Toit : sa pose pas à pas

Publié par -

La mise en oeuvre d'une toiture pas à pas, photo par photo, expliquée en détail par un spécialiste de la question, Alexis Bohn, directeur national des ventes des tuiles Koramic (Groupe Wienerberger France).

Un pas à pas en huit photos signées Koramic complété par d'autres exemples de détails de mise en oeuvre de toiture.

« Dès que la charpente est finie et l'écran de sous-toiture installé, un couvreur vient pour poser les tuiles (ou les ardoises) sur les liteaux. »© Koramic


« Les liteaux sont ces baguettes de bois horizontales qui ont été clouées sur les chevrons verticaux. L'écran de sous-toiture est une membrane perméable à la vapeur d'eau et respirante qui assure l'isolation et l'étanchéité, par exemple contre la neige poudreuse ou le vent latéral fort. »© Koramic


« Les tuiles selon les différents modèles seront clouées, vissées ou fixées grâce à des crochets. Les tuiles plates sont fixées à l'unité car elles ne sont pas solidaires, les tuiles à emboîtage le seront au rythme d'une sur deux ou d'une sur cinq. Tout est calibré pour assurer la rigidité de l'ensemble. La mise en oeuvre des tuiles plates est bien évidemment bien plus longue. »© Koramic


« La tuile plate “vit” jusqu'à quatre-vingts ans soit plus longtemps que la tuile standard qui est garantie trente ans. Nos tuiles plates sont des produits plus artisanaux que nous fabriquons dans une plus petite usine. Elles sont colorées dans la masse et leurs couleurs varieront selon leur positionnement dans le four. »© Koramic


Un autre exemple de pose.© Koramic


« En matière de tuiles il existe une infinité de modèles, de styles, de coloris, qui correspondront sans problèmes aux envies des propriétaires, aux modes régionales et aux exigences des architectes des Bâtiments de France. »© Koramic


Une couverture de toit réalisée par Imerys.© Imerys


« La toiture nécessitera des accessoires indispensables tels que des tuiles à douille, des terminaisons de systèmes d'évacuation eau/air, des chapeaux, des tuiles châtières... qui assureront la pérennité de l'ouvrage. Des accessoires plus décoratifs comme des girouettes viendront eux personnaliser l'ensemble. Il faudra bien évidemment ne pas oublier de poser des gouttières. »© Koramic


« Les modèles de tuiles ne sont pas uniformes, loin s'en faut ! Si bien que le couvreur peut avoir de dix tuiles au mètre carré jusqu'à soixante-cinq tuiles pour la même surface. Ces types de produits sont bien sûr plus onéreux et plus complexes à mettre en oeuvre. La charpente doit être à même de supporter un poids plus important, l'architecture de la maison devra en tenir compte en amont. »© Koramic


La pose de « faîtage mortier », également par Terreal.© Terreal


La pose d'arêtier, un élément assurant l'étanchéité entre deux versants formant un angle saillant signé Terreal.© Terreal