Faire des économies d'eau et d'énergie grâce aux appareils connectés

Alléger votre facture d’eau ou d’électricité ? C’est possible. Si les maisons neuves sont garantes de consommations énergétiques basses, il est possible d’en optimiser les performances en optant pour un système de programmation intelligent.

La sobriété énergétique, c’est bien là tout l’enjeu des réglementations thermiques successives qui encadrent la construction neuve. Preuve en est, votre habitation, très économe à l’usage, affiche dans le cadre de la RT 2012, une consommation conventionnelle inférieure à 50 kWh/m² et par an. Une performance thermique que peuvent néanmoins venir entacher des « coutumes » énergétiques parfois peu pertinentes au sein même de la maison. « L’amélioration de l’efficacité énergétique d’un bâtiment passe indéniablement par des « méthodes dites actives », qui sont du ressort de l’usager lui-même grâce à sa gestion de la consommation », explique Dominique Cottineau, délégué de la région Sud-Ouest pour l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). De nombreux outils de régulation et de programmation sont à ce titre devenus des alliés de choix dans la chasse au moindre kilowatt heure inutile. On vous explique tout.

Extraplat ce radiateur est équipé de détecteurs vous permettant de piloter votre chauffage quand vous voulez, où que vous soyez et de visualiser votre consommation d’énergie depuis votre smartphone ou votre tablette grâce à l’application Cozytouch. Modèle Ovation à partir de 567 €. www.thermor.fr

Réguler et automatiser

Délégué de la région Sud-Ouest pour l’ADEME, Dominique Cottineau explique les avantages de la domotique, soit l’ensemble des technologies contrôlant tous les appareils à la maison via un smartphone, une tablette ou un ordinateur : « elle permet de piloter un domicile. L’habitant définit plusieurs scénarios, modifiables selon ses habitudes de vie. C’est une technologie qui n’est pas figée mais toujours redéfinissable. Réguler la performance énergétique de son domicile est l’une de ses fonctions ». Une tablette permet d’évaluer sa consommation d’électricité par secteur. Au choix, l’habitant peut avoir un aperçu de l’ensemble ou se focaliser sur des points précis (éclairage, secteur, chauffage). Le suivi de la consommation d’énergie s’opère facilement, avec une fonction Eco pour couper tous les appareils inutilisés. « Voir ce que l’on consomme instantanément incite à faire des économies », témoigne encore Dominique Cottineau.
Et si les systèmes proposés il y a quelques années étaient souvent compliqués à programmer, ils sont aujourd’hui intuitifs et conviviaux.

Une application wi-fi gratuite sur IPhone et Android vous permet de contrôler, programmer, allumer et éteindre votre poêle à granulés de bois à distance. Confort et bien-être assurés. www.bestove.fr/

Matériel high-tech
N’hésitez pas à investir dans un lave-linge ou un lave-vaisselle dernière génération. Economes en eau, ils vous permettent d’alléger de façon significative votre consommation. Consultez l’étiquette énergie pour connaître précisément le niveau de consommation de ces machines. Les lettres A, A+, A++ vous assurent les appareils les plus performants dotés de nouveaux programmes. Certains permettent d’éliminer rapidement la lessive, ce qui réduit d’autant le cycle de lavage, d’autres adaptent instantanément le volume d’eau utilisé en fonction du poids de chargement.

Des appareils connectés

On le sait, 19° dans les pièces à vivre, 16° dans les chambres, c’est bon pour la santé, le porte-monnaie et l ‘environnement. Ce que l’on sait moins en revanche c’est que passer de 20 à 19°, c’est peut-être un pull en plus, mais c’est surtout 7% de consommation en moins.
La programmation des seuils de température sera donc l’une de vos principales sources d’économies. Grâce à la domotique vous pouvez tenir compte de votre présence en optant pour le déclenchement et l’arrêt du chauffage selon vos souhaits à une température donnée. Via des thermostats équipés de capteurs et d’algorithmes, le système de programmation va détecter votre présence ou des événements exceptionnels (ouverture de fenêtre, température plus fraîche...) et intégrer ce paramètre dans sa régulation. A la moindre chute de température ou en cas de détection d’inoccupation d’une pièce, le radiateur se met en veille. A la clé : jusqu’à 45% d’économies réalisées chaque année. En plaçant des détecteurs de chaleur dans chaque pièce, vous pouvez également gérer en temps réel le chauffage en fonction des variations météorologiques.

