Conseils pour une maison personnalisée

Modénatures, ouvertures, menuiseries, couvertures, gouttières, portails : autant d’éléments qui vous permettent de bâtir une maison personnalisée sans dépenser des fortunes.

Des formes simples pour un look sobre. C’est la tendance architecturale d’aujourd’hui. Rien de plus logique. Une volumétrie compacte limite la surface en contact avec l’extérieur, optimisant la performance énergétique. Les formes cubiques facilitent l’implantation sur le terrain. Les familles apprécient ces styles contemporains qui symbolisent la modernité des maisons d’aujourd’hui. Deux autres éléments concourent à limiter les audaces : le budget et les règles d’urbanisme.

Et pourtant, vous pouvez parfaitement personnaliser votre maison, lui offrir ce cachet qui la rendra unique. Il suffit en général de quelques détails : un certain modèle de tuiles, une animation de façade, une couleur d’enduit, quelques modénatures, des couleurs de portes et de menuiseries harmonisées… Du coup, il n’y a plus de maison standardisée. La plupart des constructeurs se servent des modèles catalogue pour les adapter aux souhaits des acquéreurs.

La mode des modénatures

La façade, c’est la signature de la maison. Au-delà de l’architecture générale et de la volumétrie de la construction, elle lui donne toute son âme grâce à ces éléments que l’on nomme modénatures. Corniches, linteaux, bandeaux, pièces d’appui, soubassements et autres parements créent ainsi des contrastes entre les vides et les pleins, provoquent des jeux d’ombres, équilibrent les volumes, témoignent d’une tradition architecturale… Pour autant, les modénatures ne sont pas seulement décoratives. Elles jouent aussi un rôle de protection, notamment en « organisant » les écoulements d’eau sur la façade, assurant ainsi sa pérennité.

Exemple de modénatures sur une maison de style traditionnel. www.weber.fr

Les encadrements d’ouverture. Ils marquent le pourtour des portes, des fenêtres ou des baies vitrées. Autrefois, leur fonction était de renforcer la solidité des bâtiments. Ils étaient alors faits de pierre, de brique ou de bois. Aujourd’hui, ils sont constitués d’enduits appliqués sur les précadres en béton et apparaissent en surimpression. Pour les constructions haut de gamme de style traditionnel on peut retrouver des encadrements à l’ancienne.

Ces briques de parement en terre cuite soulignent l'encadrement des baises vitrées. www.pointp.fr

Les chaînages d’angle. Répartis sur tous les angles de la maison, ces éléments de construction en assurent la solidité. Ils peuvent être soulignés par les modénatures qui reproduisent l’aspect de la pierre. Ils peuvent aussi être simplement constitués d’un enduit en relief, dont la couleur n’est pas la même que celle de la façade. 

Les soubassements. Ils sont constitués de pierres ou de briques de parement ou d’enduit apparaissant en surépaisseur. Aujourd’hui, seules les maisons traditionnelles haut de gamme reçoivent des soubassements en brique ou en pierre massive. Dans tous les cas, leur fonction est aussi de protéger les pieds de façade des remontées d’eau, des chocs éventuels, etc.

Les aplats de façade. Pour tout ou partie de la façade, ils sont composés d’enduits (grattés, talochés, jetés, etc., voir encadré) en général monocouche. Ils peuvent aussi être constitués, en tout ou partie, de vêtures de pierre ou de brique préfabriquées en usine. Ce sont ces éléments qui donnent sa teinte dominante à la maison. Les enduits modernes permettent de jouer avec les couleurs, les ombres…

Corniches, bandeaux génoises. Les corniches sont des bandes horizontales moulurées placées au sommet des murs extérieurs. Outre leur fonction décorative, elles protègent la façade des écoulements d’eaux de pluie. Dans le sud de la France, on trouve souvent des génoises, qui sont des corniches composées de rangées de tuiles canal. Les linteaux sont des pièces d’appui encadrant les fenêtres. Ils peuvent être apparents ou camouflés sous l’enduit. Les bandeaux, quant à eux, sont des saillies horizontales placées au niveau des planchers qu’ils soulignent. Si leur fonction est décorative, ils peuvent aussi assurer les mêmes fonctions protectrices que les corniches.

