Comment choisir sa porte de garage ?

Publié par -

La porte de garage est aujourd'hui aussi importante que la porte d'entrée. Mieux, on ne voit souvent qu'elle en façade. Elle se doit donc d'être belle, fonctionnelle, sûre et surtout thermiquement performante.

La porte de garage, longtemps reléguée à une simple fonction utilitaire, ne se cache plus ! Comme le nez au milieu de la figure, elle se voit au premier coup d'œil. Alors mieux vaut soigner son apparence car elle se montre et participe à l'esthétique générale de la maison au même titre que les autres menuiseries. Les rectangles blancs, lisses et uniformes qui se ressemblent tous, c'est définitivement terminé !

Désormais, place à la couleur, aux jeux de matières, aux dissymétries ! Mieux, certains modèles jouent même les caméléons et se fondent visuellement dans la façade pour devenir presque invisibles. Si les portes de garage ont du style, elles ne perdent pas pour autant leur raison d'être. Elles doivent toujours être sûres, fonctionnelles et faciles à manœuvrer. Et surtout elles ne doivent pas dégrader le bilan thermique de la maison. Une savante alchimie qui mérite toute votre attention.

Cette porte de garage Activa dispose d'un portillon intégré. La sécurité est renforcée grâce à un système anti-intrusion breveté, certifié A2P. www.gypass.fr© Gypass

Quelle taille ?

Un garage dans une maison sert un peu à tout. On y gare sa voiture mais on y stocke aussi beaucoup de choses. Il doit donc être spacieux et fonctionnel, mais aussi respecter des dimensions minimales en hauteur et en largeur pour d'évidentes questions pratiques. « Sur des garages simples, on est sur des largeurs de 2,5 mètres et des hauteurs comprises entre 2 et environ 2,20 mètres », précise Nicolas Mergenthaler, chef de marché Habitat chez Hörmann, spécialiste de la porte de garage.

Ces dimensions ne doivent rien au hasard. Elles correspondent à la taille des véhicules d'aujourd'hui qui ont une largeur moyenne comprise entre 1,6 et 1,95 mètre. Un mètre supplémentaire doit être prévu pour l’ouverture des portières des deux côtés. « On constate une augmentation des largeurs mais aussi des hauteurs» Et Nicolas Mergenthaler d'ajouter : « dans une construction neuve, il est utile de prévoir un garage pratique, donc large. D'autant plus qu'il sert de moins en moins à garer sa voiture mais souvent de pièce annexe ». 

Attention si vous possédez un 4 x 4 ou un gros SUV, il faut un mètre de plus de part et d'autre de la voiture pour pouvoir se garer et sortir facilement du véhicule. Si une porte de garage de taille standard de 250 cm suffit pour garer facilement votre voiture, dans la mesure du possible une porte de trois mètres sera beaucoup plus pratique pour manœuvrer. « La question du confort d'utilisation est essentielle. La porte doit être la plus pratique possible. Un portillon latéral, à droite ou à gauche, évitera notamment d'ouvrir systématiquement le garage pour aller dans le jardin », ajoute Stéphanie Lefebvre, directrice générale de Gypass.

La porte de garage sectionnelle 

Aujourd'hui la majorité des portes de garage sont sectionnelles. Techniquement, elles sont constituées de panneaux articulés qui coulissent entre deux rails latéraux et viennent se loger à l'horizontale au plafond. Du coup leur ouverture n’encombre pas les côtés puisque les rails sont suspendus. Simple et efficace. C'est en outre une solution technique bien adaptée aux gabarits des gros SUV ! « La porte sectionnelle est beaucoup plus pratique que la porte basculante. Sa cinématique monopolise beaucoup moins de place », détaille Nicolas Mergenthaler.

