Chauffage : des solutions performantes

Les maisons neuves sont très bien isolées et n'amélioreront plus beaucoup leurs performances. Pour économiser encore davantage d'énergie, les efforts se portent aujourd'hui sur les matériels de chauffage. Découverte de quelques nouveautés aussi étonnantes qu'efficaces...

Les maisons neuves d'aujourd'hui sont thermiquement très performantes. Elles le seront encore plus dans les prochaines années. Mais si les gains sur le bâti atteignent un palier, la marge de progression repose maintenant sur les matériels de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire. Et dans ce domaine, les industriels font preuve d'une imagination débordante. Autre tendance forte, le développement de l'autoconsommation. Autrement dit le particulier produit sa propre électricité et sa maison devient autosuffisante, voire excédentaire. Le surplus peut alors être réinjecté dans le réseau EDF.

Quand la tuile photovoltaïque remplace la traditionnelle tuile de terre cuite. Cette solution signée Tereal garantit jusqu'à 30 % d'économies annuelles en électricité. www.imerys-toiture.com

Réutiliser l'énergie de la maison

Réutiliser les énergies que l’on croyait perdues, c’est maintenant possible. Avec le système Habitat Thermogène ®, Cardonnel Ingénierie, un bureau d'études thermiques, a mis en application la fameuse maxime du physicien Lavoisier, « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ! ». La récupération de l’énergie qui quitte les bâtiments et sa réutilisation deviennent une réalité. Le principe ? Utiliser les énergies dites fatales de la maison et les mettre au service du chauffage et de l'eau chaude sanitaire. « Le recyclage des énergies dans les maisons est le défi de demain », souligne Christian Cardonnel, fondateur du bureau d'études thermiques éponyme.

Simple en apparence, ce concept consiste à récupérer les kilowatts qui partent dans la nature. Le module Habitat Thermogène® est placé dans une armoire modulable entièrement « plug and play ». Il s'installe sans difficultés dans une maison même petite puisque son gabarit est de 0,7 m de profondeur et de 1,5 m de largeur, soit une emprise au sol d’environ 1 m2. L'armoire comprend un ballon thermodynamique, un ventilateur et un tableau électrique. En toiture, 4 à 12 panneaux photovoltaïques intégrés produisent l’énergie électrique qui est autoconsommée.

L'appoint se fait par une chaudière gaz ou une résistance électrique. Concrètement, ce système, déjà commercialisé, utilise l'air chaud qui se trouve sous les capteurs solaires, dans les vérandas ou même dans le vide sanitaire pour produire le chauffage ou l'eau chaude sanitaire. Il est alors utilisé par la pompe à chaleur thermodynamique qui produit le chauffage et l'eau chaude sanitaire. Avec les auxiliaires et l’éclairage, la consommation d’énergie électrique dans une maison RT 2012 tombe à 20 kWh/m2/an. En outre, une bonne partie est compensée par l’apport des capteurs photovoltaïques. Le prix ? Il faut compter environ 10.000 €.

L'Evolu'Kit d'Imerys est facilement intégrable à toutes les maisons, quelle que soit la solution de chauffage choisie (gaz, électricité, PAC, poêle à granulés...). www.imerys-toiture.com

La toiture, source d’énergie

La toiture est la partie de la maison la plus chaude. Elle reçoit en permanence le rayonnement solaire. Alors pourquoi ne pas récupérer utilement ces apports solaires ? Les toitures en pente sont traditionnellement ventilées en sous-face des produits de couverture. En passant sous les tuiles de terre cuite, l’air se réchauffe.

L’idée est d’associer des panneaux photovoltaïques et un ballon thermodynamique. Les calories récupérées servent alors à chauffer l’air entrant dans le chauffe-eau thermodynamique, ce qui permet d’en améliorer le rendement. Le système est posé entre les tuiles et l’écran de sous-toiture dans l’épaisseur du toit et est raccordé par un tube au chauffe-eau thermodynamique. Le système complet permet de faire baisser la consommation électrique de la pompe à chaleur du chauffe-eau dans des proportions appréciables.

Ainsi, la consommation initiale d’un ballon peut être divisée par trois. « L’innovation Lahe-Roof + micro PV + tuiles zen nous permet de proposer un système de chauffage effet Joule (NDLR chauffage électrique) au même prix que les solutions régulièrement proposées dans le cadre de la RT 2012 comme la pompe à chaleur », précise André Legeard, directeur des Maisons Aura.

Publié par
© construiresamaison.com -