Jeux de transparence

  • 3 Chambres
  • Surface maison : 116 m²
  • Prix estimatif : 200.000 €

Indiquez votre e-mail et la localisation dans laquelle vous souhaitez faire construire pour recevoir les plans en haute définition.

Les plans en haute définition vous ont bien été envoyés par e-mail.

Avec son garage, son cellier et ses placards intégrés,elle visait la praticité. Avec son patio, elle a ajouté l’élégance. Et avec sa cuisine d’été, elle est entrée au service d’un certain art de vivre.

Faire construire est un rêve pour de nombreux locataires désireux de se constituer un patrimoine et d’accéder à la propriété. Mais quand vient le moment de sélectionner son plan, on s’aperçoit que les propositions architecturales des constructeurs tournent bien souvent autour des mêmes formes : une maison compacte, carrée ou rectangulaire, en L, en C ou en T, ou plus rarement, une maison à forme découpée... Les amateurs d’originalité peuvent trouver que ces propositions manquent de sel. Or il existe une alternative qui séduira les amoureux de la transparence et de la lumière. Un schéma trop souvent oublié – pourtant inscrit dans l’ADN de l’habitat puisque les premières traces d’espaces centraux ouverts remontent au Néolithique, avec des vestiges mésopotamiens de cette organisation spatiale datés de six mille ans avant notre ère : la maison à patio.

La transparence au service de la lumière

Maison Kléa a revisité ce concept en l’adaptant au climat métropolitain et en l’intégrant à une architecture contemporaine. Et pour un prix avoisinant 200 000 €, le constructeur a imaginé ce projet séduisant ; à la fois puits de lumière et espace intime à ciel ouvert, le patio incarne un territoire à part, pivot autour duquel s’organise l’ensemble des pièces de la maison. Dans cette réalisation de 116 m², tout s’articule donc autour de lui. Entrée, chambres, salon et salle de bains bordent ce petit « théâtre intérieur », de sorte qu’on profite de sa clarté presque partout.

Seconde pièce maîtresse en matière de luminosité : le salon. Prolongé par une cuisine ouverte, il constitue une surface de vie lumineuse particulièrement agréable à vivre grâce à sa belle hauteur sous plafond, qui agrandit visuellement l’espace. Tournés vers le jardin, ses 41 m² sont en prise directe avec l’extérieur grâce aux baies à galandage qui s’étirent sur près de quatre mètres de long, instaurant un contact visuel avec le jardin que l’on peut apercevoir au sortir des chambres 2 et 3 en projetant son regard à travers les différentes ouvertures. Enfin, prolongeant la cuisine, un espace extérieur couvert, ouvert sur le jardin, permet d’accueillir une cuisine d’été.

Plan du rez-de-chaussée

Jardin miniature précieux – comme mis sous globe pour le protéger – ou espace de vie à l’air libre à investir sous le soleil, le patio de la maison est un lieu à part. Faisant office de parenthèse silencieuse placée à l’écart  de l’agitation domestique quotidienne, on l’a imaginé ici se parer de plantes fleuries aux parfums odorants et d’une table intimiste où lire, déjeuner ou travailler.

Les prestations

Si dans ce projet, l’esthétique est une notion centrale, la maison ne cède rien en matière d’efficience et de confort.

  • S’adaptant à la nature du terrain sur lequel elle a été construite, le modèle Pianosa reproduit ici s’élève sur un vide sanitaire de six rangs de parpaings.
  • Les murs périphériques mettent en œuvre la solution Porotherm : une brique de structure à isolation thermique rapportée en terre cuite, qui offre d’excellentes performances.
  • À la toiture traditionnelle, cette contemporaine a également préféré une toiture terrasse béton avec étanchéité multicouche.
  • Les nombreuses ouvertures sont équipées de menuiseries en aluminium bicolore.
  • Et pour le confort, les maîtres d’ouvrage ont opté, dans la suite parentale, pour une douche à l’italienne avec receveur extraplat et pour une baignoire avec meuble double vasque dans la salle de bains des enfants. Dans chacun de ces deux espaces, on trouve également un radiateur sèche-serviettes.
  • Enfin, dans ce confortable cocon, on se chauffe par le sol, le tout en contrôlant ses dépenses énergétiques, grâce à l’aérothermie et à une pompe à chaleur bi-bloc basse température.

© construiresamaison.com -