Sèche-serviettes : beaux et chauds !

Qu’il réchauffe simplement vos serviettes ou qu’il vous empêche d’avoir froid à la sortie de la douche, le radiateur sèche-serviettes est devenu un équipement indispensable. Lequel choisir ? Découvrez notre sélection qui fait rimer élégance et fonctionnalité.

Baignoire ou douche (voire les deux), plan vasque, miroir avec spots intégrés… la salle de bains de votre maison neuve prend forme. Pourtant, vous avez le sentiment qu’il vous manque quelque chose ? C’est normal, il faudra aussi prévoir de la place pour installer un sèche-serviettes. Dans cette pièce devenue temple du bien-être, on ne peut plus s’en passer. Quelles que soient vos contraintes…

Vous disposez d’un budget réduit ? Rassurez-vous, même si certains modèles ultra-designs peuvent atteindre des prix vertigineux (plus de 2. 000 € pour des créations sur mesure), les sèche-serviettes électriques sont largement plus accessibles. Il est possible d’en acquérir pour un peu moins de 300 €.

Vous avez une salle de bains trop petite ? Pas de problème, il existe des mini sèche-serviettes qui trouveront leur place dans les plus petits espaces. Certains modèles sont même modulables afin de les ajuster aux mètres carrés disponibles.

Vous avez peur qu’il ne soit pas compatible avec votre déco ? Outre la multitude de formes, de matériaux et de tailles disponibles, les industriels déclinent leurs derniers modèles de radiateurs dans une infinité de coloris. Du chromé au noir, en passant par des gris, des rouges voire des bleu-fuchsia…vous pourrez coordonner votre sèche-serviettes à la décoration de votre salle de bains.

Vous trouvez que ces radiateurs sont difficiles à nettoyer ? Si vous souhaitez vous faciliter la tâche pour l’entretien, il faut privilégier les modèles offrant des surfaces plates et lisses qui sont particulièrement simples à nettoyer. Autre possibilité, certains sèche-serviettes pivotent latéralement pour vous permettre de dépoussiérer les parties les plus difficilement accessibles habituellement.

Vous avez peur d’avoir froid ? Comme leur nom l’indique, les radiateurs sèche-serviettes ont pour fonction principale de réchauffer votre linge de bain. Mais vous trouverez également des modèles équipés d’une fonction soufflante. L’intérêt ? Obtenir la température souhaitée plus rapidement et améliorer le confort.

Version hybride

En plus d’offrir des lignes épurées et graphiques, ce radiateur sèche-serviettes est particulièrement innovant. Son originalité ? Il est bi-surface, c’est-à-dire qu’il associe un corps de chauffe en acier mat avec une surface en verre brillant sur sa face avant. C’est peut-être un détail pour vous mais cette botte secrète lui permet de combiner le confort d’un chauffage central par rayonnement et l’appoint rapide grâce à son cœur chauffant électrique en verre. Ce dernier est réglable directement sur le pavé tactile. Vous pouvez activer ces deux systèmes séparément ou simultanément selon vos besoins. Il est disponible avec une ou deux barres porte-serviettes en option.

Folio Hybrid, Runtal, à partir de 1.760 €. www.runtal.fr

Accessible

Ce modèle affiche clairement sa simplicité comme argument pour vous séduire. Sa forme asymétrique et ses lames avec ouvertures latérales lui permettent d’être facile à utiliser et à entretenir. Il est équipé d’un thermostat d’ambiance électronique et la fonction Timer Prog sera utile pour programmer une chaleur renforcée quotidienne à l’heure souhaitée. Et question résistance, Manilla possède un double revêtement de protection qui lui permet de lutter contre l’humidité.

Manilla, Acova, à partir de 292 € en version électrique et de 492 € en chauffage central. www.acova.fr

Encombrement minimal

Votre salle de bains est située sous les combles ? Vous disposez d’un espace étroit ? Le radiateur sèche-serviettes devra s’insérer sous une fenêtre ? Optez pour ce modèle spécialement conçu pour ce type de configuration. Avec ses dimensions mini, et son esthétique épurée, il trouvera facilement sa place. Ses tubes sont organisés pour faciliter le placement des serviettes. Leur forme plate favorise l’émission d’une chaleur et douce et homogène. Et question programmation, il est disponible soit en version thermostat analogique mural, soit avec un thermostat infrarouge LCD avec fonction horloge.

Apaneo, LVI, à partir de 1.024 €, www.lvifrance.fr

Création modulaire

Chez les sèches-serviettes aussi, la tendance est à la modularité. La preuve avec ce très joli radiateur en aluminium qui est formé de deux modules qui se combinent pour laisser place à différentes compositions. On aime particulièrement la forme horizontale de ce modèle. Côté dimensions, il est disponible jusqu’à 250 cm en hauteur et entre 100 et 190 cm en largeur. Vous n’aimez pas son coloris ? Aucun problème, plusieurs teintes sont proposées. Et concernant le système de chaleur, vous avez le choix entre une version hydraulique, électrique ou mixte.

Tubes modèle Rift, Richardson, à partir de 738 €, www.richardson.fr

Innovation design

Voici un sèche-serviettes qui s’inscrit parfaitement dans l’air du temps. À l’avant, il propose une façade en aluminium lisse et mince pour faciliter l’entretien autant que la pose. Ses lignes douces et arrondies laissent apparaître des vides pour positionner facilement les serviettes. À l’arrière il se compose d’une structure en cuivre qui permet une conduction optimale de l’eau chaude pour une chaleur plus performante. Et question couleurs, vous aurez l’embarras du choix. Du carmine red au melon yellow en passant par le blanc pur ou le jet black… une cinquantaine de coloris sont disponibles.

Oni, Vasco, à partir de 720 €, www.vasco.eu

Dans la pure tradition

Pour avoir un sèche-serviettes performant, il faut choisir un excellent radiateur vertical sur lequel on pourra rajouter des barres porte-serviettes. L’équation paraît simple et c’est ce que propose Zehnder avec son produit emblématique le Charleston. Ce radiateur sur mesure multicolonne en acier a été créé en 1930 et séduit toujours notamment grâce à son design intemporel. Cette flexibilité en fait un parfait allié pour tous ceux qui ont un projet de maison neuve. À noter, il se décline en version chauffage central ou en version électrique avec un fluide composé à 100% d’huile minérale inaltérable.

Charleston, Zehnder, à partir de 396 € + barre : 112,90 €, www.zehnder.fr

Asymétrie et couleur

Si vous aimez les créations contemporaines, Clark, dont le design est signé Luigi Brembilla, pourrait répondre à vos attentes. Sa conception croise de manière asymétrique une plaque radiante en acier ultramince avec un cadre rectangulaire de tubes. Même si le blanc reste indémodable, la tendance est clairement aux radiateurs colorés. Ainsi ce modèle se personnalise selon un large spectre chromatique. Le cadre pourra même être peint dans une nuance différente de celle de la plaque.

Clark, Brem, à partir de 831 €, www.brem.fr

Publié par
© construiresamaison.com -