Une climatisation intelligente qui prend en compte les prévisions météorologiques locales pour une meilleure efficacité et un plus grand confort. Il est possible, à tout moment, de visualiser l’activité de la climatisation grâce aux comptes rendus quotidiens, pièce par pièce, et d’accéder au rapport mensuel sur les économies d'énergie réalisées. La Climatisation Intelligente v2 Solution Tado. tado.com

Autre possibilité : la gestion domotique des ouvrants. Le système contrôle l’ouverture et la fermeture des volets électriques, utilisant la chaleur extérieure pour tempérer l’intérieur d’une maison. L’usager n’a qu’à définir une température minimale souhaitée pour son domicile : le soleil fournira une énergie gratuite. Côté lumière Il suffit d’enregistrer un programme pour éteindre les éclairages à distance ou selon certaines heures de la journée ou opter pour un détecteur de mouvement, les lumières s’éteignent alors dès lors qu’une pièce est vide.
Attention, ne négligez pas les appareils mis en veille. Souvent plus gourmands en énergie qu’ils ne le paraissent, les appareils mis en veille peuvent représenter jusqu’à 15% de votre facture d’électricité. Une box allumée 24 h/24 consomme ainsi autant qu’un lave-linge en une année. Idéalement, il vaut donc mieux les éteindre complètement quand on a fini de les utiliser. Conseil : investissez dans un coupe-veille. Branché sur une prise électrique, il détecte vos appareils en veille à l’aide de capteurs infrarouges et les éteint automatiquement.

VELLUX active with Netatmo est une solution intelligente qui régule sans intervention humaine l'ouverture ou la fermeture des fenêtres de toit, des stores extérieurs et des volets roulants en fonction des paramètres de l'air intérieur, tels niveau de CO2, l’humidité et la température. A la clé, un air sain et des économies d'énergie. Le pack comprend un module de capteurs, une commande et une passerelle pour connecter VELUX ACTIVE au réseau internet www.velux.fr

Contrôler ses appareils avec sa voix
C’est pour simplifier la vie des consommateurs que les assistants virtuels se développent. De quoi s’agit-il ? D’appareils aux allures d’enceintes qui permettent de contrôler tous les objets connectés de la maison par la voix. A l’image d’Amazon avec Echo, tous les acteurs s’y intéressent. « C’est le marché de demain. Dans quelques années, nous contrôlerons tout par la voix et les gestes », estime-t-on chez Sony Mobile France.

Gestion autonome et intelligente

Gérer intelligemment le chauffage, l’eau, la lumière pour optimiser l’efficacité énergétique d’un bâtiment et le confort de ses habitants mais aussi sécuriser et simplifier leur quotidien, tels sont les enjeux de la maison connectée ou smart home. Une solution domotique intelligente simplifie le processus de contrôle de vos appareils connectés, réduit le nombre d’applications dans lesquelles vous devez travailler et les associe pour vous permettre d’automatiser entièrement les fonctions avec ou sans votre intervention.
« Le défi des appareils intelligents, quel que soit le secteur, réside dans le fait de prendre la bonne décision et d’agir au bon moment », explique Jean-Laurent Schaub cofondateur de Ween, un start-up à l’origine d’une nouvelle plateforme « d’Intelligence as Service » baptisée ween.ai qui rend les objets autonomes. « L’IA doit permettre une autonomie décisionnelle rendant ces objets capables d’anticiper les décisions de l’utilisateur, de s’adapter en temps réel à leur environnement bref de gérer les imprévus ».

