Garanties et entretien de la chaudière

Votre chaudière bénéficie de la garantie biennale. Mais vous devez aussi souscrire parallèlement un contrat d'entretien.

Votre chaudière neuve bénéficie de la garantie biennale. Ce qui ne vous empêche pas de souscrire un contrat d'entretien pour conserver ses performances et maintenir des économies d'usage.

La garantie de bon fonctionnement ou garantie biennale

Votre maison neuve bénéficie d'un certain nombre de garanties, dont celle de votre chaudière pendant deux ans.L'article 1792-3 du Code civil stipule que « les dommages qui affectent les éléments d'équipement dissociables et qui ne portent pas atteinte ni à la solidité, ni à la destination de l'immeuble font l'objet d'une garantie de bon fonctionnement d'une durée de deux ans à compter de la réception ». Sachant que dans cette période, la garantie du fabricant est également active.

Les fabricants peuvent dépasser la garantie biennale sur certains éléments de la chaudière. Il n'est pas rare que les corps de chauffe bénéficient d'unegarantie de trois ans.

Si dans les deux ans à partir de la réception vous constatez un mauvais fonctionnement ou vous subissez une panne, vous devez en avertir votre constructeur (par lettre avec accusé de réception). Il est tenu d'effectuer les réparations ou le remplacement de la chaudière.

Le contrat d'entretien

Pour garantir les performances et la durée de vie de votre chaudière, vous devez la faire entretenir une fois par an. Dans ce cas, vous devez souscrire un contrat d'entretien qui, selon la formule choisie, vous coûtera entre 80 et 150 € par an.

Le contrat de base comprend généralement l'entretien annuel et une intervention rapide à prix garanti. Les formules plus complètes incluent toujours l'entretien annuel plus les dépannages illimités. Enfin il existe des formules comprenant les pièces. Vous pouvez également opter pour une extension de garantie de 5 ans.


Publié par
© construiresamaison.com -