Maison : le salon est LA pièce essentielle

Publié par -

Le salon de la maison est votre signature. Il reflète votre personnalité et vos goûts. Son aménagement et sa décoration doivent être bien pensés pour éviter les fautes de goûts. Quelques conseils d’un architecte d’intérieur

Le salon, c’est la pièce maîtresse d'une maison, ce n‘est pas pour rien qu’on l’appelle aussi pièce de vie. Ça résume tout. Elle nécessite donc une attention particulière pour l'aménager et la décorer. Même si les goûts et les couleurs sont dans la nature, il existe néanmoins quelques règles à respecter. Attrait de la lumière, choix des assises, rangements de la pièce ... autant de questionnement qui nécessitent des éléments de réponse. L'architecte d'intérieur Fabien Roque, fondateur du cabinet d'architecture intérieure Roque Intérieurs, nous livre quelques-uns de ses secrets.

Le salon pièce maîtresse. Pour Fabien Roque « Le salon est depuis longtemps la pièce essentielle de la maison y reçoit ses invités, où y mange, partage des moments en famille, où s’y s'installe confortablement pour y regarder un film » Cet espace doit donc être fonctionnel, confortable, à l'image de ses propriétaires. Le salon est donc la pièce de vie principale du logement où l'on passe le plus clair de son temps.

Quels matériaux ? L’architecte préconise des parquets naturels clairs et des murs qui offrent une déclinaison de tons doux. C'est vraiment la base pour rendre un  espace lumineux. Ensuite, entrent en jeu les matériaux choisis pour les rideaux, les revêtements de canapés... Les produits au rendu soyeux ont la particularité de renvoyer la lumière. Ils sont donc intéressants à utiliser pour rendre l'espace lumineux. Enfin les matières réfléchissantes telles que les miroirs, les laitons, les pierres naturelles claires polies participent également à cette restitution de lumière dans une zone géographique restreinte.

Le télétravail, le nouveau venu. Il est important de prévoir des rangements fermés pour y ranger le matériel informatique indispensable (imprimante, scanner et de créer des connexions informatiques à l'intérieur de ces agencements) pour que le salon reste épuré et ne se transforme pas en bureau au quotidien.  Dans la mesure du possible, il faut aussi prévoir un élément ouvrant dans un agencement qui laisse apparaître un espace bureau avec tablette rabattable par exemple et que ce dernier puisse être juste fermé lorsque l'on a fini de travailler. Le bureau disparaît alors dans l'agencement pour laisser place au salon.  Les efforts pour transformer son salon en bureau ne sont donc pas si compliqués aujourd'hui. 'Le principal est d'être bien installé pour travailler" affirme Fabien Roque.

Bien délimiter les espaces. Pour marquer une délimitation sans cloisonner, l’architecte privilégie des agencements qui séparent les espaces mais qui restent ajourés pour conserver les perspectives et les transparences visuelles de la pièce. Les claustras ou les bibliothèques traversantes sans fonds sont une aide précieuse pour diviser sans nuire à cette quête d espace.  L'orientation du salon avec un dos de canapé peut également délimiter efficacement  et distinguer les fonctions dévolues  au sein du salon. Le meuble bas situé sur toute la partie arrière du canapé peut alors recevoir des objets de décoration ou une bibliothèque en partie basse. De quoi allier décoration et préoccupations architecturales.