement le prix et éditer le contrat de construction dans les meilleurs délais.

Villas Prisme va plus loin dans le digital et lance un nouveau service « Be Phygital ! by Villas Prisme ». « Il s’agit d’une panoplie d’outils digitaux avec un catalogue virtuel présentant plus de 150 plans, un configurateur 3D, un showroom en réalité augmentée, une application de suivi de chantier… », résume Marine Lauthe-Vicendone. Un service qui a reçu la médaille d’Or, dans la catégorie « Nouvelles approches digitales » au Challenge 2022 de l’Habitat innovant organisé par le pôle Habitat de la Fédération française du bâtiment.

Une architecture très contemporaine sur un petit terrain en secteur semi-urbain : en Paca, c'est possible ! www.maisons-france-confort.fr© Maisons France Confort

 

De son côté, Mas Provence songe sérieusement à un showroom virtuel. Ce constructeur certifié NF Habitat est doté du label Maison Saine grâce à l’utilisation d’un nouvel isolant dans le doublage des murs, de laine de bois dans les toitures, de plaques de plâtre dans les plafonds absorbant les composés organiques volatils. Ce même professionnel, tout comme Maisons d’En France Paca, est pourvu de la certification « Pro Perméa », attestant de la qualité de l’étanchéité à l’air des maisons supérieure à celle de la réglementation.

Quel budget pour votre maison ?

Selon la dernière enquête menée en 2020 par le ministère de la Transition écologique, le prix moyen de la maison, en région Paca, s’établissait, hors terrain, à 204 200 € pour une surface de 120 m², soit 1 700 €/m². Un prix moyen nettement supérieur à celui de la France entière à 184 800 € pour une surface identique.

En 2022, compte tenu de la hausse du coût de construction liée à la RE 2020 et à l’envolée du prix des matériaux, la hausse des prix restera de mise. « Pour atténuer ce surcoût et obtenir leur financement, certains acquéreurs rognent leur surface de quelques mètres carrés », confie Marie Vicendone. D’autres mettent la main aux finitions et se réservent la peinture, les placards… permettant d’abaisser le prix moyen à 1 400 €/m². À l’inverse, quelques maisons en raison de prestations exceptionnelles au niveau du carrelage, du béton ciré, du sanitaire, des peintures, du dressing, des brise-soleil… et du roof-top dépassent allègrement les 2 200 €/m².

Pour faire des économies, certains particuliers sont tentés de recourir à des entrepreneurs peu scrupuleux qui se font passer pour d’authentiques constructeurs. Des aigrefins qui cassent les prix et embobinent les acquéreurs peu avertis, leur faisant miroiter compétence et tarifs bien plus bas que ceux des vrais professionnels, ceux qui offrent le plus de garanties et qui maîtrisent tous les aspects du métier. 

Une grande familiale aux lignes traditionnelles, avec de belles ouvertures. www.villasprisme.fr© Céline Chéa-Villas Prisme

En cédant au chant de ces sirènes, l’acquéreur s’expose à des catastrophes dans la mesure où ces pseudo-constructeurs travaillent sans offrir de garanties aux particuliers. S’ils sont défaillants, la maison ne verra pas le jour. Côté technique, ces escrocs sont loin de maîtriser la RE 2020 et s’affranchissent du respect de certaines normes pour rogner sur les coûts. Certains ignorent les règles parasismiques alors qu’elles sont obligatoires dans de nombreux secteurs de la région.

Le mieux, c’est encore de faire appel aux professionnels qui travaillent sous le régime du Contrat de construction d’une maison individuelle ou CCMI. Régi par une loi de 1990, c’est le contrat le plus protecteur avec notamment sa garantie de livraison à prix et délais convenus. « Compte tenu de la complexité des chantiers de construction, il est impératif de recourir à un professionnel travaillant sous CCMI », ajoute Benoît Raccosta, directeur de projets chez Mas Provence. La solution pourrait venir des banques : de plus en plus, elles ne prêtent qu’aux acquéreurs qui signent un CCMI.

Modèles de maisons

Elisabeth Lelogeais

Cliquez sur un département pour voir
des offres de maisons neuves avec terrain