Piscine hors sol : pas chère et vite prête

Publié par -

Un budget un peu serré, un petit jardin, une maison tout juste livrée et pas de vacances… Quelle que soit votre situation, vous pouvez malgré tout profiter des beaux jours dans votre propre piscine. En optant pour un modèle hors sol.

Beaucoup moins chère que les modèles enterrés, la piscine hors sol permet à petits et grands de profiter de beaux moments de détente. Généralement simples et rapides à installer, ces piscines se déclinent en deux grandes familles : les piscines hors sol autoportantes et les piscines hors sol en kit, rigides. Les piscines autoportantes se déclinent en modèles souples ou avec structure, les premiers étant les moins chers. Les piscines rigides existent en différents matériaux : en acier, en béton et en bois.

Les prix des unes et des autres varient selon les dimensions, la qualité, la durabilité…
Avant de choisir votre modèle, mieux vaut bien réfléchir à votre projet. En faisant le point sur la future utilisation de votre piscine, vous pourrez ainsi mieux décider de ses dimensions, de son matériau, de sa forme…

    • Votre piscine est-elle essentiellement destinée à accueillir des enfants ?
    • De quel âge ?
    • Occasionnellement ou de façon régulière ?
    • Votre piscine doit-elle vous permettre de nager ?
    • La piscine hors sol que vous voulez est-elle destinée à être remplacée à plus ou moins court terme par une piscine enterrée ?
    • L’esthétique est-elle importante pour vous ?

Réfléchissez aussi à l’emplacement que vous allez réserver à votre piscine. Un endroit ensoleillé, à l’abri du vent, sera idéal.

Attention, le sol doit être parfaitement plat, voire renforcé, et l’arrivée d’eau pas trop loin !
N’hésitez pas à acheter une bâche qui protégera l’eau des salissures.

 Ne négligez pas la sécurité. Les systèmes ne sont pas obligatoires pour les piscines hors sol, on considère en effet que le rebord constitue un obstacle important pour l’enfant. A condition de penser à enlever l’escalier ou l’échelle d’accès une fois la baignade terminée. Une alarme de piscine peut s’avérer efficace aussi. Mais votre vigilance est le seul vrai garant de la sécurité des enfants.

 N’oubliez pas la réglementation
Les petites piscines hors sol ne demandent aucune démarche spécifique avec leur installation.
Mais il faut faire une déclaration de travaux si :

  • La surface de la piscine dépasse 10 m2
  • Si elle fait plus de 1 m de hauteur
  • Si elle est installée à moins de 3 mètres de la limite de propriété
  • Si elle reste installée plus de trois mois.

Une demande de permis de construire s’impose si :

  • Votre piscine hors sol présente une surface de 100 m2 ou plus ;
  • Si vous réalisez un abri de piscine dont la hauteur fait 1,8 m ou plus.

Les piscines autoportantes : les plus simples

Solution pas chère pour répondre aux envies de baignade des plus jeunes, et de rafraîchissement de tous, les piscines hors sol autoportantes, ou gonflables, trouveront place même dans un petit jardin. 

La condition impérative pour installer votre piscine hors sol gonflable ou autoportante ? Avoir préparé un terrain bien plat, débarrassé du moindre caillou, et ce quel que soit le modèle choisi, souple ou rigide. Choisissez un endroit non loin de l’alimentation en eau, et où vous pourrez déverser sans problème le contenu de la piscine au moment de la démonter. 

Disponible en 6 dimensions, cette piscine ronde se gonfle très vite. Robuste et confortable. EasySet, de 16,95 à 359 € selon dimensions.

