Comment personnaliser votre toiture ?

Publié par -

La toiture est un élément clé de l’architecture de votre maison ! Du choix de la tuile à la sortie de toit, personnalisez cet ouvrage dans le respect des règles d’urbanisme.

La toiture est bien plus qu’un rempart contre les intempéries ! Elle contribue de plus en plus au cachet de la maison, comme le rappelle Olivier Lafore, directeur stratégie commerciale chez Edilians, fabricant de tuiles terre cuite : « Contrairement à il y a dix ans, la toiture devient un élément supplémentaire de l’esthétique de la maison. Tous les constructeurs ont d’ailleurs structuré leurs offres avec différentes gammes de tuiles : provençal, contemporain… ».

Tuiles : quelle couleur choisir ?

Les fabricants de tuiles proposent un large choix de matériaux de couverture pour permettre aux acquéreurs de personnaliser leur maison, tant du côté des formes (plat, faiblement galbé, fortement galbé, canal), que des couleurs : rouge, ocre, ton panaché, noir, gris anthracite… Mais ce sont les teintes sombres qui séduisent de plus en plus les familles qui font construire : « Les tuiles noires avec un aspect plat, lisse, sont demandées par les acquéreurs en quête d’un style contemporain », observe Olivier Lafore. Des couleurs identiques qui sont d’ailleurs souvent choisies par les acquéreurs pour les menuiseries extérieures, comme les baies vitrées et les portes-fenêtres afin de créer une harmonie entre toiture et façade.

Les teintes sombres sont de plus en plus demandées par les acquéreurs. edilians.com © EDILIANS

Décor à la carte

Si les particuliers se montrent assez conservateurs dans leurs couleurs, d’autres sont, en revanche, plus audacieux, comme certains qui font construire sur la façade atlantique. Leur choix ? Des tuiles émaillées bleues qui s’intègrent à merveille, notamment sur le bassin d’Arcachon en Gironde. La personnalisation des toitures pourrait aussi franchir une étape avec le développement de la technologie d’impression par jet d’encre. Le principe ? Un procédé recrée l’aspect souhaité par l’acquéreur. Il serait aussi possible d’imiter à la perfection la teinte d’une vieille tuile locale, symbole du patrimoine architectural, pour une intégration parfaite des constructions. Cette innovation sera présentée par Edilians en octobre 2022 au salon Batimat, véritable vitrine des nouveautés du secteur du bâtiment. Des teintes plus originales comme des tuiles blanches pourraient également fleurir sur les toits des maisons qui sortiront de terre. À l’heure où les épisodes de canicule se font plus intenses et fréquents, cette couleur contribue fortement au confort d’été en reflétant les rayons du soleil, évitant ainsi le phénomène de surchauffe. Une couleur qui est déjà adoptée de longue date, notamment sur les façades des habitations des pays méditerranéens. 

Comment choisir sa tuile ?
À chaque constructeur sa solution pour présenter les tuiles ! Certains disposent de panneaux fixés au mur sur lequel trône une tuile représentant chacune des possibilités offertes ou un mètre carré réalisé avec les matériaux de couverture. D’autres ont une banque d’images importante illustrant l’utilisation des différents produits. Des feuilles A4 imprimant sur papier glacé chacune des tuiles peuvent être aussi montrées aux acquéreurs. Mais le mieux reste tout de même la visite de chantiers du constructeur utilisant le matériau de couverture
vous intéressant. Car rien ne vaut la visualisation d’une toiture en taille réelle pour se rendre compte du cachet final de sa maison.

Ces ardoises se marient parfaitement avec cette maison faisant la part belle au bois. www.cupapizarras.com © Cupa Pizarras

Toiture : pour quelles finitions opter ?

Omniprésents sur la toiture, les matériaux de couverture ne sont pas les seuls à donner du cachet à la maison. Les finitions du toit apportent, elles aussi, leur contribution dans le respect du patrimoine architectural. Chaque région possède en effet ses spécificités qui se reconnaîtront pour un œil avisé examinant les points singuliers de la toiture, comme la rive de toit. Cette dernière représente l’extrémité latérale d’un pan de toiture qui doit être recouverte par des tuiles pour assurer une étanchéité parfaite de l’ouvrage. En Charente et Charente-Maritime, c’est la rive saintongeaise qui sera posée. Il s’agit d’une tuile à fond plat. Dans la région bordelaise, place à la rive caporal qui partira en biais avec un angle de 45° pour éloigner l’eau de la façade.