Avis d’expert

L’art de personnaliser votre maison avec Fabien Cuminal, directeur général du Pavillon Français et des Maisons Sésame (Groupe Cofidim).

Construiresamaison.com : comment abordez-vous la personnalisation de vos maisons ?
F. Cuminal :
Les modèles présents dans nos catalogues nous servent de base de travail : ils nous permettent de montrer ce qu’il est possible de faire. Puis, au gré du dialogue avec les acquéreurs, nous les personnalisons pour souvent aboutir à un projet sur mesure. Nous pouvons également sortir du catalogue et partir d’une feuille blanche pour concevoir une villa en fonction des demandes exclusives du client.

Comment peut-on personnaliser une architecture ?
Les possibilités sont multiples. Nous pouvons placer des modénatures. Ou encore jouer sur les enduits, par exemple en proposant deux couleurs ou en les agrémentant de motifs (enduits matricés par exemple). Autre possibilité, pourquoi pas complémentaire de la première : travailler sur les volumes, en installant des lucarnes, des casquettes, des auvents, des marquises… La toiture ne doit pas être oubliée, notamment les tuiles : formes, couleurs... On pensera aux ouvrants (lucarnes et fenêtres de formes diverses), aux volets, aux ferronneries qui apportent leur touche personnelle à la maison.

Quelques pistes à suivre pour réussir la personnalisation de la maison ?
D’abord connaître les règles d’urbanisme de la commune et, si le projet est soumis à leur autorité, les usages des architectes des Bâtiments de France. Ensuite, l’acquéreur doit bien identifier ses souhaits et les mesurer à l’aune de son budget. Enfin, il ne doit pas oublier de se pencher sur la distribution intérieure, les hauteurs de plafond, l’influence des ouvrants… L’idée : concevoir des plans rationnels afin de perdre le moins de place possible tout en offrant un cadre de vie agréable aux occupants de la maison, avec notamment des espaces jour/nuit bien séparés, de beaux volumes…

Un dernier conseil ?
Les acquéreurs ne doivent pas hésiter à exprimer tous leurs désirs auprès du constructeur. Ce dernier peut ainsi apporter des conseils et surtout une réponse précise, tout en tenant compte du budget, des règles d'urbanisme. En matière de personnalisation comme dans tous les autres domaines de la maison, la réussite d’un projet passe avant tout par un dialogue… constructif !

Enduits de façade

L’habillage de la façade, c’est d’abord une question d’enduit. Ce dernier empêche les eaux de pluie de s’infiltrer dans les murs tout en laissant l’humidité intérieure s'évacuer, protège le mur des agressions mécaniques et lui donne son aspect esthétique. Dans ce domaine, tout ou presque est possible, du blanc à l’ocre en passant par le rouge brique. En fait, tout est question de style. En Bretagne, les teintes des maisons ne sont pas les mêmes qu’en Provence.

Jeu de deux couleurs pour affirmer le style de cette maison contemporaine. www.parexlanko.com

Les types d’enduits. Les enduits monocouches sont les plus fréquemment employés. Poudres minérales préparées en usine, ils sont livrés en sacs et mélangés à de l’eau, puis projetés mécaniquement sur la façade, en deux passes. Les enduits deux couches sont eux aussi projetés à l’aide d’un appareil spécifique. D’une épaisseur de 10 à 15 mm, la première couche permet l’adhérence de l’enduit au support et le rattrape d’éventuelles inégalités de surface. La seconde donne à l’enduit son aspect définitif. Ces deux types d’enduits assurent l’imperméabilisation de la façade. Quant aux finitions, tout est possible : enduit gratté, gratté fin, taloché, jeté truelle, lissé truelle, crépi, mouchetis tyrolien…

Les enduits matricés. Très tendance, ce sont des enduits travaillés pour donner des effets de matière. Elaborés avec des moules ou des outils spécifiques comme des rouleaux, ils reproduisent l’aspect de la pierre ou du bois, du bambou, du papier froissé, ou encore développent des aspects rayés, rainurés, calepinés, drapés voire de tôle martelée. Posés par des professionnels spécialement formés, ils offrent un autre avantage : leur très bon rapport qualité/prix.