La plus simple, la piscine gonflable

Souvent assez petites, et peu profondes, ces piscines gonflables sont généralement destinées aux enfants. Il en existe même des versions pour tout-petits. Elles sont en plastique, le fond étant une poche en plastique souple.
Leur mise en œuvre est très facile, et rapide, puisqu’il suffit de gonfler les parois. Reste ensuite à remplir d’eau la piscine. 
Les petits modèles peuvent être dégonflés et rangés après chaque baignade. 
Les plus petits modèles font un mètre de diamètre, mais des piscines gonflables plus grandes sont également disponibles. Les plus grandes ont leurs parois constituées de plusieurs boudins superposés, à gonfler. 

Les atouts : la simplicité et la rapidité de mise en service. Le peu de place nécessaire pour installer une piscine gonflable et la possibilité de la déplacer aisément quand elle a été vidée.

Ce type de piscine n’est pas très résistant pour ce qui est des entrées de gamme.

Les prix : en moyenne 100 € et jusqu'à 500 €. 

Piscine autoportante, comment ça marche ? 

La piscine autoportante, dite encore autostable, est une variante de la piscine gonflable.
Dans sa version souple, elle est constituée d’une poche en polyester, recouverte de PVC. Pour l’installer, on gonfle un boudin situé en partie haute de la piscine. Selon les modèles, ce boudin peut être rempli d’eau ou d’air. Ensuite, on remplit la piscine d’eau, jusqu’au niveau inférieur du boudin. L’eau tend la toile, donne sa forme à la piscine, et son poids stabilise le tout. 

Dans sa version rigide, la piscine autoportante hors sol encore appelée piscine tubulaire est dotée d’une poche en polyester/PVC, d’un boudin gonflable en partie haute, mais le tout est de surcroît renforcé par des tubes d’acier. La stabilité de la piscine est également assurée par la pression de l’eau. Cette version à armature fait partie des modèles les plus résistants.

Vous trouverez des piscines autoportantes rondes, ovales ou rectangulaires, de différentes dimensions et profondeurs. 

Piscine autoportante rectangulaire, avec jambes de force pour une plus grande stabilité. Modèle Kamba, 69,90 € (profondeur 61 cm).

Les atouts : faciles à mettre en oeuvre, ces piscines sont démontables une fois la « saison » terminée, et se rangent pour l’hiver. 

Ces piscines sont vendues en kit. Vérifiez ce que comporte ce kit, cela varie selon les modèles : tapis de sol, filtration, skimmer, etc. Vous devrez peut-être compléter par des éléments achetés à part. Si le kit ne comporte pas de tapis de sol, achetez-en un. C’est indispensable pour éviter les trous dans la piscine. Il doit être imputrescible. Achetez également une bâche de protection : cela évitera que l’eau se salisse trop vite.

Pour que votre piscine ait une chance de durer plusieurs saisons, vous devrez la placer sur un sol parfaitement plan. Si besoin, faites un lit de sable sur votre gazon. Sinon, coupez le gazon très court. Le sol doit être sans aucune pierre, ni branche. Ne faites pas l’impasse sur un tapis de sol (protection). Lors du montage, veillez à ce que la piscine soit bien centrée, pour qu’aucun morceau ne dépasse du tapis.

Les prix : de 150 € ( version souple)  à 15 000 € (version rigide).

Les piscines hors sol en acier : très résistantes

En acier ou en aluminium, une piscine hors sol métallique est une solution durable. Vendue en kit, elle sera montée assez facilement par deux personnes.
Ronde ou ovale la plupart du temps, la piscine en acier hors sol présente une structure très résistante.

Cette piscine en acier est équipée d'un liner bleu. Des jambes de force contribuent à la stabilité de la piscine hors-sol. 999 €.

Piscine hors sol en acier : faite pour durer
 

Elle se compose de panneaux en acier ondulé galvanisé assemblés entre eux. Entre chaque panneau prend place un poteau, lui aussi en acier ou en résine de synthèse. Autre possibilité, une paroi en acier qui se déroule et vient s’appuyer sur les poteaux. 
Panneaux ou parois prennent place dans des rails placés au sol. 
Un liner en PVC habille l’intérieur de la piscine. Ces piscines vendues en kit sont fournies avec des accessoires, comme la margelle, la filtration, l’échelle de piscine. Vérifiez ce que comporte le kit que vous achetez.

