Les maisons à ossature métallique

Les maisons à ossature métallique comptent pour environ 10 % du marché de l'habitat individuel. Ce procédé de construction, utilisé depuis près de 60 ans, donne de très bons résultats en termes d'architecture, de performance énergétique et de prix.

Plusieurs types de maisons à ossature métallique cohabitent sur le marché. Le plus souvent, poutrelles et charpente préfabriquées en usine sont assemblées sur le chantier par boulonnage pour créer la carcasse de la villa. Cette dernière est installée sur une dalle béton qui recouvre les planchers bas sur hourdis isolant. Ensuite, on fixe des panneaux de béton fibré bois sur l’extérieur de la structure pour créer les murs. L’intérieur accueille l'isolant et les gaines techniques, le tout étant recouvert par des plaques de plâtre. Chez d’autres constructeurs, on place les isolants dans des cages d’acier assemblées entre elles.

Cette maison à ossature métal s'offre un espace vitré qui fait le lien entre ses autres volumes.

Variété des architectures. Avec des poutres de grande portée, l’ossature métal permet une grande souplesse architecturale. De la villa compacte d'entrée de gamme à la grande demeure sur mesure au look audacieux, tout est possible. De même, ces maisons s’adaptent à tous les styles régionaux, tant par leur volumétrie que par les revêtements de façade. Les maisons à ossature métallique peuvent être habillées d'enduit, de bardage bois, voire de matériaux composites. Une fois terminées, leur aspect extérieur est le même que celui des constructions en briques ou en parpaings.

Plans et aménagements : tout est possible ! Côté plans, les possibilités sont très nombreuses. On peut créer des maisons à étage avec mezzanine et vide sur séjour, ou encore de grandes pièces à vivre ouvertes, qui seront aménagées avec un coin repas, une cuisine à l’américaine, un coin télé… Et quand la famille s’agrandira, on pourra facilement agrandir la maison. il suffira d'ajouter une ou deux pièces, un peu comme un Meccano. D'ailleurs, ce mode constructif est employé pour les opérations de rénovation/agrandissement des maisons anciennes.

La structure métal offre de nombreuses solutions en termes d'aménagement.

Construction écologique. Avec l'ossature métallique, la légèreté de la structure permet une meilleure adaptation aux terrains délicats. La mise en œuvre est d’autant plus facile qu'elle obéit à des procédures très standardisées. Le travail des ouvriers du bâtiment est moins pénible. Ces villas sont conformes aux normes parasismiques sans surcoût. Côté écologie, l’acier est 100 % recyclable et les chutes de ce matériau ne sont plus considérées comme des déchets de chantier. Et puis ce mode constructif permet des économies d'eau et limite les émissions de poussières. Bref, il se place dans une logique de chantier propre.

Maison à ossature métallique : à quel prix ?

Les maisons à ossature métal démarrent à un peu moins de 1.000 € du mètre carré TTC hors terrains et frais annexes. Un niveau très compétitif qui s’explique par l’industrialisation du procédé, tant pour la structure que pour l’isolation, les cloisons, les pieuvres électriques et hydrauliques… Autre source d’économies : un temps de chantier plus court que pour les villas bâties en maçonnerie. Les acquéreurs diminuent ainsi le montant de leurs intérêts intercalaires.

Et les garanties ? L'acquéreur qui fait bâtir une maison à ossature métal bénéficie des garanties légales (parfait achèvement, bon fonctionnement et garantie décennale). Nombre de professionnels qui utilisent ce système constructif exercent sous le régime du Contrat de construction d'une maison individuelle (CCMI-loi de 1990). Leurs clients profitent de nombreuses protections (garantie de remboursement d'acompte, notice descriptive précise, garantie de livraison à prix et délais convenus, etc.). En CCMI, le constructeur inclut l'assurance dommages-ouvrage dans son contrat. A ce propos, il n'est pas plus difficile d'assurer une maison à ossature métal, pour peu que l'on fasse appel à un professionnel fiable et reconnu. Un fait qui vaut pour la dommages-ouvrage comme pour la multirisques habitation. 

Normes de construction. Les villas à ossature métallique sont conformes à la Réglementation thermique 2012 (RT 2012), la norme qui régit la construction depuis le 1er janvier 2013. Leur mode constructif a obtenu les avis techniques du centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). Le montage de leur structure obéit aux règles du Document technique unifié (NF DTU 32.3) du CSTB, ce qui garantit une mise en oeuvre dans les règles de l'art.

Ossature métal : avantages et inconvénients

Performance énergétique. L’ossature métallique permet de bâtir des villas très efficaces sur le plan énergétique. Cette solution est par exemple adaptée aux maisons passives, qui sont si performantes qu'elles peuvent se dispenser de chauffage en hiver sans nuire au confort des habitants. De même, ce mode constructif convient aux maisons à énergie positive bas carbone. De quoi anticiper les prochaines réglementations thermiques qui entreront en vigueur à partir de 2018 et qui rendront ces standards obligatoires. En fait, tout repose sur une bonne préparation du projet, une conception bioclimatique et une étude thermique de bonne qualité, comme c'est le cas pour les autres modes constructifs.

L'isolation d'une maison à ossature métallique est un point essentiel.

Exemples constructifs. L'ossature métallique, c'est un procédé efficace. La preuve ? Maisons Phénix (Groupe Geoxia), le numéro un du secteur, a signé dès 2008 la première demeure labellisées Bâtiment basse consommation, le standard rendu obligatoire par la RT 2012. Maisons France Confort a employé ce mode constructif pour bâtir près de Lyon une maison à énergie positive aux performances impressionnantes. Par exemple, son débit de fuites d'air est ramené à 0,16 m3 par mètre carré de paroi et par heure alors que la RT 2012 impose un plafond de 0,6 m3.

Quels inconvénients ? L’industrialisation du processus – notamment les marges de tolérance réduites – réserve sa pose aux entreprises spécialement formées, tant pour le gros oeuvre que pour le second oeuvre. Certains constructeurs ont d'ailleurs mis sur pied leur propre organisme de formation pour garantir une pose de qualité. L'acier est conducteur de chaleur et de froid, ce qui nécessite de bien traiter l'isolation et de faire la chasse aux ponts thermiques.

Bâtie selon le principe de l'ossature métallique, cette maison est l'une des plus performantes d'Europe.

Mental d'acier ? Reste l'aspect psychologique. Nombre de particuliers estiment qu’il ne s’agit pas de « vraies maisons » puisqu’elles ne sont pas bâties en dur. Or ces villas affichent la même pérennité que les autres dans le temps. On leur reproche aussi de se déformer en cas d'incendie, ce qui entraînerait leur effondrement. Mais il ne faut pas oublier que les autres matériaux de structure (panneaux de béton, enduits, isolation, etc.) vont retarder la propagation des flammes. En fait, ces maisons sont faites pour laisser à leurs habitants le temps de sortir. Rappelons que l'installation d'un détecteur de fumée est désormais obligatoire quel que soit le type de logement.

Publié par
© construiresamaison.com -