Une maison classique, chic et lumineuse

  • 4 Chambres
  • Surface maison : 222 m²
  • Prix estimatif : 400.000 €

Indiquez votre e-mail et la localisation dans laquelle vous souhaitez faire construire pour recevoir les plans en haute définition.

Les plans en haute définition vous ont bien été envoyés par e-mail.

Pour son projet en Bourgogne, cette famille rêvait de standing et d’espace. Chênes Constructions lui a proposé cette vaste demeure familiale de 222 m² s’épanouissant sur trois niveaux.

Des corniches ourlent ses débords de toiture et un parement de pierre esthétique vient orner les façades avant et arrière de la maison. Les lucarnes, pièces incontournables des architectures anciennes de la région, s’habillent ici d’un zinc très « parisien » – la capitale est à moins de deux cents kilomètres – qui assied également l’ensemble dans une dimension contemporaine.

Autre point qui interpelle : la taille et l’abondance des baies, au rez-de-chaussée comme à l’étage. Des ouvertures composées d’un, deux, voire jusqu’à quatre vantaux, laissent imaginer un intérieur marqué d’une identité presque « cristalline » et traversé de part en part par la lumière...

De beaux volumes et de l’espace

Cette vaste demeure offre 222 m² habitables, étagés sur trois niveaux. Elle a été bâtie sur un sous-sol total de 90 m², auxquels il faut ajouter les 46 m² du garage.

Au centre, un dégagement de 5 m² abrite un premier escalier nous amenant au rez-de-chaussée. Dès lors, la lumière nous accueille et ne nous quittera plus, car les ouvertures, généreuses, sont partout. Ici, les différents espaces s’inscrivent dans un rectangle divisé en trois parts presque égales : à gauche sur le plan, avec ses 50 m², le salon-séjour traversant est la pièce la plus vaste.

Au centre, derrière les 12 m² de l’entrée et les 3 m² du cellier, se loge une cuisine de 25 m², séparée de la pièce de vie par une cloison de type « verrière d’atelier » qui s’allie, une fois encore, avec la lumière.

Enfin, à droite, 40 m² se répartissent entre suite parentale, w.-c. indépendants et – signe des temps ! – un bureau dédié au télétravail.

À l’étage, un espace détente de plus de 23 m² dessert les trois chambres implantées à ce niveau. Chaque chambre est embellie par un volume mansardé de belle facture et dispose d’une salle d’eau indépendante.

Plan du sous-sol

La maison se déploie sur un sous-sol total de 90 m². De quoi laisser libre cours à son imagination : les bricoleurs pourront y déployer leur établi, les amateurs de musculation y organiseront la salle de sport de leurs rêves et les chineurs y entreposeront leurs trouvailles. 

Plan du rez-de-chaussée

Le séjour traversant baigne dans une clarté exceptionnelle et pour cause : pas moins de quatre vantaux composent les deux baies coulissantes se faisant face. La plus large fait quatre mètres de long et s’ouvre côté jardin sur une terrasse invitant à la détente. De là, les propriétaires bénéficient d’une vue imprenable sur les coteaux du vignoble auxerrois.

 

Plan de l'étage

Afin de préserver l’intimité des maîtres des lieux, un niveau sépare les espaces de nuit des enfants de celui des parents. Une composition vitrée de trois mètres de large et de deux mètres quarante-cinq de haut illumine l’espace détente de 23 m². La chambre 2 et la chambre 4 disposent d’une salle d’eau privative. La chambre 3 se réserve l’accès à la salle d’eau indépendante de l’étage et jouit d’un exceptionnel point de vue sur le jardin par le biais d’une baie de 2,40 x 2,05 m.

 

Les prestations

Pour ce projet, les maîtres d’ouvrage disposaient d’une enveloppe de 400.000 €. Si ce budget ne comprend pas la cuisine aménagée, la peinture, le parquet ou les aménagements extérieurs, il inclut en revanche… tout le reste !

  • La sélection pointue des matériaux opérée en amont par le constructeur – à la fois gage d’un chantier réussi et assurance qualité pour l’avenir – ainsi que le niveau de confort exigé par ses clients ont abouti à la matérialisation d’une maison conforme aux critères de la RT 2012 (sa consommation d’énergie primaire n’excédera pas 60 WheP/m2/an) et fière de ses atouts.
  • Ses murs périphériques en briques de terre cuite roulée isolante doublées de laine de verre et de plaques de plâtre sur ossature métallique lui confèrent d’excellentes performances thermiques. Ils sont habillés à l’extérieur d’un crépi projeté monocouche d’aspect gratté, et rehaussés par endroit de pierre de parement.
  • Le plancher de la maison est constitué d’un complexe poutrelles et hourdis béton avec mousse de polyuréthane projetée sur lequel a été coulée une dalle de compression.
  • Ses éléments de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire et d’éclairage ont été optimisés. La maison est équipée d’une pompe à chaleur, associée au rez-de-chaussée comme à l’étage à un plancher chauffant basse température.
  • Une VMC simple flux hygroréglable B assure le renouvellement de l’air au sein de la maison. 

© construiresamaison.com -