PTZ : derniers bons plans ?

Vous comptez faire construire dans une ville moyenne ou une commune rurale en profitant du PTZ ? Ne tardez pas : sur ces adresses, cette aide à l’accession à la propriété s’arrête fin 2019. Mais les banques, pour des questions de gestion, vont cesser sa distribution dès fin octobre !

Attention à la date limite ! Principale aide à l’accession à la propriété, le PTZ (Prêt à taux 0 %) s’arrête au 31 décembre prochain dans les villes moyennes et les secteurs ruraux, autrement dit dans les zones B2 et C de ce crédit gratuit réservé aux primo-accédants. Si vous envisagez de faire construire sur ces secteurs, ne tardez pas à vous lancer : les banques, pour des raisons d’administration des dossiers, vont cesser de distribuer le PTZ en zones B2 et C début octobre 219, soit deux mois avant l’échéance initiale.

Restrictions futures. A compter de 2020, le PTZ dans le neuf sera réservé aux projets situés en Ile-de-France, dans le Genevois français, sur la Côte d’Azur et dans les agglomérations de plus de 250.000 habitants (zones A et B1 du dispositif). Très urbanisés, ces secteurs sont victimes d’une pénurie foncière qui fait grimper le prix des terrains. Résultat : ils n’accueillent que 22 % des projets de maisons neuves, contre 78 % en zones B2 et C.

Ménages lésés. A l’heure où nous écrivons ces lignes, aucune prolongation du PTZ en zones B2 et C n’est prévue. Les pros du bâtiment se livrent à un lobbying intense, mais la partie n’est pas gagnée. Le gouvernement compte accentuer la rénovation des logements anciens en centre-ville et freiner l’étalement urbain. Le PTZ en zones B2 et C sera sacrifié sur l’autel de cette politique, privant des milliers de familles de maison neuves dès l’an prochain.

Demande légitime. Au-delà du soutien à l’activité, le PTZ en zones B2 et C répond à une vraie demande. Sur les secteurs concernés, le parc de logements anciens en cœur de ville n’est pas adapté aux besoins des ménages d’aujourd’hui (espaces réduits, petites fenêtres, pas d’ascenseurs, etc.). De leur côté, les promoteurs ne lancent pratiquement pas de programmes immobiliers neufs en zones B2 et C, leurs produits étant trop chers.

Question financière. Autre écueil : la rénovation de logements anciens en centre-ville est complexe en termes de technique et de règles d’urbanisme. Elle coûte plus cher que le neuf. Et les banques rechignent à la financer : elles n’ont aucune certitude sur la bonne fin des travaux. Ce qui n’est pas le cas des maisons bâties sous Contrat de construction-loi de 1990, qui bénéficient d’une garantie de livraison à prix et délais convenus.

Atouts constructifs. Bref, la maison neuve reste la forme d’habitat la mieux adaptée aux besoins des familles en termes de confort, de prix et de financement, en zones B2 et C notamment. Avec la réglementation thermique actuelle (RT 2012), ces villas consomment trois à cinq fois moins que l’ancien, consolidant ainsi les finances des ménages propriétaires. Des atouts que le gouvernement, manifestement, a du mal à entendre.

PTZ et maison neuve : ce qu’il faut savoir
Le PTZ, c’est un crédit sans intérêts à payer. Il est réservé à ceux qui font construire leur résidence principale. Attribué sous conditions de ressources, son montant dépend de l’adresse du projet, de la composition du ménage bénéficiaire et de ses revenus. Il est distribué par toutes les banques et s’accompagne toujours d’un autre financement (crédit du secteur libre, Prêt à l’accession sociale, etc.).
Le PTZ se demande lors du montage du dossier de crédit, une fois le terrain et/ou le contrat de construction signés. Lorsqu’il est bouclé, la banque l’examine et émet son offre de prêt, qui inclut le PTZ. Une fois les délais de rétractation passés, le ménage bénéficiaire n’a plus qu’à signer.
Pour accélérer les choses, n’hésitez pas à consulter les constructeurs. Nombre d’entre eux ont conclu des partenariats avec les banques, ce qui accélère le projet. Même avantage avec les opérations intégrées proposées par les constructeurs. Elles comprennent le terrain, la maison et le financement, des solutions très appréciées par les acquéreurs pour leur rapidité et leur efficacité. Pour en savoir plus, voir notre dossier sur le PTZ (lien ci-dessous).

Publié par
© construiresamaison.com -