Quel poêle choisir ?

Esthétiques, performants et économiques les poêles à bois sont de bonnes alternatives aux chauffages traditionnels.

Les poêles à bois diffusent une chaleur douce et homogène par rayonnement et convection. Esthétiques et performants, ils atteignent aujourd'hui des rendements de 80 %. Ce n'est pas un hasard donc si le poêle à granulés équipe désormais une grande majorité des maisons neuves. Facile d'usage et possédant un bon rendement, il pourra chauffer toute la maison à moindre coût.

Des styles variés

Des formes arrondies et épurées, des lignes à la verticalité affirmée ou encore un  « look vintage », les poêles jouent avec tous les styles. Classiques ou contemporains, en fonte ou en acier émaillé de couleur vive, ils participent à la décoration de la maison. Ils peuvent aussi s'habiller de faïence, de céramique ou encore de pierre. Côté matériau, l'acier permet de vite monter en température tandis que la fonte possède une excellente inertie.

Quelle puissance pour un poêle à bois ?

Les maisons neuves étant très bien isolées et étanches, il est impératif de bien calibrer la puissance de votre poêle. On considère que 4 à 6 kW suffisent pour chauffer une maison. Si sa puissance est trop importante, le poêle sera en sous-régime, sa combustion ne sera pas complète et il s'encrassera prématurément ainsi que le conduit de fumée. Inversement, s'il est sous-dimensionné, il fonctionnera en sur-régime et consommera plus de bois qu'annoncé. Si vous optez pour ce mode de chauffage, basez-vous sur l'étude thermique réalisée pour votre maison. Elle vous indiquera précisément la puissance nécessaire.

A savoir
Le poêle à bois est réglementairement autorisé dans une maison neuve. S'il n'est pas équipé d'une régulation automatique, il sera considéré comme un chauffage d'appoint si la maison est équipée d'un dispositif d'arrêt manuel et d'un réglage automatique de la température intérieure. En revanche, si le poêle possède une régulation automatique, il peut être considéré comme source de chauffage principale pour autant que la surface totale à chauffer ne dépasse pas 100 mètres carrés. Dans le cas contraire, un chauffage d'appoint sera nécessaire dans les chambres et la salle de bains.

Publié par
© construiresamaison.com -