Maison bois performante

  • 4 Chambres
  • Surface maison : 165 m²

Indiquez votre e-mail et la localisation dans laquelle vous souhaitez faire construire pour recevoir les plans en haute définition.

Les plans en haute définition vous ont bien été envoyés par e-mail.

C'est l'architecte Nathalie Adrian, partenaire de longue date de la société Maisons Arboréa, qui a été chargée de transposer un rêve à la réalité. Elle a su écouter ses clients, retenant les désirs réalistes et écartant les souhaits utopiques, et donner un avis éclairé sur la fonctionnalité de l'ensemble. Le résultat donne une grande maison de 165 m² dont le rez-de-chaussée est à lui seul plus vaste que bien des appartements citadins.

Au nord, un hall d'entrée de 11,25 m² dessert deux placards, des toilettes, l'escalier conduisant à l'étage et un cellier communiquant avec le garage. De l'autre côté, la chambre 1 jouit d'une salle d'eau privative. Au sud, trois grandes baies éclairent une vaste pièce à vivre et la cuisine.

À l'étage, les dimensions sont généreuses. La chambre 4 est incontestablement la mieux dotée, avec 18 m² et 4 m² de dressing. Des w-c indépendants et une salle de bains complètent le confort de l'étage.

Plan du rez-de-chaussée

Dans la grande pièce à vivre, on a installé le coin télévision dans la saillie née du prolongement sur lequel se déploiera le garage. De confortables canapés siègent dans le salon, entourés de plantes vertes, tandis que la table des repas prend sa place dans l'ange sud-est de la maison.

Plan de l'étage

Le plan de l'étage permet de bien saisir la découpe des volumes imaginée par l'architecte. Les trois chambres qui profitent de ce point de vue en hauteur sont toutes équipées de placards. La salle de bains propose à ses hôtes douche et baignoire.

Les prestations

Cette maison, construite il y a trois ans, est fidèle à la RT 2005 qui était alors la réglementation thermique en vigueur. Mais vous allez voir que - preuve de la qualité du travail entrepris en 2010 - seules de légères modifications suffiraient à la rendre conforme à la RT 2012. Celle-ci exige, par exemple, que le bâtiment comporte un sixième de surfaces d'ouvertures : aucun besoin de chambouler les plans, puisqu'avec 32,71 m² de baies (dont 20 % seulement au nord) nous dépassons déjà ces attentes.

En plafond, seule une légère augmentation de l'épaisseur des isolants serait requise. Le système d'isolation du plancher lui, resterait inchangé. Pour les murs périphériques, il suffirait d'ajouter 85 mm de complexe isolant. Quant à l'étanchéité à l'air, le résultat des tests faisait ressortir en 2010 une moyenne de déperdition de 0,30 m3/ heure.

La réglementation actuelle fixant un taux maximum de 0,6 m3/heure, on y répond une fois encore largement. Enfin, concernant le chauffage, nous aurions le choix entre l'ajout d'une chaudière gaz à condensation couplée à un ballon thermodynamique (permettant de respecter les 5 % d'énergie renouvelable exigés en RT 2012) ou d'une pompe à chaleur. Dans ce cas, un plancher chauffant hydraulique basse température au rez-de-chaussée, et des émetteurs de chaleur muraux à l'étage s'occuperaient de chauffer la maison.

Avec toutes ces modifications, ce projet verrait son prix avoisiner 1 632 €/m² habitable. Aujourd'hui bien sûr, tous les chantiers sont conformes à la RT 2012. Gageons qu'il faudra également peu de choses dans quelques années pour les faire évoluer vers la RT 2020...

© construiresamaison.com -