Investir dans une maison neuve

Durable, rentable, la maison locative offre une grande sécurité et même des avantages fiscaux. Comment ça marche ? Comment en profiter ? Explications détaillées sur un placement très performant.

Chaque année, 5 à 6% des maisons neuves sont achetées par des investisseurs, autrement dit par des particuliers souhaitant mettre en location cette acquisition. Pour l’immense majorité des Français, en effet, la maison individuelle est synonyme de résidence principale et l’investissement locatif rime avec appartement, que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien. Ce qui est injuste !

La maison locative offre de nombreux avantages. « C’est une façon intelligente de bâtir un patrimoine », estime Hermann Genouël, qui dirige Maisons de l’Avenir. « Le risque est très faible et la valeur du bien a toutes les chances de se maintenir, voire de croître au fil du temps. Autrement dit, ce n’est pas qu’un placement financier. C’est avant tout de la pierre, un actif réel, tangible et donc rassurant. » Un point qui compte en ces temps de tourmente boursière.

Rapide et pas cher

La maison locative, c’est un placement abordable. « Les constructeurs proposent de petits modèles autour de 100.000 € à installer dans les grandes agglomérations, là où la demande locative pour l’habitat individuel est forte », note Laurent Leclerc, président de LCA-FFB du Nord. Sur ces mêmes adresses, vous pouvez trouver des terrains de 300 à 400 m² pour 60 à 80.000 €. Tout compris, le projet de maison locative tournera autour de 200.000 €. Pour ce prix, on peine à avoir plus qu’un appartement de trois pièces neuf sans jardin.

Nombre d'investisseurs choisissent de louer puis de reprendre la maison plus tard pour y vivre.

Autre atout : la rapidité de construction des maisons individuelles. « Un investisseur qui achète dans un immeuble doit attendre au moins 18 mois pour être livré alors qu’en maison il faut environ un an », note Jean-Michel Bournerias, président de Maison en Ligne. Du coup, vous mettez plus rapidement le bien en location et vous attendez moins pour percevoir les loyers.

En cas de cession, vous évitez le risque encouru par ceux qui misent sur le collectif neuf : voir tous les appartements remis sur le marché en même temps, une fois les avantages fiscaux épuisés. Par ailleurs, les maisons sont bâties sous le régime du Contrat de construction-loi de 1990. Très protecteur, il comporte notamment une garantie de livraison à prix et délais convenus. Avec lui, vous êtes assuré que votre maison locative verra bien le jour.

Publié par
© construiresamaison.com -