Quand les matériaux innovent...

Ultra-isolants, faciles à mettre en oeuvre, légers, translucides, durables... les matériaux modernes ne cessent de révolutionner le monde de la construction. Le but ? Réaliser des maisons toujours plus confortables, en un temps record, tout en respectant l'environnement. Faire construire sa maison fait les présentations.

Graphique. Confortable. Intelligente. Les adjectifs ne manquent pas quand il s’agit d’évoquer une maison contemporaine. Mais on oublie souvent de souligner que rien ne serait possible sans la qualité des matériaux. Des matériaux qui ne cessent d’évoluer, de se perfectionner et d’innover. Et pour cause. Les professionnels du bâtiment doivent sans cesse faire face à de nouveaux défis : être conformes aux nouvelles réglementations thermiques, être plus respectueux de l’environnement, baisser les coûts de construction et même s’adapter aux nouveaux modes de vie. Une multitude de matériaux ont donc fait leur apparition sur le marché ces dernières années. Quelles sont leurs particularités ? Quels avantages votre maison va-t-elle en retirer ? Comment sont-ils en train de révolutionner notre façon de réaliser des maisons mais aussi d’envisager l’habitat ? Faire construire sa maison vous guide sur la route de ces néomatériaux.

Le Compact 22,5 en béton cellulaire de Ytong est un bloc à la fois léger et particulièrement robuste. www.ytong.fr

Des super isolants

La priorité numéro 1 de ces nouveaux matériaux ? Permettre à votre maison d’être parfaitement isolée afin de respecter les réglementations thermiques en cours ou à venir (RE 2018 et RT 2020). Pour faire simple, actuellement les maisons ne doivent pas dépasser entre 40 et 65 kWh d’énergie primaire selon les régions. L’une des solutions a donc été de proposer des matériaux offrant d’excellentes performances thermiques.

Toute une série de blocs coffrant avec isolants intégrés ont vu le jour ces derniers temps. Ils sont souvent en béton ou en brique mais il existe aussi des modèles constructifs en bois (ÖvoNatur® de WeberHaus). La nature de l’isolant varie d’un produit à l’autre, cela peut être de la laine minérale ou bien différents types de mousses réalisées à base de matériaux bio-sourcés ou recyclés.

Le nouveau mur double isolation Compact 22,5 de Ytong est naturellement étanche. www.ytong.fr

Ces blocs peuvent aussi être des matériaux pleins comme le Compact 22,5 de Xella. Ils sont très épais afin de garantir l’isolation mais aussi l’étanchéité, une autre caractéristique essentielle de la RT 2012. Leur compacité permet même à certains d’assurer la rupture de pont thermique sans dispositif supplémentaire. C’est-à-dire qu’ils sont capables d’arrêter naturellement les désagréables entrées de froid qui peuvent parasiter l’isolation de votre maison.

Pour vous y retrouver, le plus simple, c’est de vérifier le coefficient de résistance thermique du matériau aussi appelé R. Plus il est élevé et meilleur sera le pouvoir isolant du produit. Par exemple, pour les murs, le R moyen est compris entre 3 et 5 et pour les maisons passives (si performantes qu'elles peuvent se passer de chauffage) le R grimpe entre 7,5 et 8,5.

Bépos et maison passive

Les blocs coffrant isolants Euromac 2 permettent d'atteindre d'excellentes performances. Ce nouveau matériau a été homologué par le label Passivhaus. www.euromac2.com

Grâce à leur excellentes capacités thermiques, ces matériaux innovants permettent d’atteindre plus facilement les exigences en matière de consommation d’énergie. Certains industriels ont décidé d’aller encore plus loin que les standards actuels en développant des produits adaptés aux normes de la maison passive et à celles de la maison à énergie positive (Bépos). Avec une consommation d’énergie primaire plafonnée à 15 kWh par an et par mètre carré, le standard passif est un véritable défi pour les industriels.

Euromac 2 est un système de construction complet et sur mesure, facile à mettre en oeuvre.

Ainsi le bloc Euromac 2 qui mélange polystyrène expansé et béton offre une isolation par l’extérieur et par l’intérieur. Il est homologué par le label allemand Passivhaus. C’est également le cas pour le béton cellulaire Cellumat. Pour la maison Bépos, les matériaux ne devront plus être simplement performants, ils devront également garantir certains critères environnementaux comme des chantiers propres, ne pas dégager de polluants et avoir un bilan carbone positif.