Grâce à son détecteur de présence et à sa programmation hebdomadaire de série, ce nouveau climatiseur mural s’adapte parfaitement à votre mode de vie vous assurant confort et économies d'énergie. Gamme Takao. www.atlantic.fr

La création d’une convergence entre les différents matériels installés fait aussi partie des priorités de nombre de constructeurs. Et l’intérêt de créer cette convergence ne se limite pas au simple fait d’avoir une seule et même télécommande pour tout. L’idée est plutôt de rendre le système plus intelligent. Chez Trecobat, « les équipes travaillent sur la mise en œuvre d’un système de ventilation qui agirait à la fois sur les polluants entrants et endogènes. Une solution associant extraction et insufflation, détectant toutes traces de CO2 et pilotée par un système domotique intelligent ».

Surfant sur la tendance, plusieurs géants de la téléphonie à l’instar d’Apple et de son application Homekit, de Google avec Google Home ou d’Amazon avec Echo ont exprimé la volonté d’amorcer la démocratisation de cette maison communicante. Ces outils globalisés, véritables passerelles de communication pour objets connectés, permettent de créer des scénarios totalement individualisés dans un unique but, vous simplifier la vie et faire des économies.

Côté salles de bains
Sous la douche aussi, l’économie est de rigueur. Robinet thermostatique ou électroniques, mousseurs ou aérateurs, limiteurs de débit… Tous ces dispositifs faciles à installer et peu couteux n’ont qu’un objectif, celui de vous faire économiser plusieurs dizaines de mètres cubes d’eau par an.

Grâce à son système led intégré, ce pommeau de douche intelligent éclaire le jet d’eau de différentes couleurs, selon le volume consommé : vert (10 l bleu (20 l), violet (30 l), rouge (40 l) puis rouge clignotant après 40 l. Cet objet astucieux permet ainsi de maîtriser en temps réel la consommation d’eau et l’énergie pour la chauffer. 69,90 €, www.hydrao.com/fr/

Des économies dans le jardin aussi

Durant la période estivale, l’arrosage du jardin peut représenter 20 à 50% de la consommation annuelle d’eau d’un ménage moyen. Mais près de la moitié de cette eau utilisée est perdue à cause d’un arrosage excessif ou mal ciblé. On le sait, le recours à l’installation d’un système automatisé constitue une solution efficace. Relié à un programmateur équipé d’une sonde électronique, il devient alors totalement autonome et déclenche les cycles d’arrosage suivant la capacité d’absorption du sol, la pluviométrie et la saison. L’ajout d’un tel dispositif peut entraîner une économie d’eau non négligeable, de l’ordre de 15 à 20%.

Gardena va plus loin en mettant à l’honneur le jardin connecté avec sa solution innovante smart system qui permet d’effectuer à distance l’entretien de son espace vert via un smartphone. Concrètement, un boîtier relais relie l’application smart App Gardena au capteur météo, au programmateur d’arrosage, à la tondeuse robot ainsi qu’à un smartphone, tablette ou application web. Arroser en concentrant l’apport d’eau au pied des végétaux est la solution la plus efficace et la plus économe, c’est le principe de la micro irrigation. Goutteurs et asperseurs permettent de consommer 30 à 50 % moins d’eau qu’un système classique. 

BioPoolSafe est une piscine bio, intelligente et connectée pilotable par smartphone ou la voix. Elle réduit de 75% le budget global de fonctionnement par rapport à une piscine traditionnelle, divise par 10 l’électricité et par 50 la consommation d’eau. A partir de 15 000 €. www.biopooltech.com

Assistant personnel
Grand prix de l’innovation Smart et Connecté de la Foire de Paris, « Concierge » est une brillante illustration des dernières avancées technologiques en la matière. L’appareil fonctionne en dehors de toute présence humaine en communiquant avec vos serrures, caméras, thermostats, capteurs et centralise toutes les données issues de vos objets connectés. Vous êtes par exemple au bureau un orage s’approche, « Concierge » vous informe et propose de fermer les volets et de couper les prises des appareils sensibles.

 

Publié par
© construiresamaison.com -
Cliquez ici pour réaliser votre avant projet de maison sur mesure