Climatisation et RT 2012

Climatiser une maison conforme à la réglementation thermique 2012, c'est possible. Mais cet équipement dépense de l'énergie. Il faudra donc se fier à l'étude thermique de la maison pour ne pas dépasser les plafonds de consommation réglementaires.

La réglementation thermique 2012 (RT 2012) plafonne la consommation d'énergie des maisons neuves. Le niveau à ne pas dépasser : 50 kWh par mètre carré et par an, avec une modulation selon la région, l'altitude et les caractéristiques de la construction.

Bien étudié. Pour chaque villa, c’est l'étude thermique réalisée par un bureau d'études spécialisé qui va déterminer les besoins en énergie (donc les plafonds à respecter) en tenant compte des apports naturels, de l'isolation et de l'étanchéité à l’air. Ainsi, plus le bâti de la maison est efficace, moins les besoins en chauffage sont importants.

Respecter les plafonds de consommation d'énergie

Pour calculer les plafonds à ne pas ne pas dépasser, la RT 2012 se base sur les consommations liées à cinq usages : le chauffage, la production d'eau chaude, l'éclairage, les auxiliaires (ventilateurs, pompes, etc.) et le refroidissement. En clair : la réglementation n'interdit pas la climatisation dans les maisons neuves.

Seuils de consommation. Reste que la clim’ dépense de l’énergie. Les plafonds de consommation imposés par la RT 2012 peuvent être dépassés si vous vous dotez d'une telle installation. Pour « rester dans les clous », il faudra compenser en réduisant les consommations liées aux autres usages (eau chaude, chauffage, éclairage, etc.). 

Enveloppe efficace. Diminuer ces consommations pour installer la clim' passe par une augmentation de la performance du bâti, en renforçant notamment l’isolation et en misant sur une très forte inertie thermique (capacité à stocker les calories en hiver ou les frigories en été pour les restituer à l’intérieur de la maison).

Passif. Avec une enveloppe ultra-efficace et une très forte inertie thermique, la température intérieure reste à peu près constante quelle que soit la saison. Dans une villa dite passive, aux performances nettement supérieures à celles imposées par la RT 2012, il fait aux alentours de 23 à 25° C en été. Du coup, choisir de renforcer la performance du bâti ne sert à rien puisque dans ce cas, la climatisation n'est pas nécessaire !

Miser sur le rafraîchissement naturel

Toutes les maisons neuves ne sont pas passives. Mais celles qui sont simplement conformes à la RT 2012 sont quand même très bien isolées et étanches à l’air. Ce qui, en été, peut provoquer des surchauffes difficiles à vivre. Un cas de figure prévu par la réglementation. Celle-ci souhaite éviter le recours à la climatisation en misant sur la conception bioclimatique et l’inertie thermique via la température intérieure conventionnelle (TIC).

Confort d'été. Calculée par l’étude thermique de la maison, la TIC doit être inférieure à une valeur de référence, la TIC maximale. Si cette dernière est fixée à 32° C pour une villa située sur la Côte d’Azur, par exemple, la TIC devra obligatoirement être plus basse.

Bioclimatique. Respecter ce critère de Température intérieure de confort sans climatiser passe d'abord par la conception bioclimatique. On installe des brise-soleil au-dessus des ouvertures, on place des arbres à feuilles caduques au sud (ils freinent les ardeurs solaires en été), on favorise l'éclairage naturel pour éviter d’allumer des ampoules qui consomment de l’énergie et qui produisent des calories…

Garder la fraîcheur. Côté bâti, on mise sur l’inertie thermique. La nuit, le bâtiment stockera la fraîcheur pour la restituer à l’intérieur en journée. Pour faciliter ce déstockage nocturne des frigories, on misera sur une bonne ventilation. Il est également possible d'installer des pompes à chaleur dites réversibles. Si elles ne jouent pas spécifiquement le rôle de climatiseur, elles permettent de rafraîchir l'air intérieur en été. Seule l'étude thermique dira si cet équipement est adapté à votre maison et s’il est indispensable pour assurer votre confort durant les mois les plus chauds.

Publié par
© construiresamaison.com -