Villa à énergie positive

  • 3 Chambres
  • Surface maison : 190 m²
  • Prix estimatif : 185.000 €

Quand on a pour ambition de répondre à des normes environnementales très strictes, rien n'est laissé au hasard : ni dans l'orientation du bâtiment, ni dans l'organisation des pièces de la maison. Dictée par la volonté de bénéficier d'apports d'énergie naturelle et gratuite, la construction de cette maison se révèle pleine de bon sens.

Ainsi, on a orienté sa façade principale plein sud, afin que des pièces stratégiques comme le séjour ou les chambres profitent de la lumière offerte par le soleil. La cuisine et la salle de bains, dans lesquelles on s'attarde un peu moins, se placent logiquement au nord. Mais dans cet intérieur parafaitement calculé, tout n'est pas régi par la recherche de l'efficacité.

Cette villa construite sur demi-sous-sol nous offre également un agencement plein de charme. En effet : l'étage abritant les chambres ne se trouve pas au-dessus des pièces à vivre, mais dans un autre bâtiment juxtaposé, situé lui au-dessus du garage.

Cette organisation, en séparant très nettement les deux univers, crée pour chacun une ambiance intime et évite judicieusement la perte d'espace liée à l'implantation d'un escalier

Plan du rez-de-chaussée

C'est un canapé écru qui fait office de séparation entre le séjour et l'espace repas. Avec son dossier ondulé, son assise profonde et ses nombreux coussins, il fait écho aux fauteuils qui lui font face dans une belle harmonie. La hauteur de son dossier permet d'y accoler une console que nous avons choisie toute en longueur, et surmontée de deux lampes hautes sur pied.

Les prestations

Nous l'avons vu, cette maison est complice avec le soleil. Mais pour lui permettre d'être un exemple de sobriété, elle a eu besoin d'un coup de pouce. Cette aide, c'est le service technique de PCA Maisons qui la lui a apportée.

Grâce à lui, la conception du bâti offre une perméabilité record de 0,32 m² (m².h), soit une performance bien supérieure à celle exigée pour l'obtention du label BBC. Ces résultats ont été obtenus en combinant trois points : un plancher en hourdis béton et polyuréthane supprimant les ponts thermiques, une isolation faite de 85 mm de laine de verre GR 32, et des doubles vitrages enrayant les déperditions de chaleur.

On y a associé une pompe à chaleur air-eau et un plancher chauffant, permettant de chauffer la maison et de produire de l'eau chaude sanitaire tout en réalisant jusqu'à 40 % d'économie sur la facture de chauffage. Une VMC Hygroréglable de type B se charge du renouvellement de l'air.

Enfin, pour permettre à cette villa de produire plus d'énergie qu'elle n'en consomme et de répondre ainsi à l'appellation « énergie positive », le constructeur y a implanté une centrale photovoltaïque. Le prix de cette villa (hors photovoltaïque, peintures, raccordements) est de 185 000 € TTC.

© construiresamaison.com -