L'enduit matricé peut prendre une multitude de formes. Ici, il reproduit la brique. www.weber.fr

Animer la façade

Les constructeurs font montre d’une inventivité certaine en matière d’animation et d’habillage de façade. Ils bénéficient en effet du savoir-faire des industriels du secteur, qu’il s’agisse de fabricants d’enduits ou d’éléments préfabriqués. Ils peuvent ainsi présenter des demeures personnalisées, dont l’architecture reste équilibrée. Elles peuvent adopter un style contemporain, ou rester fidèles à la tradition de la région qui les accueille.

Les tuiles peuvent aussi personnaliser les façades. www.fftb.org

Façade personnalisée. Autre possibilité : personnaliser la façade à partir d’un modèle de base. En compagnie du constructeur, vous choisirez ici une couleur d’enduit, là des fenêtres aux encadrements soulignés, ou encore des soubassements de pierre. Et si vous optez pour une maison sur mesure, tout ou presque est envisageable. Au regard des normes techniques, de la conception bioclimatique et des contraintes d’implantation, c’est cette solution qui est la plus souvent employée.

Ces parements prennent l'aspect de la pierre traditionnelle. www.pierra.com

Avec précautions. Restez sobre. L’ajout inconsidéré de modénatures peut surcharger la façade et la déséquilibrer. Pour un look élégant, vous n’utiliserez que deux teintes d’enduit. N’oubliez pas : plus vous placerez d’éléments, plus les coûts grimperont. Par ailleurs, il vous faudra aussi respecter les règles d’urbanisme, sous peine de voir votre permis de construire refusé. Ce qui est encore plus vrai si vous bâtissez dans un secteur soumis à l’autorité de l’architecte des Bâtiments de France. Dans le Vexin français (Val-d’Oise), par exemple, de nombreuses maisons se sont vues imposer des parements de pierre sur l’un des murs de façade.

Attention à la revente
Ce qui est à la mode, par nature, se démode. Donc, lorsque vous personnaliserez votre maison, restez raisonnable. Jouez sur les détails et conservez une certaine sobriété. En fait, agissez comme les grands noms de la mode, pour qui l’élégance est d’abord une question de simplicité. Non seulement votre maison sera belle et le restera. Mais en plus, vous la revendrez plus facilement et à meilleur prix puisque vous séduirez davantage d’acquéreurs !

Toiture : bien couvert

Autre moyen de personnaliser l’architecture de votre future demeure : la toiture. Elle est souvent considérée comme la signature de la maison. On veille à soigner sa forme, ses proportions. Si vous optez pour un style traditionnel, les jeux de toitures seront limités. Les styles contemporains offrent davantage de possibilités : avancées, pans coupés, etc.

La toiture métal (ici un alliage zinc/titane) offre de large possibilités de personnalisation. www.rheinzink.fr

Quelles tuiles ! Selon la région, vos tuiles seront plates, à petit moule, canal, à recouvrement, patinées… Attention : plus elles sont sophistiquées, plus elles sont chères. Sur les maisons dites d’entrée de gamme, on trouve le plus souvent des tuiles béton de faible densité (dix au mètre carré contre soixante-dix avec les modèles petit moule). Leur effet esthétique est moins réussi et l’assemblage de plusieurs teintes n’est pas possible. Pour autant, vous pouvez quand même personnaliser votre toiture : ces tuiles sont en effet disponibles en de multiples coloris, de l’anthracite couleur ardoise à l’ocre jaune ou rouge en passant par les tuiles vieillies en usine. Les tuiles terre cuite se déclinent là encore en de multiples formes, teintes et dimensions. Certains modèles sont incontournables dans quelques régions (tuiles canal en Provence par exemple). Dans d’autres cas, l’ardoise vous sera imposée.

