Une élégante maison de ville

  • 4 Chambres
  • Surface maison : 164 m²
  • Prix estimatif : 322.000 €

Indiquez votre e-mail et la localisation dans laquelle vous souhaitez faire construire pour recevoir les plans en haute définition.

Les plans en haute définition vous ont bien été envoyés par e-mail.

La problématique était la suivante : comment offrir de confortables espaces de vie au sein d’une maison avec une emprise au sol réduite ? Équation résolue avec cette solution inspirante signée Maisons Elian.

Sa silhouette est celle d’une jolie citadine qui soigne les détails et multiplie les originalités : pour son périmètre, loin du trop sage rectangle commun à bien des constructions contemporaines, cette belle Rennaise joue avec les avancées et les retraits, osant même se départir du « 100 % angles droits ». Et ce n’est pas tout : si elle opte pour une très sage toiture à deux pans, elle surprend en parant son étage d’un bardage en acier au chic très urbain. Ses ouvertures jouent un grand rôle dans la composition générale, mais également dans l’expérience de vie qu’elle offre au sein de ses murs : la lumière s’invite constamment, générant au fil des saisons un sentiment de bien-être en lien direct avec l’apparition du soleil.

Une circulation bien pensée

Dans cette maison, l’entrée peut se faire par la porte principale, bien sûr, mais aussi via le garage accolé : cet espace de 27 m² communique directement avec un cellier qui endosse le rôle de « sas de décompression » entre extérieur et cœur intime de la maison. Dans la continuité de ce dernier, on trouve la cuisine : une belle pièce lumineuse de 18 m² séparée du salon-séjour par deux portes coulissantes. La pièce à vivre, largement ouverte sur le jardin par le biais de baies généreuses, met ses 35 m² au service de chacun. L’entrée de 8 m² est aussi un carrefour : elle oriente la circulation vers l’escalier, le dressing du rez-de-chaussée, une salle d’eau de 6 m² et une chambre de 10 m².

Le niveau supérieur accueille un espace de travail de presque 9 m² et la mezzanine, généreuse, ne demande qu’à être investie. Les trois chambres voient leurs surfaces osciller entre 11 et 12 m². Enfin, une salle de bains et des w.-c. indépendants complètent le confort des occupants de l’étage.

 

 

Plan du rez-de-chaussée

La suite parentale est un module de 21,30 m² : une belle surface isolée du reste des espaces de nuit de la maison pour plus d’intimité. Derrière la porte coulissante  gardienne des lieux, elle est pourvue d’un dressing et d’une salle d’eau privés. 

Plan de l'étage

 Trois belles chambres d’environ 12 m² se mettent à la disposition des enfants. Dans le bureau, on a imaginé la construction d’un meuble de bibliothèque déroulant ses rayonnages de livres jusqu’au plafond. On accède alors aux titres les plus hauts placés en gravissant une petite échelle de meunier.

Les prestations

Afin de répondre aux exigences de la réglementation thermique en vigueur lors de sa construction, cette maison a bénéficié d’une sélection éclairée quant aux matériaux et équipements qui la composent.

Ainsi, ses murs en élévation sont constitués de briques bgv’thermo dont la correction optimisée des ponts thermiques et l’excellente résistance thermique permettent de classer la maçonnerie en « isolante » de type A. En habillant les murs d’un doublage composé de polystyrène expansé renforcé d’une plaque de plâtre, on obtient une isolation thermique répondant parfaitement aux attentes actuelles.

Le rez-de-chaussée, construit sur vide sanitaire, a mobilisé un système de plancher poutrelles-hourdis isolant afin d’allier performance thermique et rapidité de mise en œuvre. La couverture métallique en acier ornant le niveau supérieur de la maison fait appel aux qualités d’un produit conçu et développé avec des couvreurs, aux solides garanties techniques et esthétiques. Les menuiseries extérieures sont en aluminium teinté et les volets roulants à commande électrique se dissimulent dans des coffres tunnel. Enfin, pour finir la liste non exhaustive des prestations de la maison, on citera la ventilation simple flux hygroréglable ainsi que le système de chauffage par chaudière gaz à condensation raccordée à des radiateurs. Dernière coquetterie : un poêle à bûches dont la magie des flammes fait briller les yeux de ceux qui les contemplent tout en réchauffant l’atmosphère.

Au total, 322.000 € ont été nécessaires pour sa réalisation.

© construiresamaison.com -