Acheter un terrain en Languedoc-Roussillon

Publié par -

En fonction des départements, de la proximité du littoral, de la desserte, les prix des terrains peuvent varier du simple au double, voire au triple. Parfois la parcelle peut coûter plus cher que la maison elle-même !

En Languedoc-Roussillon, le prix des terrains fait le grand écart. Du côté de Montpellier, le mètre carré peut s’échanger à 400 €. Des valeurs élevées que l’on retrouve du côté de Nîmes, dans le Gard, où le mètre carré gravite autour des 300 €. À Perpignan, il faut le plus souvent compter sur une fourchette de 270/320 € du mètre carré. Les terrains du littoral sont également très chers, de Palavas et Sète à Agde et jusqu’aux Pyrénées-Orientales. Dans ces espaces, les terrains peuvent atteindre 300.000 € pour une parcelle de 800 mètres carrés.

Faire construire sur un terrain à prix accessible reste possible. Il suffit pour cela de s’éloigner des métropoles régionales. Témoin les Pyrénées-Orientales. À Marquixanes, à Vernet-les-Bains ou encore à Vinça, les prix se situent aux alentours de 150 € le mètre carré. L’arrière-pays offre lui aussi de nombreuses disponibilités. Il n’est pas rare d’y trouver des terrains en diffus à moins de 60.000 €. En secteur rural, on peut même dénicher des terrains à 30.000 €. Mais dans ce cas, attention à la qualité de la parcelle et de l’emplacement, aux temps de transport et plus encore à la valeur de revente.

Autre piste : les lotissements. Ces opérations dites groupées proposent des parcelles équipées, bornées, viabilisées et prêtes à accueillir des maisons neuves. On en trouve par exemple aux alentours de Pézenas, Bédarieux, Lodève... Ces terrains sont plus petits pour préserver le pouvoir d’achat immobilier des familles. On comptera par exemple dans les 80.000 € pour 400 mètres carrés en périphérie des zones urbanisées. À noter : les parcelles en lotissement sont souvent proposées dans le cadre d’opérations terrain plus maison commercialisées par les constructeurs.