Maison : des nouveautés pour un meilleur confort

-

L’innovation, c’est bien plus qu’un sujet technique. Elle fait aussi la part belle au développement durable et plus encore à l'agrément de vie. Démonstration via cinq exemples constructifs.

De plus en plus de familles se lancent dans un projet de construction. Leurs motivations : profiter de la liberté d'avoir un toit bien à elles, constituer un patrimoine durable ou encore transmettre le bien aux enfants. Mais ce qu'elles veulent avant tout, c'est du confort, de l'agrément de vie, de la performance, sans jamais perdre de vue la préservation de l'environnement. Du coup, les industriels du bâtiment lancent régulièrement sur le marché des solutions qui répondent à ces attentes, en y ajoutant l’optimisation du rapport qualité/prix. Pour eux, comme pour les constructeurs, le confort et l’écologie ne doivent pas être réservés à une élite. Gros plan sur cinq de ces innovations très… constructives !

Isolation : bas carbone. L’entrevous, c’est un bloc de matière isolante placé entre les poutres béton du plancher bas. C’est aussi un élément en évolution constante. Témoin le nouvel entrevous proposé par le spécialiste des éléments de construction KP1 avec l’entreprise de recyclage CPA. Baptisé EMR, il est constitué de bouteilles plastiques recyclées. Léger, solide, facile à poser, il est facilement découpable et les chutes peuvent être recyclées. Il affiche un poids carbone trois fois inférieur à celui d’un plancher traditionnel et il est produit en circuit court. Il est ainsi adapté à la prochaine Réglementation Environnementale RE 2020, qui imposera la construction décarbonée en janvier 2022. www.KP1.fr

Ventilation : source d’économies. Elle s’appelle Green Air Hygro BC et c’est la nouvelle VMC simple flux hygroréglable de chez Autogyre. En mode hygro A, elle adapte son débit d’extraction au degré d’humidité de la maison. En mode hygro B, elle y ajoute des débits d’entrée d’air modulés en fonction du nombre d’occupants de la maison. Elle associe turbine à haute performance et moteur basse consommation, de quoi réaliser jusqu’à 55 % d’économies d’énergie « soit près de 12 % d’économies de chauffage sur la facture annuelle » estime le fabricant. Equipée d’un dispositif qui facilite sa pose et préserve son étanchéité, cette VMC fabriquée en France convient aux maisons neuves de deux à sept pièces principales plus une cuisine et jusqu’à quatre sanitaires. www.autogyre.fr

Fenêtres : matière innovante. ThermoFibra® : c’est le nouveau matériau mis au point par le spécialiste des ouvertures Deceuninck. Composé de PVC et de fibres de verre, il associe hautes performances isolantes, solidité (résistance au vent et aux effractions notamment), stabilité des couleurs et rigidité même sur les grandes dimensions. De quoi réaliser des baies vitrées de belle taille, pour des intérieurs très lumineux. Le matériau est 100 % recyclable, accentuant ainsi ses vertus environnementales (il est source d’économies d’énergie ce qui réduit les émissions de CO2). www.deceuninck.com

Piscine : chauffage naturel. Appartenant à la famille des schistes, l’ardoise emmagasine la chaleur pour ensuite la restituer progressivement. Il n’en fallait pas plus à Cupa Pizzaras pour lancer le premier panneau solaire thermique en ardoise. Il est constitué de douze ardoises de 40 x 20 cm reliés par un adhésif, sous lequel est placé un capteur thermique. Le tout est recouvert d’ardoises non équipées pour assurer l’intégration visuelle de l’installation. « Une base de huit panneaux, soit une superficie de 15mètres carrés permet de chauffer une piscine familiale standard de 9,60 m x 4,80 m pour un coût de l’investissement qui tourne autour de 10 000€ » précise cette société, leader de la production d’ardoise depuis plus de quarante ans. www.cupapizzaras.com

Terrasses : ombres et lumières. Véranda ou pergola ? Avec les nouvelles gammes de toits de terrasse Sunflex, la question ne se pose plus. Elles jouent le rôle de pergola adossée à la maison et peuvent être complétés par des éléments de protection qui recréent une véranda. « Ces toits sont disponibles dans cinq versions et chacune d’entre elle peut être installée selon l’une des huit configurations proposées » indique le fabricant. « Ces dernières diffèrent par les angles d’installation, le nombre de poteaux, la forme et le nombre des panneaux de verre, etc. » Le dispositif s’accompagne d’éclairages LED ou d’éléments chauffants pour une utilisation confortable en toutes saisons. Enfin, les panneaux peuvent être fermés et verrouillés grâce à une large gamme de poignées et de serrures. www.sunflex.fr