Personnalisez votre maison

Publié par -

Faire construire sa maison, c’est aussi et surtout l’art de se faire une place dans un tissu urbain sujet au mimétisme architectural. Décrochés, modénatures, jeux de couleurs ou de matières… découvrez comment vous composer un habitat sur mesure.

« En architecture, il y a une règle essentielle, tout mettre en œuvre pour contenter l’œil… », annonce d’emblée le directeur commercial du groupe HDV. Et cette injonction, le professionnel se fait fort de l’appliquer quel que soit le budget de l’acquéreur. « Notre rôle de conseil ne se limite pas au choix des couleurs, des matériaux ou des ambiances mais s’inscrit dans une réflexion esthétique globale pour répondre aux envies de chacun sans générer de frustration. »

Évidemment lorsque l’enveloppe financière est restreinte, la priorité n’est ni à la complexité architecturale ni aux détails onéreux. Néanmoins, même choisi sur catalogue, un modèle de « base » peut être personnalisé en jouant sur de nombreux détails. Des tuiles de teintes différentes, des clins et des enduits de couleur, un solin en aluminium laqué (une solution esthétique pour diviser les toits de deux maisons accolées), la création d’un porche... des modifications qui n’entraînent pas de dépenses démesurées mais suffisent à affirmer avec style votre identité. Démonstration en sept points avec des solutions faciles à adopter pour faire de votre maison une demeure de caractère.

Du sur-mesure accessible
La personnalisation systématique, même pour des maisons de primo-accédants, ne coûte pas plus chère puisque ce ne sont pas des options. Par exemple, pour une même structure de vie de 90 m2, R+1, avec trois chambres, l’acquéreur a d’abord le choix entre trois types de toitures. Sur Internet, il peut tester les trois possibilités et visualiser immédiatement les résultats. Le constructeur est en mesure de proposer un toit terrasse, une toiture deux ou quatre pans, cinq couleurs de façade avec des inserts de couleurs, et quatre teintes de menuiseries.
Autant de combinaisons différentes qui permettent de faire son choix.

Un enduit gratté en façade   

C’est elle que l’on voit en premier ! La façade de la maison. Et certains ont décidé d’en faire l’objet de toutes leurs attentions. « L’enduit recouvrant la façade s’impose comme le principal levier pour se différencier des constructions voisines », reconnaît le directeur commercial du groupe HDV. Destiné à protéger et à imperméabiliser les murs de la maison, ce produit d’origine minérale composé de sable, de chaux et de ciment cumule les atouts. En plus d’afficher de réelles performances d’isolation et d’étanchéité, il apporte une indéniable plus-value esthétique.

Pour certains constructeurs, la couleur est devenue un réel outil de travail notamment lorsque le budget de l’acquéreur ne permet pas d’envisager la moindre complexité architecturale. « Pour le contemporain, nous ne travaillons pas par éléments mais par volumétrie. Subtilement déposée, la couleur n’a pas son pareil pour amplifier les volumes et les décrochés et parvenir à donner un vrai trait de caractère à la maison », explique le professionnel. Pour sortir des standards, les constructeurs proposent une très grande variété de teintes même si sur le terrain la tendance est aux nuances claires comme le blanc cassé parfois souligné de gris ou de noir. Libre à vous de pousser plus loin la personnalisation en mêlant deux, voire trois coloris. Evidemment, si vous disposez d’une enveloppe plus confortable, vous pouvez toujours opter pour un mélange des genres avec des façades enduites et des soubassements en pierre.   

Cette maison a opté pour un beau contraste de couleurs. L'enduit blanc de la façade souligne la sobriété des volumes alors que le ton mélèze du bardage bois vient en dynamiser les contours. Bardage Essentiel de Protac, profil Aztek. www.protacfrance.com

Des plans intérieurs uniques

Si vous optez pour une maison sur catalogue, la structure du bâti n’est pas modifiable, en revanche, les plans intérieurs peuvent faire l’objet de quelques changements. La plupart des réalisations sont d’ailleurs accompagnées d’options de personnalisation. Vous pourrez choisir parmi de nombreuses références de carrelages, faïences, parquets, peintures et portes, pour faire de votre intérieur un endroit unique qui vous correspond. La plupart des professionnels ont toutefois veillé à renouveler l’es thétique de leur offre et se sont lancés dans une démarche 100 % personnalisée.

