Aménager le cellier

Pour améliorer la fonctionnalité de la maison, une solution : aménager une pièce annexe. Un cellier s'avérera particulièrement utile, qu'il jouxte ou non la cuisine. Espace de stockage pour les provisions, pour les ustensiles de cuisine encombrants, il peut aussi accueillir de l'électroménager.

Une maison fonctionnelle, c'est une maison qui répond à votre style de vie et à vos besoins. Si vous en avez la possibilité lors de la conception des plans, prévoyez une ou des pièces annexes qui simplifient le quotidien en facilitant les rangements. Utile, le cellier est l'une des pièces annexes les plus prisées.

Quelle place pour le cellier ?

Un cellier pour quoi faire ?Vous allez faire construire votre maison, alors pensez pratique. Un cellier, pièce dédiée attenante à la cuisine ? C'est idéal pour accueillir les éléments que vous ne voulez pas voir figurer dans la cuisine. Les provisions y trouveront tout naturellement leur place. Packs de lait, d'eau, conserves, prévoyez des rangements spécifiques comme des porte-bouteilles, des étagères, des clayettes pour les fruits et légumes. Les ustensiles les plus encombrants et la vaisselle que vous n'utilisez pas quotidiennement pourront également y être stockés, tout comme le balai et l'aspirateur.

Quels aménagements pour le cellier ?De la forme et des dimensions de votre cellier découlera l'aménagement : étagères ou placards fermés sur un seul mur s'il est étroit, sur les deux murs face à face s'il est assez large... Vos étagères n'ont pas toutes besoin d'être de la même largeur. Ménagez un espace suffisant pour circuler à l'aise entre vos rangements, pour ouvrir facilement vos portes de placards si elles ne sont pas coulissantes. Pensez aux multiples accessoires malins proposés par les fabricants : tringles, crochets à fixer au mur pour suspendre des ustensiles, boîtes empilables...Vous pouvez aussi envisager, selon vos besoins, de placer dans le cellier un autre réfrigérateur ou un congélateur. Prévoyez les prises électriques en conséquence. Une bonne ventilation est également indispensable.

Le cellier passe au sous-sol

Si les plans de votre maison ne permettent pas la création d'un cellier, et que vous bénéficiez d'un sous-sol, utilisez une partie de cet espace pour le réaliser. Si la configuration des lieux le permet, optez pour une pièce à part entière. La fraîcheur du sous-sol facilitera la conservation des légumes et fruits, du fromage... Tous les types de rangements vous sont permis dès lors que l'espace n'est pas compté. Même si la pièce est vaste, privilégiez les rangements pratiques pour qu'elle ne devienne pas un fourre-tout. Un bon éclairage s'impose, pour que vous puissiez sans peine trouver ce que vous cherchez.

Un cellier, deux fonctions

Si la pièce dévolue au cellier est assez grande, elle peut faire à la fois office de buanderie et de cellier. C'est l'emplacement des arrivées d'eau qui déterminera celui des machines. Si possible, celles-ci seront de préférence placées vers le fond de la pièce, après les provisions. Vous pourrez installer à proximité des machines des corbeilles ou des étagères pour le linge, une barre penderie, des casiers pour les produits lessiviels. Si la pièce est assez grande, vous pouvez y placer votre table à repasser. Si le cellier sert aussi de buanderie, une aération naturelle est souhaitable. A défaut, la VMC (ventilation mécanique contrôlée) est indispensable, pour éviter l'humidité. 

Publié par M. Pouplot
© construiresamaison.com -