Les tuiles peuvent elles aussi jouer la personnalisation. www.laescandella.fr

Accessoires de toiture. Pour apporter une touche encore plus personnelle à votre maison, pensez aux gouttières et aux descentes. Souvent, les modèles d’entrée de gamme sont en PVC de couleur sable ou grise. Mais les fabricants vous proposent désormais une kyrielle de teintes. Plus cher, le zinc et le cuivre vous offriront leur cachet incomparable. Vous trouverez également sur le marché des gouttières en aluminium. Non seulement elles se déclinent en de multiples teintes, mais en plus, elles peuvent s’encastrer dans la toiture pour totalement disparaître à la vue.

Bien conduit. Les sorties de cheminées peuvent elles aussi être personnalisées. Les fabricants vous proposent des modèles adaptés aux styles régionaux, mais aussi très modernes, avec des formes originales et des couleurs vives que vous prendrez soin d’accorder avec l’une de vos teintes d’enduit.

La sortie de cheminée s'accorde avec le style de la maison pour en souligner la personnalité. www.poujoulat.fr

Portes, fenêtres, portails : jeux d’ouvertures

Portail, fenêtres et porte d’entrée constituent eux aussi des éléments de personnalisation de la maison. Ils vous apportent une touche déco très moderne, à condition de bien savoir les choisir et les harmoniser.

Soignez votre entrée. Elément très visible de la maison, le portail lui confère une partie de son identité. Pour le choisir, vous tiendrez compte des matériaux (bois, alu, PVC, ferronnerie, etc.), de la nature des vantaux (pleins ou ajourés), de sa taille et bien entendu de sa couleur. La priorité : l’assortir au style de la maison. Un modèle en ferronnerie traditionnelle s’accordera mal avec une villa aux formes contemporaines. Pensez à le coordonner avec le type de clôture et avec les éventuels portillons.

Personnaliser, c'est aussi harmoniser les couleurs. ici, portail, porte d'entrée et porte de garage sont coordonnés. www.swao.fr

Prendre la porte. La porte d’entrée, c’est l’une des signatures de la maison. En la matière, les fabricants commercialisent une kyrielle de modèles. Vous pouvez choisir des formes traditionnelles, mais aussi des matériels plus design, qui mixent couleurs et matériaux. Une porte en métal pourra par exemple s’agrémenter d’éléments vitrés. Vous pouvez aussi faire cohabiter deux types de matériau, métal et bois par exemple, en prenant bien soin d’éviter tout effet tapageur. N’oubliez pas d’harmoniser votre porte d’entrée avec votre portail.

La porte d'entrée, c'est l'une de signatures de la maison. Ce modèle alu se décline en huit teintes qui peuvent se marier entre elles. www.pasquet.fr

Plein cadre. Vous pouvez aussi personnaliser vos menuiseries. Un PVC, en alu anodisé ou en bois, elles vous permettent de varier les teintes pratiquement à l’infini. Mais usez de cette faculté avec précaution. Pensez avant tout à les harmoniser avec l’architecture de la porte d’entrée, le portail, en évitant les effets de styles exagérés.

Ces menuiseries mixtes PVC/alu soulignent le caractère de cette maison. www.falco.eu.com

Précieux conseils. Quoi qu’il en soit, le constructeur saura vous assister au moment du choix, tant en matière d’esthétique que de coûts, sans oublier l’adaptation aux règles d’urbanisme. N’hésitez pas à lui demander conseil, en sachant que la personnalisation se décide au stade des plans, avant que la construction ne commence. Vous pouvez aussi consulter votre Conseil en architecture, urbanisme et environnement, des structures qui ont justement vocation à vous renseigner dans ces domaines (liste sur fncaue.com).

Combien ça coûte ?
Petit aperçu des prix de certains éléments de personnalisation de la maison, donnés à titre indicatif.

  • Les tuiles : de 40 à plus de 80 €/m².
  • Les gouttières : de 10 à 80 €/m² linéaire.
  • Les enduits : de 20 à 40 €/m².
  • Les portes d’entrée : à partir de 250 € pour les modèles d’entrée de gamme en PVC.
  • Les portails : à partir de 900 € pour un modèle en aluminium.
  • Les fenêtres : à partir de 90 € pour les modèles d’entrée de gamme en PVC.
Publié par
© construiresamaison.com -