Tout savoir sur la toiture en métal ou en bac acier

Pour un look très contemporain, mais aussi une isolation performante de votre maison, la toiture en métal et notamment en bac acier constitue une bonne solution. A condition de soigner la pose et plus encore de vérifier si elle est permise par le Plan local d’urbanisme.

Pour réaliser la « cinquième façade », autrement dit la toiture de votre maison, plutôt que les traditionnelles tuiles ou ardoises, vous pouvez opter pour une toiture métallique ou en bac acier. Parmi ses atouts, on peut retenir sa légèreté et sa durabilité. Longtemps répandu dans les entrepôts et les immeubles industriels, le bac acier est aujourd’hui aussi bien employé pour la construction que la rénovation de toiture de maison, notamment en autoconstruction, ainsi que pour les garages, annexes, ateliers et autres abris de jardin.

Autorisation d’urbanisme. Avant de faire ce choix, il faut au préalable vérifier les règles de construction en vigueur là où est implantée votre maison, pour savoir si l’emploi de ce type de matériau de toiture est possible. Certains panneaux en bac acier imitent les tuiles, mais les règles d’urbanisme de votre commune peuvent vous empêcher d’opter pour ce type de toit. Attention : mieux vaut choisir des panneaux de bac acier isolé, sans quoi vous risquez d’avoir une maison très difficile à chauffer et dont l’isolation phonique sera très mauvaise. Bref, c’est une affaire de professionnel expérimenté et de compétence technique.

Ultraperformante, très écologique, cette maison à toiture en métal mise également sur la qualité de l'air intérieur et la santé dans l'habitat.

Qu’est-ce qu’une toiture en bac acier ?

Le bac acier est un panneau de tôle d'acier de faible épaisseur, nervuré ou plissé, qui peut être aussi bien utilisé en couverture, pour les toitures donc, qu’en bardage, pour les façades. Moulés en forme de U, les panneaux (ou plaques) sont conçus pour s’emboîter entre eux afin d’assurer l’étanchéité de la toiture. Ils sont traités pour être inoxydables.

Looks variés. En termes de finition, les bacs acier peuvent être zingués, galvanisés, laqués ou colorés. Certains fabricants de toiture bac acier proposent même des panneaux imitant la tuile ou le bois ! Vous avez donc un choix important quant à l'esthétique de votre toiture. De plus, ses fonctionnalités se sont progressivement étendues.

Outre l'acier, les toitures métal peuvent être constituées de zinc, un matériau qui offre une grande souplesse architecturale.

Quel toit en bac acier choisir ?

Il existe différents types de bac acier pour assurer la couverture des maisons neuves.

Le bac de couverture sèche. Confectionné à 100% en acier ou en acier et composite, il va servir à la couverture finale d'une toiture et ne nécessite aucun revêtement supplémentaire (tuiles, ardoises, étanchéité…).

Le bac support d'étanchéité. Réalisé en acier galvanisé avec ou sans matériau composite, il est destiné à assurer la couverture qui sera complétée par une étanchéité. Il est notamment utilisé dans la plupart des constructions à toit plat que l'on recouvre ensuite de graviers, de végétaux, etc.

Le plateau de couverture. Confectionné en acier galvanisé brut d'aspect, il est employé dans les constructions « double peau ». Un isolant est alors intercalé entre le bac acier et une couverture sèche généralement en bac acier aussi.

Le panneau sandwich. En acier ou en matériau composite, il est utilisé comme un bac de couverture sèche mais a pour avantage d'être équipé d'une couche d'isolant sur sa face interne. Il assure alors la fonction d'isolant (thermique et phonique) en plus de l'étanchéité de la couverture.

Comment est fabriquée une toiture en bac acier ?

Les couvertures de toit en bac acier sont aujourd’hui couramment posées par les couvreurs. Vous pourrez donc aisément trouver des professionnels compétents pour en assurer la pose. De nombreux constructeurs proposent cette solution, soit en modèles catalogues personnalisables, soit dans le cadre d’une maison sur mesure. Il est vrai que ce matériau résistant et maniable car léger, s’adapte à de nombreuses configurations : toiture à faible ou forte pente, toiture en arrondie, toitures plates ou à pans...

