Comment acheter un terrain en Bourgogne ?

-

Dans la construction d’une maison, le nerf de la guerre est le terrain. Sa superficie et son prix sont fonction de l’emplacement géographique, du secteur périurbain ou à l’inverse rural.

Dijon et sa proche périphérie, qui dépasse les 100.000 habitants, constituent un marché de métropole caractérisé par des terrains rares donc chers. « Pour y construire une maison de 100 à 110 m2 sur un terrain de 300 à 600 m², il faut compter un prix global de 250.000 € minimum », indique-t-on chez Maisons d’en France Bourgogne.

L’agglomération dijonnaise n’est pas pour autant inaccessible. Maisons France Confort parvient à proposer des maisons d’environ 90 à 100 m2 comprenant un terrain de 350 à 700 m2 à partir de 210.000 €. « Face à des terrains qui peuvent atteindre 80 000 € pour 350 m2, on arrive à maîtriser le coût global à raison de 1.200 à 1.400 €/m2 habitable pour la maison », souligne Pierre-Jean Moretti, son directeur d’exploitation pour la Bourgogne.

Positionné notamment sur la construction de maisons de lotissement, Maisons Babeau Seguin propose un modèle de 95m² pour 130.000 € auxquels il faut ajouter 80 000 € pour un terrain de 450 m². « Ce sont essentiellement des maisons de plain-pied à combles perdus, avec un garage », précise Hervé Joly, son directeur des ventes. Chez Tradidemeures (Groupe Moyse), les prix démarrent à 1.100 €/m². « Souvent, pour les premiers prix, les acquéreurs prennent à charge la peinture et la pose du carrelage pour faire des économies », remarque Bérénice Rivayran, directrice du groupe Tradidemeures.

Plus loin, moins cher

Plus on s’éloigne de Dijon en Côte-d’Or, plus le coût du foncier devient abordable. Les montants globaux maison plus terrain varient entre 170.000 et 200.000 €. De même, « Chalon-sur-Saône est un marché d’accession où la construction d’une maison de 100 m2 avec un terrain de 500 à 1 000 m2 peut revenir à moins de 200.000 € », signale-t-on chez Maisons d’en France Bourgogne.

À Macon, « il y a une forte demande d’une clientèle lyonnaise qui tend l’offre et qui fait grimper les prix des terrains jusqu’à 110 €/m2 », note élodie Azevedo, chargée de communication d’Arlogis. Le constructeur, spécialisé sur le Mâconnais, commercialise des maisons de plain-pied de 80 à 90 m2 à 120.000 € environ. Mais aussi du plus haut de gamme à raison de 1.600 €/m2 habitable pour de plus grandes superficies.

Dans l’Yonne, le marché est surtout actif à Auxerre et à Sens où les acheteurs peuvent faire construire pour un budget raisonnable. « Nous proposons dans l’Auxerrois une gamme de maisons optimisées avec terrain entre 170.000 et 200.000 € et dans le reste du département, plus rural, entre 140.000 et 170.000 € », révèle François Balthazard, P-DG de Chênes Constructions. De même, Maisons Babeau Seguin commercialise, autour de Sens, des opérations villa plus terrain entre 170.000 et 210.000 €.

Bruno Mouly