La maison connectée de A à Z

Publié par -

Connectée la maison neuve ? Assurément ! Accessibles, ludiques, rassurantes et pratiques... les applications intelligentes transforment nos modes de vie. De la cuisine au jardin, découvrez l’abécédaire de cette technologie dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer.

Bienvenue dans votre maison 2.0 ! Une demeure moderne capable d’anticiper vos besoins et de vous simplifier la vie. « Aujourd’hui, la domotique s’est vraiment démocratisée. Elle n’est plus réservée aux férus de nouvelles technologies ou aux geeks. Le grand public y trouve son intérêt du moins quand elle se révèle vraiment pratique à l’usage », explique Olivier Medam, président de la société Konyks. Convaincus par ces nouvelles applications, certains constructeurs les proposent même en option de base pour leurs modèles de maisons. « En termes de travaux, cela ne leur demande aucun effort supplémentaire », souligne Sébastien Moussier, directeur Niko France. Lancez-vous à votre tour dans l’aventure.

Les ampoules connectées créent des ambiances lumineuses à l'envi. www2.meethue.com/fr

A comme Ampoule

L’ampoule connectée a déjà séduit de nombreux Français. Il s’agit, sans aucun doute, de l’objet intelligent le plus populaire dans l’Hexagone.  Pour en profiter rien de plus simple : il suffit de remplacer vos ampoules classiques par un modèle intelligent. Une fois que vous les aurez installées, amusez-vous à créer différentes ambiances lumineuses. Reliées à des applications, ces ampoules s’allument et s’éteignent à distance depuis un smartphone et se programment selon les heures de la journée. « Douce, tamisée ou puissante… vous n’avez plus qu’à sélectionner la qualité de lumière dont vous avez besoin », explique Olivier Medam. Elles peuvent même simuler une présence à la maison quand vous n’êtes pas là pour dissuader les intrus.

Question coloris, tout est possible ou presque. Le champ chromatique accessible est personnalisable. Ainsi l’application Hue de Phillips permet, en autres, de reproduire les couleurs de vos photos de vacances sur vos luminaires. Vous pourrez aussi coordonner l’éclairage avec les tonalités du film que vous êtes en train de regarder à la télévision. Immersion garantie ! En dehors des ampoules, vous trouverez une large gamme de luminaires connectés (spots, suspensions ou lampes à poser) ainsi que des rubans lumineux décoratifs.

Les boxes ont rendu la domotique accessible et simple à utiliser. enki.leroymerlin.fr

B comme Budget

Bonne nouvelle, la domotique d’hier n’a plus grand-chose à voir avec la maison connectée d’aujourd’hui. Non seulement les objets intelligents et autres box s’installent désormais aisément mais en plus ils ne sont plus réservés aux bourses les mieux garnies. Les prises et les ampoules connectées se vendent respectivement à partir de 15 et 18 €. Pour un interrupteur de volets roulants, comptez 40 € et pour une caméra au minimum 60 €. Une serrure connectée se révèle beaucoup plus onéreuse, difficile par exemple de trouver un modèle sécurisé en dessous de 300 €.

Les systèmes d’alarme, tout compris, peuvent aussi faire grimper la facture. Certaines formules frôlent les 1.000 €. « Souvent, les particuliers commencent par acheter un seul objet pour tester. Ensuite, s’ils sont convaincus, ils s’équiperont au fur et à mesure. Cela permet de moduler facilement son budget », note Olivier Medam. L’arrivée des boxes vient également de changer la donne. Vous pouvez soit les acheter, soit les louer. Dans les deux cas, les tarifs restent très accessibles.

Un chauffage intelligent vous garantit des économies d'énergie et un confort au quotidien. www.acova.fr

C comme Chauffage

Dans une maison neuve, le chauffage apparaît comme un élément essentiel de votre confort. En version intelligente, c’est souvent le thermostat qui fera des miracles. Réglable à distance et programmable selon les pièces de la maison, il n’aura jamais été aussi facile de s’assurer que votre foyer soit toujours à la bonne température. « À l’usage, c’est vraiment pratique car vous pouvez par exemple programmer le chauffage de la salle de bains pour qu’il se mette en route dix minutes avant votre réveil et ainsi éviter que vous ayez froid en rentrant dans la douche », détaille Olivier Medam.