Une solidité à toute épreuve

Thermoform® est un système constructif cinq en un. www.cemex.fr

Avec de tels niveaux d’épaisseur, ces nouveaux matériaux sont particulièrement résistants et offrent le plus souvent comme Mur’Max de Bio’bric et ses 42,5 cm une réelle robustesse dans le temps. Ce sont des matériaux ultradurables qui restent stables pendant de nombreuses années. Et ils peuvent s’adapter aux zones sismiques même si l’ajout d’accessoires lors de la pose sera dans certains cas nécessaires. Ils offrent évidemment une excellente résistance au feu. Malgré cette solidité, ces néomatériaux sont souvent plus légers et donc plus faciles à manier que leurs aînés. Leur petit secret ? Leur composition bien sûr. Par exemple, Thermoform® de Cemex mélange le polystyrène expansé avec du béton en faisant un matériau beaucoup plus léger que les parpaings classiques. Le bloc Climat® d’Alkern mise lui sur la pierre ponce, une roche d’origine volcanique qui est ultraporeuse et donc particulièrement légère.

Jeu de construction

Le concept de Brikawood est simple : permettre au plus grand nombre d'accéder à la construction passive écologique. www.brikawood-ecologie.fr

Ces innovations ont été mises au point aussi pour faciliter le travail sur le chantier et gagner du temps lors de la mise en œuvre. Il s’agit de processus industrialisés qui préparent les blocs en usine et qui devront juste être assemblés sur le chantier.

La brique en bois Brikawood se monte ainsi sans colle ni clous comme un véritable jeu de logique intuitif. C’est le genre de matériaux qui peut même être utilisé dans le cadre d’autoconstructions car ils ne nécessitent que très peu d’outillage et sont destinés à être utilisés seuls, sans bardage, ni pare-pluie ou pare-vapeur.

La brique en bois Brikawood se monte sans vis ni colle comme un jeu de construction.www.brikawood-ecologie.fr

Autre exemple avec le système de construction Euromac 2 qui couvre l’enveloppe complète du bâti : murs, dalles de vide sanitaire et toiture. Avec les blocs coffrants Euromac 2, la pose des murs se fait en une seule opération. Un chantier de deux jours et demi a suffi pour réaliser le montage des murs, la pose des dalles et le coulage du béton pour une maison de 200 m².

Cadix, une maison béton révolutionnaire

La maison Cadix illustre parfaitement la conjugaison des savoir-faire entre un constructeur et un industriel. www.ciments-calcia.fr

Les constructeurs sont aussi à la recherche de nouveaux concepts innovants pour réaliser leurs maisons. OPB Concept Béton s’est ainsi associé avec Ciment Calcia et Unibéton pour mettre au point une maison semi-industrialisée conforme à la RT 2012 pour un prix accessible. La Maison Cadix, qui profite de deux niveaux et d’un espace de 123 m², a été construite et livrée en six mois pour un prix de 910 €/m².

OPB Concept Béton a développé un concept de construction où le béton est coulé sur place. www.ciments-calcia.fr

Son secret tient dans son procédé de construction totalement nouveau qui conjugue facilité de mise en œuvre et réduction des coûts. Comment ça marche ? « Nous avons mis au point un moule qui permet de réaliser l’intégralité de la maison, toiture comprise, en béton coulé », explique Orlando Pinto Barreto, dirigeant d’OPB. « Nous employons un béton spécialement conçu par Ciments Calcia et nous l’associons à une isolation par l’extérieur. » Ce concept est évidemment modulaire et pourra s’adapter à d’autres projets. La Maison Cadix a remporté la Médaille d’or dans la catégorie Réalisations remarquables du Challenge des maisons innovantes 2016.

Des matériaux verts

Les occupants des maisons construites en bloc de chanvre profitent d'une qualité de l'air. www.vicat.fr

Les  matériaux modernes doivent rimer avec écologie. Au sens large du terme. Ils permettent tous d’améliorer les performances thermiques de votre maison. Par la même occasion, ils font baisser vos factures de chauffage. Mais sont-ils pour autant des produits respectueux de l’environnement ?  Pour répondre à cette question, il faut prendre plusieurs critères en considération. Evidemment, il faut que les éléments qui le constituent soient de préférence naturels et renouvelables. On parle souvent de matériaux d’origine bio-sourcés.