Faîtage traditionnel

Le faîtage constitue, lui aussi, la signature locale de la toiture. À Marseille comme dans le bocage vendéen, cet ouvrage composé de tuiles et réalisé à la jonction des pans de toiture, est scellé au ciment. Ailleurs, les tuiles sont vissées et clipsées. Situé entre le faîtage et les chevrons, le closoir, qui contribue à l’étanchéité de la toiture, possède également ses singularités locales. En Aquitaine, il est rouge ou jaune, à Lyon ce sont les tons panachés qui s’imposent. Et dans le nord de la France, le rouge et le rouge brillant donnent le ton.

À chacun son toit
Si la tuile terre cuite fait figure de plus vieux matériau de couverture, d’autres matériaux peuvent être aussi employés. La tuile béton
est déclinée dans plusieurs coloris, des aspects vieillis imitent aussi à merveille la patine du temps. L’ardoise a aussi son mot à dire !
Les ardoises naturelles viennent désormais de carrières espagnoles pour couvrir les toits de particuliers, des produits constitués de fibre-ciment peuvent être aussi employés pour un coût moindre. Sans oublier le zinc qui peut se plier à toutes vos audaces architecturales ! 

Le zinc, utilisé en toiture, peut s'associer avec différents matériaux posés en façade comme le bois ou les briquettes. www.vmzinc.fr © VMZINC - Fotografie Raaymakers Agence d’architecture Studio Maak

Comment personnaliser son toit ?

Vous pouvez aussi personnaliser votre toit avec la cheminée si vous disposez d’un chauffage au bois comme un poêle ou une chaudière à granulés. Poujoulat a développé des gammes régionales de sorties de toit qui s’intègrent dans de nombreux territoires, que ce soit la Provence, le Languedoc, la Normandie, la Bretagne… Certaines gammes permettent une personnalisation encore plus poussée où il est possible de choisir la face décorative de la sortie de toit : crépi, briquettes et la forme du chapeau. Des acquéreurs optent quant à eux pour des sorties de toit en inox, un matériau qui valorise l’architecture contemporaine. Cerise sur la toiture, ce produit peut être même peint selon la couleur choisie par l’acquéreur parmi les teintes Ral proposées. Une finition qui a le vent en poupe, comme le souligne Maxence Beduchaud, directeur marketing des cheminées Poujoulat : « Ce produit connaît une croissance assez forte. Nous travaillons essentiellement sur une quinzaine de couleurs avec notamment le noir, le gris, l’ocre et le blanc, une couleur choisie au bord de mer ».

Vous pouvez personnaliser votre sortie de toit avec des chapeaux de différentes formes et de façades peintes. www.poujoulat.fr © Poujoulat

Ouvrages techniques à prévoir

Hormis votre cheminée, votre toiture devra accueillir d’autres accessoires comme une sortie de toit, dédiée à la ventilation. Cette dernière évacue l’air intérieur vicié grâce à la ventilation mécanique contrôlée (VMC). Déclinée en différents coloris, elle s’intègrera aussi bien à une toiture recouverte de tuiles, d’ardoises ou encore de zinc. Un modèle plus grand peut aussi, outre l’évacuation de l’air vicié, emmener les fumées de combustion hors de la maison. Les particuliers ne pouvant pas être raccordés à un assainissement collectif pour traiter leurs eaux usées devront se doter, quant à eux, de deux sorties de toit. Ce système est en effet obligatoire pour les assainissements individuels comme l’épandage souterrain, composé d’une cuve et de drains répartis sur le terrain. Une ventilation primaire amènera l’air dans le réseau, une ventilation secondaire évacuant en toiture les gaz issus de la fermentation. Ces sorties de toit sont disponibles en différents coloris imitant l’aspect des tuiles ou celui des ardoises pour se faire le plus discret possible ! 

Choisir sa sortie de toit
Cat-Design ? C’est le configurateur de Poujoulat qui vous aidera à choisir votre sortie de toit. Après avoir indiqué votre type de couverture (tuiles plates, ardoises), le modèle de sortie de toit qui vous intéresse, vous pourrez choisir la couleur du corps, le chapeau. Et en quelques clics, vous visualiserez le rendu sur votre toiture. Si votre future maison est située dans un secteur dépendant des ABF (architecte des Bâtiments de France) abritant un monument classé, votre permis de construire sera scruté à la loupe par ce professionnel. Ce dernier veillera en effet à la bonne intégration de votre construction. Il vaut mieux, avant d’acheter votre sortie de toit, la montrer à l’ABF
lors d’une réunion au cours de laquelle vous lui présentez votre projet de permis de construire. Un rendez-vous qui vous permettra de modifier votre choix en tenant compte de ses remarques, afin d’éviter un refus et une nouvelle instruction, synonyme d’un allongement des délais. 

Toitures : exemples de tuiles et de finitions