Plancher chauffant électrique : comment ça marche ?

Publié par -

Le plancher chauffant électrique n'est pas seulement destiné à la rénovation. Il peut trouver sa place en maison neuve, même dans le cadre de la RT 2012. Sans pour autant occasionner de grosses dépenses en matière d’énergie.

Comme le plancher à eau, le chauffage au sol électrique offre une chaleur homogène, agréable. Il diffuse la chaleur par rayonnement, et constitue une solution gain de place appréciable. En maison neuve, réalisée dans le cadre de la RT 2012, il pourra être utilisé à condition que le bâti soit très performant. C'est une solution retenue plus souvent dans le sud-est de la France.

Plancher chauffant électrique, c'est comment ?

Le plancher rayonnant électrique (PER) est une solution sèche. Autrement dit, il n'y a pas de liquide qui circule dans les tubes. Il s'agit en fait d'un câble chauffant.
1 On pose d'abord un isolant, sous lequel on a éventuellement placé un film d'étanchéité.
2  On place le câble sur l'isolant.  Deux options se présentent : on peut choisir un  câble à dérouler, ou un câble chauffant sur trame (extensible ou pas). Cette dernière solution reste la plus simple. Il existe différents types de câbles, les plus perfectionnés et performants étant autorégulants.
3 Ensuite, le câble est recouvert d'une chape (béton, chape fluide ou de dalles sèches), qui en général ne fait pas plus de 5 cm d'épaisseur, pour limiter le phénomène d'inertie. La chape sera habillée du revêtement de sol choisi.
4 On effectue ensuite le raccordement à la régulation, puis au secteur. 


Côté prix, comptez entre 50 et 60 € du mètre carré, en fonction du système retenu.

Avant toute chose, une étude thermique réalisée par un bureau d'études s'impose. C'est elle qui permettra au professionnel de dimensionner le plancher chauffant. Autrement dit, de décider de la puissance de chauffage à délivrer dans la maison.