Cette villa vendéenne à énergie positive est équipée d'une toiture en métal.

Panneaux d’acier. Le positionnement dans la couverture du bac acier va déterminer le type d'ondulation du panneau. Les bacs acier assurant une couverture finale (couverture sèche et panneau sandwich) ont leurs ondulations formées sur la partie supérieure de la plaque ; elles sont généralement arrondies mais se déclinent également en rectangles ou parfois en forme de tuiles assemblées. Les bacs acier intermédiaires peuvent avoir leurs ondulations aussi bien vers le haut que vers le bas en fonction du choix de pose et du type d'étanchéité ou de couverture qu'ils recevront.

Question de taille. Les panneaux (ou plaques) de bac acier existent en plusieurs dimensions, allant jusqu'à 8 m de longueur, en différentes épaisseurs (de quelques millimètres jusqu'à plusieurs centimètres pour les panneaux sandwiches) et largeurs (entre 60 cm et 1,10 m), cintrés ou droits. Une toiture en bac acier pèse entre 5 et 10 kg/m², ce qui permet de réaliser une couverture sur charpente légère. Ils conviennent particulièrement aux toits dont la pente est comprise entre 5 et 15%.

Les toitures bac acier sont bien adaptées aux architectures contemporaines.

Combien coûte une toiture en bac acier ?

Le prix de la toiture en bac acier va bien sûr varier en fonction de la surface de la toiture, mais aussi en fonction du modèle de panneau bac acier choisi. On peut trouver des panneaux (ou plaques) simple peau à partir de 10-15 €/m², mais ceux-ci ne sont pas isolés. Le prix des panneaux double peau ou panneaux sandwiches oscille entre 30 à 60 €/m². Les plaques imitation tuiles sont de 5 à 15% plus cher. Attention : au prix des seuls matériaux, il faut ajouter toutes les fixations, les éléments complémentaires éventuels (type isolant), la livraison éventuelle et la pose. Vous devez donc absolument demander plusieurs devis détaillés après des professionnels pour pouvoir comparer leurs prestations et connaître le coût réel total de votre toiture.

Si vous passez par un constructeur exerçant dans le cadre du Contrat de construction-loi de 1990, le coût de votre toiture est inclus dans le prix global forfaitaire et définitif imposé par ce type de contrat. Vous n’avez donc pas à craindre de mauvaise surprise puisque tout est prévu au départ.

Un autre exemple de souplesse architecturale offerte par le métal : la possibilité de créer des toitures arrondies.

Avantages et inconvénients de la toiture en bac acier

Une toiture en bac acier offre de multiples avantages.

  • Elle est avant tout esthétique puisque disponible en plusieurs coloris ou en imitation tuiles ou bois, selon les goûts de chacun.
  • Elle est très résistante, puisqu’elle est considérée comme pouvant durer une centaine d’années.
  • Elle est légère, ce qui peut convenir à de nombreux projets,mais aussi à la rénovation.
  • Elle est étanche et permet à l’eau de pluie de s’écouler rapidement.
  • Elle est incombustible, ce qui constitue une sécurité pour votre maison.
  • Elle est résistante aux champignons et aux mousses, ce qui facilite son entretien.
  • Elle est légère et maniable et peut donc même être posée par des bricoleurs avertis.

La toiture bac en acier présente aussi certains inconvénients.

  • Elle n’isole pas beaucoup du bruit, notamment en cas de forte pluie par exemple ; il est donc recommandé d’ajouter une isolation phonique.
  • Elle n’isole pas très bien de la condensation, ce qui va jouer sur la respirabilité de la maison et le confort. Il faut alors ajouter au minimum un feutre anticondensation pour permettre au bâtiment (garage, abri de jardin) de mieux respirer ou opter pour des panneaux sandwiches pour une maison.
  • Elle est sensible à la pollution et à la corrosion. En zone urbaine, industrielle ou en bord de mer, sauf traitement spécifique, ce type de toiture n’est pas conseillé. N’hésitez pas à en parler avec votre constructeur.