La porte de garage latérale coulissante ou porte de garage sectionnelle latérale est encore d'actualité. Elle est composée de plusieurs panneaux verticaux, articulés entre eux, qui glissent sur le côté du garage par un rail fixé au plafond et un rail au sol. Une fois ouverte, la porte coulisse le long du mur du garage. À la différence de la porte sectionnelle, elle libère de la place au plafond mais en occupe sur les côtés…

Look contemporain pour cette porte sectionnelle aux larges nervures. www.novoferm.fr© Novoferm

L'esthétique donne du style

Une fois le cahier des charges techniques défini, il ne reste plus qu'à s'intéresser au volet esthétique. C'est un aspect primordial. D'autant plus que la porte est souvent en façade avant de la maison. Aujourd'hui, le rectangle blanc visible de la rue n'est plus de mise. « Les clients coordonnent de plus en plus les portes de garage aux  portes d'entrée. Lorsque les huisseries de la maison sont en aluminium, la couleur de la porte est systématiquement coordonnée », note Stéphanie Lefebvre. Le gris anthracite Ral 7016 reste un grand classique mais d'autres couleurs sont aussi très tendance comme le noir. Conseil : pour une meilleure longévité, mieux vaut choisir un thermolaquage plutôt qu'une laque.

Avec les couleurs Ral, les portes de garage peuvent se coordonner avec les huisseries de la maison, notamment avec celles de la porte d'entrée. www. fichet-pointfort.com© Fichet

Dans un souci d’harmonisation, libre à vous de coordonner l’ensemble des ouvertures de la maison (porte d’entrée, du garage, portillon, portail). Chaque région a ses spécificités. « Le bleu et le vert sont plébiscités en Bretagne, tandis que le rouge est très demandé en Bourgogne », souligne Stéphanie Lefebvre.

« On peut aller plus loin dans la personnalisation en ajoutant du vitrage pour plus de luminosité, du graphisme sur les vitres mais aussi sur la porte pour en améliorer le style », rajoute-t-elle. Ces hublots et décors inox (appelés Alunox) destinés aux portes de garage laissent rentrer la lumière et donnent de la modernité. Ces accessoires peuvent prendre n'importe quelles formes : carrés, ronds, arcs, vagues, hublots en forme de chiffres...  Et, cerise sur le gâteau, des leds peuvent transformer ces ouvertures en véritable jeux de lumière !

Qu'est-ce qu'une couleur Ral ?
Les fabricants parlent souvent de couleur Ral pour leurs portes de garage. Ral est l'acronyme de Reichsausschuß für Lieferbedingungen qui est le système de codification des couleurs. Ce nuancier est LA référence utilisée par les industriels. Chaque teinte possède un code d'identification spécifique qui permet ainsi de coordonner précisément les couleurs entre elles et sans erreur possible.

Pas d'impasse sur l'isolation

Même si le garage n'est généralement pas chauffé, ce n'est pas une raison pour qu'il refroidisse en plus toute la maison ! Comme pour les fenêtres ou les portes d'entrée, les modèles de portes certifiés doivent atteindre un niveau d'isolation thermique compatible avec les exigences de la Réglementation thermique 2012. « Il est important de choisir une porte bien isolée pour éviter les déperditions de chaleur surtout si la maison a un accès au garage », précise Stéphanie Lefebvre.

Pour atteindre un niveau de performances acceptable, les portes doivent être à double paroi. Elles adoptent alors une structure de type sandwich qui enserre une âme isolante en mousse de polyuréthane entre deux panneaux métalliques, intérieur et extérieur. Mais ce n'est pas tout. Elles disposent aussi de rupteurs de ponts thermiques et de joints d'étanchéité périphériques. « Nous proposons des huisseries à rupture de pont thermique adaptées aux régions froides », complète Nicolas Mergenthaler.

N'étant pas raccordés à la VMC, les garages doivent être ventilés pour éviter tout risque de condensation. « En réponse à ce problème, nous avons développé des capteurs climatiques qui comparent l'humidité intérieure et extérieure. En cas de besoin, ils basculent seulement le panneau du haut pour ventiler tout en maintenant le panneau du bas au sol. La porte reste ainsi fermée », explique Nicolas Mergenthaler. A minima des grilles d'aération devront être prévues.  

