Architecture : Quelle forme pour ma maison ?

Publié par -

A étage ou de plain-pied ? Carrée ou rectangulaire ? Et pourquoi pas en L ou en V ? Selon votre budget, les contraintes du terrain et vos envies, votre maison pourra aborder différentes configurations architecturales. Faire construire sa maison vous aide à faire le bon choix.

 

La maison neuve est multiple. De la longère rectangulaire traditionnelle aux réalisations ultracontemporaines en T ou en H… votre constructeur va vous proposer un large panel de solutions architecturales. Si la tentation est grande de laisser s’exprimer vos envies, sachez que ce choix aura des conséquences sur votre budget. Mais en plus, votre constructeur devra, lui, faire face à toute une série de contraintes administratives et techniques. « La majorité des clients a une préférence pour les modèles en L ou en U. Mais la maison carrée ou rectangulaire s’impose souvent car elle est moins chère et plus simple à mettre en œuvre », assure Sophie Dauphin, responsable de la communication pour le groupe IGC. 

Il est toujours possible d'agrandir l'espace de vie d'une maison rectangulaire en rajoutant une terrasse couverte. www.les-maisons-casanova.com

Des contraintes de taille

Même si l’adage affirme que le client est roi, dans les faits c’est souvent la taille du terrain qui conditionnera la forme de la maison. « Aujourd’hui les parcelles sont de plus en plus petites, alors pour profiter d’une surface habitable confortable, les maisons à étage ont tendance à s’imposer », explique Sophie Dauphin. Il n’est pas rare de trouver des terrains plus larges que longs ou avec des surfaces constructibles réduites.  « Évidemment, si vous souhaitez du plain-pied, on pourra toujours optimiser l’espace disponible en rajoutant par exemple une pergola », poursuit-elle. Si votre parcelle est en pente, la maison devra de préférence être à niveau décalé avec un sous-sol. Au contraire, sur un terrain plat, le sous-sol sera enterré ou alors il faudra créer des buttes. Dans certains cas, les règles d’urbanisme peuvent avoir une incidence sur le type de maison que vous avez le droit de faire construire. Surtout si votre terrain se trouve dans un secteur classé par les ABF (Architectes des Bâtiments de France). Votre constructeur se chargera de la consultation du Plan local d’urbanisme (PLU) et du Plan d’occupation des sols (POS) afin d’échapper à toute mauvaise surprise. Dans un lotissement, le règlement sera également contraignant. Enfin sachez que l’environnement immédiat, les constructions alentour ou la végétation environnante peuvent limiter vos envies en matière d’architecture. Un exemple ? Si vous êtes entouré de grands bâtiments, une maison de plain-pied paraîtra comme écrasée.

La forme de votre maison doit entre autres tenir compte de l'environnement extérieur de la parcelle.

Des astuces pour s’adapter

Vous avez un petit terrain et un budget pas très extensible ? Rassurez-vous vous pourrez tout de même avoir une maison originale et confortable. « Les maisons carrées et rectangulaires sont souvent les solutions avec le meilleur rapport qualité/prix mais ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas être inventif avec ce type de réalisation », explique Sophie Dauphin. Le but est d’optimiser au maximum l’espace de vie et d’éviter le piège des plans en enfilade. Il ne s’agit pas non plus de faire des pièces trop petites, sous peine de ne pas pouvoir les meubler facilement. L’agencement des pièces sera souvent la clef. Avec un plan en V ou en U, séparer les espaces de jour et de nuit est beaucoup plus intuitif.

Même sur une maison rectangulaire on peut jouer avec les façades. www.igc-construction.fr

« Il est possible d’adapter la construction à des terrains très compliqués », explique Jean-Michel Bournerias, qui dirige Terres et Demeures, en Ile-de-France. En plein cœur de Vanves (92), nous avons réalisé une maison à étage de 152 m² sur une parcelle de 98 m². Nous avons créé un système de puits de lumière naturelle qui fait entrer le soleil tout en préservant l’intimité des habitants. » Dans une maison carrée ou rectangulaire, il faudra ruser en créant des sas isolants. Par exemple, avec un cellier dans la cuisine et un dressing près de la chambre des parents. Dans un lotissement, la mitoyenneté et l’alignement sont des vrais défis pour les constructeurs. Avec une maison en L, afin de protéger l’intimité et de prolonger l’espace de vie sur l’extérieur, il sera simple d’installer un petit patio végétalisé. « Avec les maisons rectangulaires, pour éviter la monotonie il faut jouer avec la façade en faisant des créations originales », conseille Sophie Dauphin. « Travailler sur une petite surface est très stimulant », explique Pierre Laude, directeur associé d’Arteco, un constructeur breton.  « Il s’agit de concevoir des plans intelligents pour proposer des volumes spacieux, confortables, tout près des maisons voisines, avec possibilité de parties mitoyennes et en orientant les ouvertures pour éviter les vis-à-vis. » Il est plus simple de dissimuler une pompe à chaleur avec des formes originales comme le T ou le H mais même avec une demeure aux formes simples, il suffira de créer une zone tampon afin qu’elle n’apparaisse pas directement en façade. « Le PLU interdit souvent que la pompe à chaleur soit trop visible », précise la responsable de communication du groupe IGC. L’adaptation sera toujours la clef quand on fait construire sa maison.

Les règles de l'architecture bioclimatique influent désormais sur la forme des maisons neuves. https://atypiquepatricebideau.wordpress.com

Combien ça coûte ?

La forme de votre maison influera sur les coûts de construction. Les formes les plus simples et les plus épurées (carrées, rectangulaires) restent les maisons les plus accessibles. Tandis que les formes en H et en T, assez techniques à réaliser, feront grimper la facture. Réfléchissez-y donc à deux fois avant de craquer pour des débords de façade. Mais surtout, toutes les décisions concernant la forme de la maison doivent être prises bien en amont. Le constructeur devra envisager le plus tôt possible les différentes adaptations au terrain. Les éventuelles modifications qui interviendraient en cours de chantier pourraient entraîner un surcoût.

Les formes de la maison bioclimatique

Depuis le 1er janvier 2013 et l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation thermique RT 2012, toutes les maisons doivent être construites selon les principes de l'architecture bioclimatique. Il s'agit de reprendre la philosophie de nos ancêtres afin d'optimiser l'orientation et l'implantation de votre demeure pour qu'elle profite au maximum des rayons du soleil pour se chauffer. Il s'agit par exemple de placer des grandes baies vitrées au sud alors que sur la face nord, les ouvertures seront réduites. La végétation environnante est prise en considération pour se protéger du vent et de la pluie. Les maisons neuves doivent également respecter les objectifs en matière de consommation imposés par la RT 2012 (environ 50 kWh/m²/an). Cette nouvelle donne a forcément des conséquences sur les formes de la maison. Les modèles compacts et les lignes simples sont favorisés. Mais tous les constructeurs restent unanimes sur ce point : il est toujours possible de construire des maisons avec des formes particulières, il faudra juste trouver des compensations. Un exemple ? A cause de la configuration du terrain, les baies vitrées de la maison doivent se trouver au nord. Pour conserver d'excellentes performances thermiques, il faudra compenser avec une excellente isolation.

Cliquez sur un département pour voir
des offres de maisons neuves avec terrain

  Précédent