Toiture : les matériaux de couverture au crible

Publié par -

Les matériaux de couverture ne se résument à pas à la tuile terre cuite ! La tuile béton, l’ardoise en fibre ciment ou encore le toit-terrasse peuvent protéger votre maison. Focus sur ces produits.

Rempart contre les intempéries, la toiture est un élément clé de l’architecture de votre maison. Que ce soit la forme du toit, les matériaux de couverture, vous pouvez personnaliser votre habitation comme vous le souhaitez dans le respect des règles d’urbanisme de la commune et selon votre budget. Tuile en terre cuite, béton, ardoise en fibre ciment ou encore toit-terrasse : le panel de choix est large ! Construire sa maison passe au crible ces produits pour vous aider à faire le bon choix !

Le choix du matériau de couverture permet de donner du cachet à votre maison. terrealcouverture.com

Les tuiles terre cuite

Qu’est-ce que c’est ? La tuile terre cuite incarne par essence le matériau de couverture ! Logique tant elle fait partie intégrante de notre patrimoine architectural. Ce produit est fabriqué à partir d’argiles issues de l’exploitation de carrières. Après avoir été broyée, l’argile est cuite dans des fours à une température oscillant entre 1 000 et 1 100 °C. Des pigments naturels lui donneront sa couleur finale.

Si la tuile terre cuite se décline en de nombreuses couleurs, c’est le rouge flammé, appelé encore brun vieilli, qui est le plus souvent posé sur les toits des maisons neuves. La deuxième place sur le podium étant occupée par le noir anthracite comme le constate Christophe Bertrand, directeur des ventes affaires et prescription chez BMI qui comprend les marques Monier et Siplast : « depuis dix ans, nous constatons une progression de cette couleur surtout dans les maisons plus contemporaines qui marient un enduit clair pour les façades avec des menuiseries aluminium couleur anthracite ».

Comment ça s’entretient ? Selon l’exposition de votre toiture en tuiles, des mousses peuvent se développer. À l’aide de produits spécifiques, vous pourrez les supprimer facilement.

Quel prix ? 42 à 96 €/m² fourni posé.

Notre avis. Si vous voulez une toiture épurée, privilégiez les tuiles plates pour une esthétique plus contemporaine.

Cette tuile terre cuite s'intégrera bien sur les toits les plus contemporains. www.laescandella.fr

Les tuiles béton

Qu’est-ce que c’est ? Les tuiles béton sont fabriquées à partir de sable, de pigments, d’eau et contiennent moins de 15 % de ciment. Ces composants sont malaxés puis versés dans des moules. Une peinture assure la pérennité des couleurs des tuiles qui sont placées dans des étuves à une température comprise entre 40 et 45 °C. Ces produits sont stockés pendant trois semaines afin que le béton durcisse.

Contrairement aux idées reçues, les tuiles béton offrent une grande diversité de coloris.  « Une vingtaine de couleurs sont disponibles », rappelle Christophe Bertrand. « Nous avons reproduit tous les coloris de la tuile terre cuite. Et nous pouvons réaliser sur commande du client n’importe quelle couleur ! Nous lancerons d’ici la fin de l’année des coloris surprenants pour la maison individuelle. »

Comment ça s’entretient ? Si les tuiles béton avaient tendance à se détériorer, ce n’est plus le cas depuis une dizaine d’années. Le processus de fabrication a été entièrement revu par les industriels. À la clé, une tuile plus résistante qui conserve parfaitement sa peinture ! Et grâce aux polymères recouvrant sa surface, mousses et pollution ne peuvent plus s’accrocher au matériau. Conséquence : pas d’entretien ! 

Quel prix ? 36 € à 84 €/m² fourni posé.

Notre avis. C’est le matériau de couverture offrant le meilleur rapport qualité/prix. La tuile béton fait aussi partie des produits les plus résistants. Seul bémol : elle est rarement acceptée dans les secteurs dépendants des architectes des Bâtiments de France (ABF) qui vérifient la bonne intégration des constructions dans le patrimoine local architectural ou paysager.