Avantages de la piscine hors sol en acier : sa grande résistance, sa facilité d’entretien et donc sa durabilité.

Différents looks pour une piscine hors sol en acier

Les piscines hors sol en acier sont proposées en différentes formes, dimensions et profondeurs. Elles peuvent être rondes, ovales ou rectangulaires. Les piscines ovales ou rectangulaires, pour les moins chères, peuvent présenter des jambes de force. Ces dernières assurent le maintien de la structure. Mais ce type de modèle, qui occupe plus de place au sol, est aussi moins esthétique. 
Les piscines en acier peuvent être peintes, ou pour une intégration optimale dans le jardin, habillées façon bois ou façon pierre.

L'acier peut être peint, mais aussi s'habiller de revêtements différents pour une meilleure intégration. Ici, imitation bois. Modèle Freedom, 1299 €. .

A noter, la profondeur peut aller selon des modèles de 60 à 130 cm.

Ce type de piscine se pose sur un sol parfaitement plat, stable, bien nettoyé. Eventuellement, on réalisera une dalle, ou on fera un lit de sable. Indispensable, la proximité d’une alimentation en eau.

Les prix : de 800 à 10 000 €. 

Piscine hors sol en bois : durable et esthétique

Facile à intégrer dans le jardin, la piscine hors sol en bois se décline en différentes formes géométriques. C’est la plus chère des piscines hors sol.
Les piscines hors sol en bois sont prisées pour leur esthétique, qui leur permet une bonne intégration dans le paysage.
Elles se vendent en kit, et se montent sans trop de difficultés, à deux ou trois personnes. Les fabricants fournissent bien sûr des notices de montage, voire des DVD explicatifs.
La piscine peut être composée de panneaux modulaires ou de madriers à emboîter.

Presque 14 m2 de surface de nage pour cette piscine ovale en bois hors-sol. En pin du nord classe 4. Modèle Samoa, 2 490 €. Ubbink.

Quel bois pour une piscine hors sol en kit ?

Les piscines hors sol en bois sont souvent réalisées en pin ou en bois exotique.
Si c’est le pin qui est utilisé, il doit être traité pour résister à l’humidité, aux insectes, aux champignons. Traité par autoclave, il sera très résistant. 
Lors du choix, vous opterez pour un bois de Classe IV ou V. C’est ce qui indique son niveau de résistance à l’humidité.
Les bois exotiques sont naturellement imputrescibles.

Trophée d'or de la piscine en 2011, cette piscine hors-sol est en bois traité autoclave.Rectangulaire,elle est parfaitement intégrée au site. Elle est dotée d'un volet de sécurité à lames.

Il existe aussi des piscines hors sol en bois composite. Lisse (pas d’échardes !), très résistant, ce matériau ne demande pas d’entretien particulier. Et a l'aspect du bois.

Quelle forme et quelles dimensions pour une piscine hors sol en bois ?
De formes géométriques, les piscines en bois les plus répandues sont rectangulaires ou octogonales. Mais il en existe aussi des hexagonales, des carrées… 
En moyenne, elles offrent une profondeur de 1,5 m. 
Les dimensions peuvent être assez généreuses. En version rectangulaire, elles peuvent dépasser les 10 m de long. Une piscine hors sol octogonale peut atteindre 8 m de diamètre, une piscine hexagonale pourra par exemple mesurer 9 x 4 m. 

Octogonale, cette piscine hors-sol en bois est en pin traité autoclave. Double échelle, extérieur bois et intérieur inox.

Attention : plus la piscine hors sol en bois est grande, plus le sol qui l’accueille sera renforcé. Faute de quoi, la structure pourrait finir par se déformer, voire casser.

Les prix : 6 000 € en moyenne et jusqu'à 15 000 €.