Associé à un détecteur d’ouverture, vous pourrez mieux gérer votre consommation énergétique. Le chauffage s’éteindra ainsi automatiquement dans la pièce où une fenêtre a été laissée ouverte. Les poêles à granulés jouent aussi la carte de l’intelligence. Ils se pilotent à distance mais en plus ils vous alertent quand ils ont besoin d’être rechargés. « La climatisation suit le même mouvement. Etre reliée à Internet lui permet d’aller chercher les informations et de se déclencher selon la température extérieure ou les heures de la journée », souligne Olivier Medam.

Le potager connecté facilite la gestion des plantations d'intérieur. www.urbancuisine.io

F comme Futur

Les objets connectés investissent peu à peu toutes les pièces de la maison. Si l’éclairage et les volets roulants font partie des applications les plus recherchées, les fabricants proposent désormais une large variété d’équipements connectés. Canapé, lave-linge, miroir, four… tout est possible ou presque. Mais pour Olivier Medam, il faut se méfier de ce tout connecté. « Un objet connecté ne doit pas juste être ludique, il doit vraiment être utile dans la vie des gens au quotidien », affirme-t-il.

La cuisine semble être le nouvel espace que les industriels cherchent à investir. Le frigo connecté commence à faire parler de lui. Son principal intérêt ? Vous prévenir quand une denrée commence à se faire rare. Mais ce genre de produit reste cher. Les potagers connectés semblent également avoir le vent en poupe. Ils vous transforment en jardinier émérite en vous informant en temps réel des besoins de la plante. Les écrans tactiles sur la porte du four qui projette les recettes et les mails appartiennent à cette tendance high-tech. Dans la chambre, le lit connecté a du potentiel, notamment car il est capable d’évaluer la qualité de votre sommeil. À l’avenir, il vous permettra peut-être de l’améliorer.

Avec un interrupteur connecté, gérez l'éclairage d'ensemble de votre maison. www.konyks.com

I comme Interrupteur

Vos luminaires ne possèdent pas d’ampoules standard ? Pas de panique, vous pourrez tout de même très facilement les transformer en version connectée. Le secret ? Remplacer l’interrupteur par un modèle intelligent. Rassurez-vous, nul besoin d’être un professionnel du bricolage pour réussir l’entreprise. La plupart du temps, il suffit de déclipser l’ancien modèle et de brancher le nouveau via les fils électriques. Dans votre maison neuve, votre constructeur pourra se charger de faire les branchements directement vous évitant des travaux supplémentaires. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à prendre le contrôle à distance des luminaires correspondants.

L’interrupteur fonctionne également pour les volets roulants électriques. « Que vous soyez ou non dans la maison, vous pourrez fermer et ouvrir tous les volets de la maison en un seul geste », souligne Olivier Medam. À noter que ces interrupteurs 2.0 fonctionnent toujours aussi manuellement si vous n’avez pas votre smartphone sous la main. « Nous proposons un nouvel interrupteur design tactile qui s’utilise comme un smartphone et qui permet de contrôler jusqu’à douze appareils dans la maison », indique Sébastien Moussier.

L'arrosage n'aura jamais été aussi simple avec les objets connectés. www.gardena.com

J comme Jardin

Depuis deux ou trois ans, le jardin semble être le nouvel eldorado de la maison connectée. Une multitude d’applications vous proposent de prendre soin de votre extérieur au quotidien. Les solutions pour gérer l’arrosage automatique ou l’irrigation vous facilitent la vie. Ces systèmes, reliés aux informations météorologiques, permettent en plus d’optimiser votre arrosage tout en réalisant des économies d’eau. La gestion de la piscine devient également un jeu d’enfant. Les applications permettent de piloter le nettoyage à distance, de vérifier la qualité de l’eau ou encore de s’assurer de la sécurité du bassin. Enfin le pilotage automatique du store ou des lames de la pergola bioclimatique améliore le confort d’été de votre maison en évitant la surchauffe. Petit conseil, pensez à installer une multiprise connectée spécialement conçue pour l’extérieur.

