Maison : comment entretenir votre toiture

Une toiture qui dure est une toiture bien entretenue. Des visites de contrôle au nettoyage des tuiles et autres matériaux de couverture en passant par le maintien de l’étanchéité, nos conseils pour faire durer votre couverture.

Le bon entretien de la toiture est bien plus qu’une nécessité : la toiture est indispensable à votre protection et à la longévité de votre maison. Son revêtement, son étanchéité et son isolation sont mises à mal quotidiennement par les conditions climatiques (ensoleillement, tempête, vent, pluie, condensation, humidité), la pollution, l’usure (rouille de certaines pièces métalliques comme les attaches, etc.), son usage (chauffage ou non) et les différents facteurs extérieurs (végétaux, cailloux, etc.) qui peuvent l’endommager et provoquer des infiltrations. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez assurer vous-même l’entretien de votre toiture.

Quand entretenir la toiture ? La toiture n’a besoin d’être nettoyée qu’une à deux fois par an. La première fois au printemps, pour s’assurer que les agressions subies pendant l’hiver (gel, grêle, etc.) n’ont pas causé des petits dommages au revêtement. La seconde fois à l’automne, lorsqu’il faut débarrasser le toit des débris : feuilles mortes, petites branches, moisissures, mousses, lichens, champignons, etc. Voici nos conseils en cinq étapes pour garder une toiture solide, étanche et esthétique plus longtemps.

Contrôler votre toiture

Le bon entretien de votre toiture commence par une inspection visuelle régulière. Faites le tour de votre maison, scrutez le revêtement extérieur (tuiles, ardoises ou autres) depuis le sol, mais aussi depuis les fenêtres en étage ou les combles, contrôlez l’état des différents accessoires (faîtières, noues, chenaux, fenêtres de toit, gouttières, etc.).

N'hésitez pas à inspecter régulièrement votre toiture. Un contrôle visuel permet de détecter rapidement certains problèmes.

Inspecter en toute sécurité. Vous pouvez bien sûr grimper sur une échelle, un échafaudage ou sur le toit lui-même, à condition d’être attaché ou d'être sécurisé, de préférence avec une personne pour vous aider. Vous devez notamment détecter les évacuations bouchées et les éventuelles tuiles ou ardoises abîmées ou déplacées, les coulures et changements d’aspect. Vous allez aussi pouvoir évaluer l’état de la toiture, si elle se couvre progressivement de lichen, mousse ou algues, qu’il va falloir ensuite traiter.

Préparer le nettoyage de votre toiture

Une fois l’inspection terminée, préparez-vous avant de vous lancer dans le nettoyage de votre toiture. Equipez-vous pour réaliser vos travaux en toute sécurité : munissez-vous de gants, masque en cas d’application de traitement, chaussures antidérapantes, ceinture multipoche pour les outils et harnais de sécurité.

Les bons outils. Armé d’un sac poubelle, procédez à un premier nettoyage pour ramasser les déchets végétaux, cailloux et autres résidus. Mettez de côté les morceaux de tuile ou d’ardoise éventuellement ébréchés pour pouvoir les remplacer. Ensuite, préparez vos outils : vous aurez besoin d’une brosse à poils durs, d’un jet d’eau ou d’un nettoyeur haute pression, d’un pulvérisateur, de produits antimousse et hydrofuge, d’une échelle ou d’un échafaudage.

Entretenir soi-même sa toiture nécessite d'être bien équipé et un minimum de savoir-faire.

Nettoyer votre toiture

Vous allez devoir brosser et gratter pour ôter les mousses et résidus. Rappelez-vous : il faut toujours procéder dans le sens de la pente du toit, de haut en bas, pour éviter les infiltrations. Plusieurs solutions s’offrent à vous, mais sont à manier avec précaution :
- utiliser un nettoyeur haute pression : c’est la solution la plus simple, la plus rapide et la moins fatigante. Mais si le jet est trop puissant, vous allez endommager tuiles ou ardoises, ce qui n’est pas le but recherché ;
- brosser la toiture avec de l’eau de Javel : fréquemment recommandé, mais de même, l’eau de Javel va rendre plus poreuses tuiles et ardoises… sans compter que son usage n’est pas du tout écologique et va polluer votre jardin par les écoulements.

La meilleure solution consiste donc à brosser la toiture avec un produit écologique adapté. Ce qui, selon la surface de la toiture, peut demander de longues heures d’efforts !

Produit antimousse et traitement hydrofuge

Une fois propre, recoins inclus, vous allez pouvoir traiter votre toiture en appliquant un produit antimousse et un traitement hydrofuge, qui vont prolonger la durée de vie et l’efficacité de votre toiture. Prenez le temps de vous renseigner précisément : vous devez choisir les produits adaptés à la nature de votre revêtement de toiture (tuiles, ardoises ou autres), en tenant compte des modalités d’application, en évitant les périodes de précipitations ou de forte chaleur. Respectez les recommandations, les dosages et les temps d’action ou de séchage des produits mentionnés par les fabricants. Ils sont indispensables à l’efficacité des produits. Si possible, privilégiez les produits respectueux de l’environnement aux produits chimiques polluants. Certains produits antimousses exigent par exemple d’être rincés, d’autres non.

Solutions astucieuses. L’action des produits n’est pas immédiate mais avec l’effet de la pluie, la mousse disparaîtra au fur et à mesure de votre toiture. Les produits hydrofuges servent de traitement antihumidité et permettent de lutter contre les infiltrations. Plusieurs couches doivent parfois être appliquées sur la surface à traiter. Certains produits peuvent cumuler les deux fonctions. Certains préconisent de poser des fils de cuivre tendus au ras des tuiles, tout en haut de la toiture. L’oxydation du cuivre par l’eau de pluie prévient l’apparition de mousse ou de lichen. Enfin, il est possible de réimperméabiliser la toiture grâce à une peinture à base de résine.

Faire appel à un professionnel de la toiture

Si vous avez des doutes sur l’état de votre toiture ou si vous hésitez vous-même à vous lancer dans ce type de travaux, privilégiez votre sécurité et celle de votre toiture en faisant appel aux services d’un professionnel. Faites établir plusieurs devis détaillés de couvreurs qualifiés pour pouvoir comparer les prestations proposées, les tarifs et les délais d’exécution. Globalement, le prix d’un nettoyage de votre toiture variera en fonction de la superficie du toit, des types de nettoyage et des traitements apportés. Les estimations de prix portent sur une fourchette de 15 à 30 €/m² de toiture. Votre toiture sera alors protégée pendant cinq à dix ans, voire plus selon les produits et les techniques utilisées.

Faire appel à un professionnel garantit un entretien de qualité.

Sophie Fichepain