C’est le cas par exemple des blocs de chanvre de Vicat. Avec l’arrivée de la réglementation environnementale 2018 (RE), la notion de bilan carbone des matériaux est plus que jamais essentielle. Les matériaux privilégiant les ressources locales et les circuits de transport courts ont par exemple un meilleur bilan carbone. Le bloc de chanvre peut ainsi se vanter d’avoir un faible impact en énergie grise et en plus le chanvre est capable de stocker le carbone.

Air'Bloc® associe un béton à granulat courant avec une mousse isolante minérale appelée Air'Mousse®.

La réglementation bâti responsable de 2020 (RBR 2020) ira plus loin en introduisant la notion de santé des individus. L’innocuité des produits va devenir un enjeu majeur. La qualité de l’air intérieur sera ainsi passée au crible. Air’Bloc®, bloc mélangeant béton de granulats et mousse isolante à base de ciment minéral, est ainsi classé en A+ dans ce domaine. Le recyclage des matériaux fait également partie des problématiques qui vont se poser. Les blocs Cellumat sont par exemple composés de matières premières naturelles qui sont à 100% recyclables. Ils ne génèrent pas de poussières ni de particules dans l’air. 

A noter : Si vous souhaitez en savoir plus sur la qualité d’un matériau, vous pouvez aller consulter sa fiche de déclaration environnementale et sanitaire (FDES) sur www.inies.fr.

Des solutions économiques

Grâce à sa composition, Fabtherm® Eco permet de réduire les coûts de construction. www.fabemi-structures.com

Pour beaucoup de constructeurs, le budget des ménages reste encore le nerf de la guerre. Le choix d’un matériau de construction plus économique pourra faire la différence sur le budget global. Surtout si vous faites construire une maison passive, mode constructif qui vous permet de vous passer de chauffage mais qui oblige à avoir un surcoût lors de la construction. Passifbloc+ de Cellumat se positionne comme une solution économique car c’est un matériau durable qui conserve ses caractéristiques pendant une centaine d’années et son prix est équivalent à celui des autres produits disponibles sur le marché. Comptez 70 € du mètre carré pour un bloc de 40 cm d’épaisseur. La brique en bois Brikawood propose un coût inférieur de 20 % par rapport à la construction traditionnelle. Le Fabtherm® Eco lui se positionne comme l'un des meilleurs rapports qualité/prix du marché.

Quatre questions à Renan Denis, P-DG de Perin & Cie


Air’Bloc® vient d’obtenir la médaille d’or au Challenge de l’Habitat innovant 2017, c’est quoi exactement ?
Air’Bloc® est un matériau innovant qui associe un béton de granulats courants avec une mousse isolante à base cimentaire entièrement minérale. Il offre des performances exceptionnelles alliées à une mise en œuvre traditionnelle. Il répond aux nouvelles exigences réglementaires du marché, en cours et à venir, comme la RT 2012, la réglementation environnementale 2018 et même la réglementation bâtiment responsable 2020.

Quels sont les avantages de ce nouveau système constructif ?
Air’Bloc® garantit une résistance thermique multipliée par 5. Son inertie thermique offre un confort intérieur aussi bien en été qu’en hiver. Il affiche également d’excellentes performances acoustiques (une réduction de 44 dB sans doublage). Il s’agit d’un bloc rectifié, ce qui facilite la pose et en réduit la pénibilité. Son process de fabrication en fait le produit le moins cher du marché parmi tous les systèmes constructifs.

Est-ce un produit vertueux sur le plan environnemental ?
Air’Bloc® présente de nombreux avantages environnementaux, à commencer par une faible empreinte carbone, seulement 14 kg de CO² émis pour 1 m² posé. C’est deux fois moins que la brique par exemple. Il est également peu énergivore et 100% recyclable.

Combien ça coûte ?
Air’Bloc® est fabriqué dans toute la France par une quinzaine de fabricants. Les prix peuvent varier selon les régions. Nous estimons cependant que notre produit est 10% moins cher que la brique et 30% moins cher que le bois… alors que nous cumulons tous les avantages du bloc béton sans les inconvénients de la brique et du bois.

Enregistrer

Publié par
© construiresamaison.com -