Les prises connectées transforment vos équipements en version 2.0. www.konyks.com

P comme Prise

Pour se convertir à la maison connectée très simplement, investissez dans une prise intelligente. Tous les appareils électriques branchés dessus deviennent contrôlables à distance, via une application dédiée. « Les particuliers apprécient les solutions les plus simples. Une seule application doit suffire pour gérer tous les objets connectés du foyer », estime Sébastien Moussier. Au-delà de leur praticité, certains modèles intègrent des compteurs de consommation énergétique. Chacun peut ainsi se rendre compte en un coup d’œil des dépenses énergétiques de chaque appareil. « En cas de fonctionnement anormal, notamment si une surconsommation est détectée, vous recevrez un sms pour vous alerter », indique Sébastier Moussier.

La sécurité dans la maison est renforcée grâce à la domotique. www.verisure.fr

S comme Sécurité

Protéger sa demeure des intrusions est devenu une priorité pour de nombreux Français. Les objets connectés vous assistent dans cette tâche. Alarme intelligente capable de prévenir la police, caméra consultable sur votre smartphone à tout moment, détecteur de présence qui envoie des alertes… les solutions ne manquent pas. « Le visiophone ou interphone connecté vous permet d’accueillir à distance les visiteurs qui se présentent devant votre porte », indique Sébastier Moussier. Associé à une serrure connectée, il vous permet de décider qui vous laissez rentrer dans votre maison. Cette solution se révèle astucieuse lorsqu’un de vos enfants a oublié ses clefs. Evidemment, le système de vidéosurveillance devra disposer d’une batterie à part pour éviter que le cambrioleur ne le désactive en coupant l’électricité à l’intérieur de votre maison !  D’ailleurs, certains appareils connectés vous préviendront directement en cas de panne ou de coupure de courant.

Vos équipements vous obéissent maintenant à la voix. www.xanlite.com

V comme Vocal

Avec l’arrivée des enceintes vocales type Alexa ou Google Home, la maison connectée a franchi une nouvelle étape. « Les Français sont séduits par le contrôle des équipements de la maison par la voix », constate Sébastien Moussier. Pourtant, au départ, cela ne paraissait pas évident. « Beaucoup de particuliers voyaient ce type d’appareils comme des gadgets et n’y trouvaient pas de vrai intérêt », ajoute Olivier Medam. Mais il suffit d’essayer ce type de fonctionnalités pendant une semaine ou deux pour ne plus pouvoir s’en passer. Un exemple ? Vous êtes tranquillement assis sur votre canapé en train de regarder un film quand vous vous rendez compte que vous avez oublié d’éteindre la lumière dans le couloir ou de fermer un volet roulant. Pour régler le problème, il suffit de demander à votre enceinte de le faire pour vous ! Sans compter que de nouveaux services développés spécialement pour la commande vocale ont vu le jour, comme du dépannage à domicile ou la réservation de billets de train. 

Une connexion wi-fi sera suffisante pour vous lancer dans la Smart-Home. Mais d'autres protocoles plus sécurisants vous permettront d'aller plus loin. www.niceforyou.com

Z comme Zigbee

Avec la multiplication des produits et des fabricants qui se sont lancés dans la Smart Home, les utilisateurs sont parfois un peu perdus sur le mode de fonctionnement de ces différents appareils. Contrairement à la domotique d’autrefois, les câblages compliqués ne sont plus obligatoires. Le Bluetooth ou le wi-fi suffisent pour utiliser une grande majorité d’objet connecté. « Toutefois, n’oubliez pas que le Bluetooth n’a qu’un fonctionnement local alors que le wi-fi dispose d’une plus grande portée », remarque Olivier Medam. Mais si vous êtes massivement équipé, le wi-fi risque d’être vite saturé. Dans ce cas-là, il vaut mieux privilégier les équipements utilisant un protocole spécifique comme le Zigbee ou des systèmes développés en interne. Des installations hybrides associant le wi-fi et un autre protocole sont également envisageables.