La tuile béton est beaucoup plus résistante que les produits proposés il y a une vingtaine d'années. Sa peinture ne se dégrade plus. monier.fr

L’ardoise en fibre ciment

Qu’est-ce que c’est ? L’ardoise en fibre ciment est composée majoritairement d’eau, de ciment, de cellulose et de fibres textiles. Existant depuis plus d’une centaine d’années, ce matériau de couverture est très implanté dans les secteurs adeptes de l’ardoise comme la Bretagne, la Normandie, l’Orléanais sans oublier le nord-ouest de la France.    

Si le coloris anthracite est souvent choisi pour son imitation parfaite de l’ardoise, les acquéreurs peuvent opter pour d’autres couleurs comme le flammé brun, le brun. La résistance des peintures a été d’ailleurs améliorée par les industriels grâce à l’application d’un film protégeant le matériau. « Les couleurs se modifient légèrement mais de façon homogène », précise Alexandre Roux, Brand Manager chez Cedral, fabricant d’ardoises en fibre ciment. « L’esthétique de la toiture n’est pas altérée. »

Outre le coloris, les particuliers peuvent jouer sur le type de pose pour donner du cachet à leur toiture en ardoise. Car contrairement aux autres matériaux de couverture, chaque format d’ardoise peut se poser de différentes façons : horizontale, verticale ou en diagonale. Des options qui donnent une plus grande liberté pour personnaliser son toit. 

Comment ça s’entretient ? Un nettoyage au jet d’eau suffit.

Quel prix ? 50 à 120 €/m² selon le format des tuiles.

Notre avis. Les ardoises en fibre ciment contribuent à la pérennité de la toiture à double titre ! Car ces produits se posent par recouvrement assurant une étanchéité parfaite. De même, chaque ardoise doit être fixée individuellement soit par crochet, soit par pointe renforçant ainsi la résistance du toit aux violents coups de vent. « En 1999, aucun toit réalisé en ardoise fibre ciment n’a été arraché par la tempête », relate Alexandre Roux qui rappelle que la durée de vie d’une ardoise en fibre ciment atteint au moins cinquante ans.

L'ardoise en fibre ciment doit être fixée individuellement soit par un crochet soit par un clou. Ce qui assure à la toiture une très bonne résistance au vent lors de tempêtes. www.cedral.world/fr

Le toit terrasse

Qu’est-ce-que c’est ? La toiture terrasse se compose de différents composants : isolant, membrane d’étanchéité… Sa conception dépend de plusieurs critères : accessibilité de l’ouvrage, nature de l’élément porteur (bois, béton), présence d’un isolant… En maison individuelle, le toit terrasse demeure le plus souvent inaccessible. Le toit est doté d’un pare-vapeur qui accueillera un isolant, souvent du polyuréthane. Ce dernier est recouvert d’une membrane d’étanchéité sur laquelle des gravillons seront répartis. Mais certains acquéreurs souhaitent qu’une partie du toit-terrasse soit accessible, notamment celle desservant leur chambre. Dans ce cas, des dalles seront posées sur plots.

Longtemps réservé aux maisons haut de gamme, cet ouvrage s’est démocratisé fleurissant sur de nombreuses maisons dans l’Hexagone, que ce soit sur l’intégralité de la construction ou sur une partie comme le garage ou la porte d’entrée. « Depuis cinq ans, sa part de marché progresse atteignant actuellement 8 à 10 % », estime Jean-Pierre Zoonekynd, responsable marché de la maison individuelle chez Soprema. « Tous les constructeurs ont développé des modèles de maisons avec une toiture plate. C’est dans l’air du temps ! »

Comment ça s’entretient ? Vérifiez une fois par an que les évacuations d’eaux pluviales ne sont pas obstruées par des feuilles. 

Quel est le prix ? 120 €/m².

Notre avis. À l’heure où les épisodes de canicule sont plus fréquents et intenses, faites végétaliser la terrasse avec des plantes grasses qui tapisseront sa surface. Ce tapis végétal évite de transmettre la chaleur à la pièce située en dessous. Autre avantage de la toiture végétalisée : sa capacité à stocker une partie des eaux de pluie avant de les évacuer progressivement dans les réseaux. Cette régulation du débit est notamment très précieuse lors des orages afin d’éviter la saturation de ces ouvrages publics •

La toiture-terrasse apporte une touche de modernité aux maisons. www.trecobat.fr

Modèles de toitures