Pleins feux sur le photovoltaïque

Publié par -

Quelques capteurs photovoltaïques suffisent pour couvrir 30 à 50 % de vos besoins électriques. De l’orientation au stockage de l’électricité, gros plan sur cette énergie gratuite.

Produire une partie de votre électricité ? C’est possible ! Il vous suffit d’installer des capteurs photovoltaïques sur la toiture de votre maison. Non seulement vous ferez des économies en achetant moins d’électricité à votre fournisseur, mais vous réduirez vos émissions carbone. Couverture des besoins, orientation des capteurs, coût de l’investissement, Construire sa maison vous dit tout !

Quels sont les besoins couverts ? 

Une puissance de 3 kW est généralement installée dans les maisons neuves pour couvrir 30 à 50 % des besoins électriques, hors chauffage. Mais vous devrez aussi adopter les bons réflexes pour minimiser vos consommations électriques en achetant par exemple des leds pour l’éclairage et des appareils électroménagers sobres en énergie.

Que faire du surplus électrique ? Le pic de votre production électrique ne correspondant pas toujours au moment où vous en avez besoin, vous devrez soit charger une batterie pour consommer le courant le soir soit le revendre à votre fournisseur d’énergie en l’injectant dans le réseau. Autre solution : la batterie virtuelle proposée par certains fournisseurs d’énergie via la souscription d’un abonnement. Le principe ? « L’électricité non consommée par le client est injectée dans le réseau », explique André Joffre, président de Qualit’Enr, organisme qui œuvre à l’amélioration de la qualité des installations utilisant des énergies renouvelables. « Le fournisseur la restituera quand le client en a besoin. »

Des capteurs photovoltaïques peuvent-ils alimenter une voiture électrique ? Oui. Mais il est nécessaire d’augmenter la puissance de son installation. Si l’on souhaite couvrir une partie de ses besoins électriques domestiques et recharger sa voiture électrique, il faudra passer d’une puissance de 3 kW à 9 kW. En cas de fort ensoleillement, le surplus de production électrique rechargera la batterie du véhicule.

Ce capteur hybride produit l'électricité de la maison et aussi l'eau chaude sanitaire. © DualSun

Où poser les capteurs photovoltaïques ?

Quelle orientation choisir ? Si une orientation sud était auparavant privilégiée, ce n’est plus le cas maintenant avec les onduleurs indépendants qui transforment le courant continu en courant alternatif. Ces derniers sont en effet connectés à chaque capteur photovoltaïque qui peut fonctionner indépendamment des autres. Si votre toiture est composée de pans ayant une orientation différente, seul le capteur photovoltaïque le mieux exposé au soleil fonctionnera. Les autres capteurs prenant ensuite le relais selon la course du soleil. Ce qui vous permet de bénéficier d’une production d’électricité plus lissée sur la journée.

Quelle est la garantie des capteurs ? 

80 % de la puissance des capteurs est garantie par les industriels pour une durée de vingt à vingt-cinq ans. Une performance qui augmente d’ailleurs chaque année.

Combien ça coûte ? Comptez 8 000 à 10 000 € pour une installation de 3 kW, matériel fourni et posé. « Les prix ont augmenté en raison de la forte demande », explique André Joffre. « Mais ils devraient baisser dans les dix prochaines années, car la production chinoise augmentera avec l’ouverture d’usines. Et d’ici quinze ans, il n’y aura plus de tuiles sur les maisons, car la toiture sera solaire. »

Faut-il entretenir ses capteurs ? L’entretien n’est pas nécessaire. Les saletés qui peuvent se déposer sur les capteurs seront nettoyées par la pluie.