La finition laquée chêne clair de cette porte à déplacement latéral joue l’harmonie avec les façades en bois. Sa structure fait appel à des panneaux double paroi en acier avec mousse isolante. www.gypass.fr© Gypass

Des portes certifiées
La certification NF est un gage de qualité. Pour l'obtenir, la porte subit neuf tests : l’endurance mécanique, la résistance au vent, la manœuvrabilité, la perméabilité à l'air et la résistance thermique (essentielle dans la RT 2012), l'étanchéité à l'eau, la résistance aux chocs, la sécurité et la corrosion. Si la porte passe positivement tous ces tests, elle sera bonne pour le service durant de nombreuses années.

La sécurité, un point essentiel

On sécurise sa porte d'entrée et ses fenêtres mais on pense plus rarement au garage. Et pourtant on y range des objets de valeur facilement revendables comme des vélos, du vin, des outils… Sans compter que le garage donne souvent accès directement à la maison. La sécurité de la porte n'est pas à prendre à la légère. « La première chose à laquelle il faut penser, c'est la sécurité ! La porte doit être équipée d'un retardateur d'effraction », déclare Stéphanie Lefebvre.

La sécurité est un point à ne surtout pas négliger. Si la porte d’entrée résiste, le cambrioleur tentera de passer par le garage. www.novoferm.fr© Novoferm

Si les cambrioleurs tentent d'abord leur chance sur la porte d'entrée, ils se rabattent très souvent sur la porte de garage en cas d'échec. « Le garage communique avec la maison par une porte qui n'est généralement jamais fermée à clef. » Le garage devient potentiellement un point faible. Il faut impérativement choisir des portes sécurisées à retardateur d'effraction. Si la porte est sectionnelle, il faut un système antirelevage, si c'est une porte à déplacement latéral, ce sera un système antidégondage. Avec la motorisation, un système de verrouillage s'enclenche automatiquement et renforce la sécurité en décourageant toute tentative d'effraction.

Attention à l'assurance
Les dépendances ne sont pas couvertes par l'assurance habitation de base, dès lors qu'il n'existe pas de communication directe avec la maison. Il convient donc d'informer votre assureur pour compléter votre contrat. Les moyens de protection pour un garage ne sont valables que si la porte de communication et les ouvertures vers l’intérieur de l’habitation sont équipées de moyens de protection renforcés ou que le garage ne comporte pas d’accès vers l’habitation.

Une porte motorisée et connectée

Ouvrir sa porte de garage depuis sa voiture à l'aide d'un bip est gage de confort et une fois qu'on y a goûté, on ne peut plus s'en passer. « À l'exception des personnes âgées, les acquéreurs motorisent tous systématiquement leur porte. Les trentenaires y ajoutent très souvent la domotique », mentionne Stéphanie Lefebvre.

La motorisation fait aujourd'hui partie de l'équipement de base. somfy.com© Somfy SAS Childeric

Via une box Internet et une application spécifique, proposée par le fabricant, il est possible d'élaborer des scénarii. De nombreuses marques proposent des interfaces de pilotage simples et évolutives que vous connectez à votre porte motorisée. « La domotique apporte d'abord de la simplicité ! À partir d'un scénario sur son smartphone, le portail et la porte de garage peuvent s'ouvrir à distance par exemple. On peut définir la distance à partir de laquelle l'ouverture se fait : ça pour être 100 mètres ou 10 mètres. Tout est possible ! », confirme Stéphanie Lefebvre.

Avec la domotique, le téléphone peut gérer les ouvertures et fermetures à distance. www.france-fermetures.fr© France Fermetures

Autre fonctionnalité intéressante : l'ouverture et la fermeture à distance. Un livreur pourra ainsi déposer un colis en cas d'absence. Plus besoin ainsi de partager vos codes d’accès ou votre télécommande. Une caméra connectée pourra aussi vérifier le dépôt du colis et le départ du livreur. Naturellement l'ensemble peut être connecté au système d'alarme général de la maison. Qui a dit que la porte de garage n'était qu'un rectangle blanc dépourvu de technologie ?