Une maison en bois dans le Tarn

  • 3 Chambres
  • Surface maison : 130 m²
  • Prix estimatif : 185.000 €

Indiquez votre e-mail et la localisation dans laquelle vous souhaitez faire construire pour recevoir les plans en haute définition.

Les plans en haute définition vous ont bien été envoyés par e-mail.

Ce qui a poussé ces maîtres d’ouvrage à confier leur projet à Ami Bois ? Un prix accessible, des chantiers courts, un projet personnalisé bénéficiant de garanties et de certifications… et un constructeur plusieurs fois médaillé au Challenge des Maisons Innovantes.

Nous sommes dans l’une de ces régions françaises où la nature se permet encore de donner à l’être humain des leçons de modestie. Rivières aux eaux scintillantes, gorges mystérieuses, forêts bruissant de murmures et promontoires rocheux protégeant les fées : ici, dans le Tarn, tout concourt à renforcer nos liens avec la nature. Parce qu’ils se sentaient en résonance avec leur environnement, ces maîtres d’ouvrage ont choisi le bois pour faire construire, là où historiquement la pierre domine. Ainsi est née leur maison idéale : pratique, particulièrement agréable à vivre… et dotée d’un supplément d’âme unique que seul le bois confère.

Un plan en L

Les propriétaires souhaitaient adjoindre à leur projet une terrasse généreuse, accessible depuis plusieurs pièces, sans que cette configuration pèse excessivement sur le coût de la construction. Sur les conseils d’Ami Bois, ils ont donc opté pour un plan en L : une forme simple aux nombreux avantages. Protégée des vents dominants comme du vis-à-vis, la terrasse est le pivot autour duquel s’organise la construction. Les façades sud et ouest permettent un accès direct à cette extension, aussi bien depuis les 35 m² du séjour, les 11 m² du bureau que les 16 m² de la chambre parentale. À l’intérieur, l’organisation des différentes zones opère une séparation franche entre espaces de jour et de nuit. Ainsi, l’aile gauche est-elle dévolue aux activités diurnes : 47 m² libres de cloisons comprenant entrée, cuisine et séjour. Un cellier de 8 m² et des w.-c. indépendants font office de zones neutres entre les deux ailes de la maison. La salle de bains commune, le bureau et les trois chambres prennent place dans le calme de l’aile droite, dévolue à l’étude et au repos.

Le bois : une forêt d’atouts

Ceux qui l’on expérimenté en témoignent : été comme hiver, grâce à un environnement sec et sain favorisé par les propriétés naturelles du bois, séjourner dans ce type de construction est très confortable. Mais choisir le bois, c’est également opter pour un matériau résistant au temps qui passe : au Japon, la pagode à cinq étages du temple bouddhique Horyu-ji date du milieu du vie siècle de notre ère et, en Norvège, l’église en bois debout d’Urnes aurait été construite aux alentours de 1 130… Enfin, contrairement aux idées reçues, face au feu, le bois donne le change : sous l’effet de la dilatation induite par la chaleur de l’incendie, une maison maçonnée finira par s’effondrer, quand une maison en bois verra sa structure se consumer petit à petit, jusqu’à sept fois moins vite qu’une construction en parpaing…

 

Plan du rez-de-chaussée

La pièce à vivre, parfaitement orientée et flanquée de deux imposantes baies coulissantes, est l’une des plus lumineuses de la maison. Véritable cocon, on s’y installe pour déjeuner en famille, regarder un film ou profiter avec des amis des deux points de vue donnant, l’un sur la terrasse, l’autre sur le jardin.

Les prestations

Cette maison écologique construite avec du bois issu de forêts gérées durablement bénéficie de l’excellente isolation innée conférée par ce matériau naturel. Calfeutrée pour éviter les déperditions thermiques, orientée avec soin pour récupérer les calories offertes par le soleil, c’est aussi une réalisation à l’empreinte carbone modeste, dont la préfabrication des murs s’est faite dans l’usine de Marmande (47), et dont l’isolation des plafonds droits a été réalisée à l’aide de coton recyclé soufflé et celles des rampants, avec de la fibre de bois déroulée.

Le chauffage est assuré conjointement par un poêle à bois et par des panneaux électriques rayonnants performants et économiques à l’usage.

Un radiateur sèche-serviettes équipe la salle de bains et l’approvisionnement en eau chaude sanitaire est assuré par un chauffe-eau thermodynamique de marque Atlantic.

Au total, cette construction réalisée en 2020 aura coûté 185 000 € à ses propriétaires. 

© construiresamaison.com -