Un bardage en zinc 

Outre son esthétique contemporaine qui habille idéalement les constructions modernes, le zinc aligne les bons points : il est peu sensible aux variations de température, résiste à la corrosion, affiche une bonne longévité, présente une excellente étanchéité, est facile à entretenir car il n’y a pas de risque de développement de mousses notamment, a un faible impact sur l’environnement car il n’émet que peu de CO2 lors de la production, et il peut être recyclé en fin de vie.

Les lames de zinc offrent par ailleurs une multitude de combinaisons, quelle que soit la volumétrie de votre projet. Surtout, elles permettent de varier l’esthétique de pose au gré de vos envies. Mais la grande force du zinc, c’est sa capacité à se marier avec d’autres matières, à les valoriser même, à renforcer leur nature minérale (pierre agrafée, terre cuite) ou leur aspect naturel (bois, végétaux) ou même leur dimension industrielle (verre, acier). Depuis une dizaine d’années, il se décline en différentes teintes majoritairement sourdes. À l’opposé des couleurs saturées, cette palette cherche à s’accorder à la nature du matériau dont elle laisse transparaître la fibre naturelle. Tous ces atouts ne sauraient néanmoins faire oublier son coût. Sauf à l’utiliser par petites touches, il reste donc l’apanage d’acquéreurs aux budgets confortables. L’alternative consiste à se tourner vers les panneaux composites (mélange de fibres et de ciment) ou les clins en PVC.

Un parement en pierre ou en ardoise

Pourquoi ne pas opter pour une façade en ardoise ou un parement pierre pour votre nouvelle maison ? Une solution originale qui séduit à la fois par son intemporalité et sa modernité. L’ardoise naturelle ne manque par ailleurs pas d’atouts. Il s’agit d’un matériau naturel, écologique, particulièrement résistant, qui ne nécessite pas ou peu d’entretien et offre une bonne récupération des eaux de pluie.

Ceux qui préfèrent miser sur la pierre pour donner du caractère à leur habitation devront se décider entre des plaquettes en pierre naturelle ou en pierre reconstituée. Là encore les aspects et les coloris sont multiples : pierre sèche, pierre de Bourgogne authentique, galets, pierre flammée. Elles se présentent sous forme de plaques où les pierres sont déjà pré-assemblées. Une bonne idée qui vous fera gagner du temps ! L’utilisation de la pierre ou de l’ardoise sont des options qui renchérissent considérablement le prix de la maison. Les particuliers soucieux de ne pas faire gonfler la facture se limitent généralement à quelques touches élégamment déposées entre deux fenêtres par exemple.      

Un ton naturel pour ce parement en pierre qui rappelle les constructions de murs en pierre sèche. Collection Causse. www.orsol.fr

Se soumettre aux règles d'urbanisme
Attention aux règles d’urbanisme. Dans certaines régions, elles peuvent être strictes, et il existe de nombreux secteurs protégés (soumis aux ABF, architectes des Bâtiments de France). Mais d’une manière générale, les constructeurs locaux, bien implantés, ont l’habitude. Ils consultent bien en amont du projet les ABF et les services d’urbanisme de la ville, et trouvent des solutions. Lorsque le projet s’intègre aisément dans le site, et se soucie réellement de l’environnement existant, cela ne pose aucun problème.

Une fenêtre décalée

Rythmer les ouvertures donne indéniablement du style à une façade. « En termes de personnalisation de la maison, les portes et les fenêtres ont véritablement un rôle à jouer. D’autant que la couleur n’est pas toujours autorisée. Nous incitons nos clients à aller vers l’atypique, c’est le premier objet décoratif de la maison », rappelle un constructeur. « Nous leur conseillons d’opter par exemple pour une ou plusieurs fenêtres rondes, notamment dans les couloirs ou dans les salles d’eau. »

Oculus, œil-de-bœuf, arcs de cercle : les solutions ne manquent pas pour donner du cachet à sa maison et habiller joliment la façade. Faire le choix d’une baie vitrée de 2,40 mètres en lieu et place d’une fenêtre traditionnelle ne vous coûtera pas tellement plus cher, environ 1.500 €, et vous assurera une belle transparence visuelle dont vous pourrez vous enorgueillir depuis votre salon. Mais mieux vaut envisager ces personnalisations au moment de la construction, car l’installation de portes et de fenêtres originales coûte moins cher lorsque l’on prévoit de les intégrer dans la structure du bâti.

Pour donner un style plus contemporain à la construction, cette porte-fenêtre en bois a été peinte en blanc. Ses quatre vantaux et son cintre surbaissé animent la façade. Gamme Racine®. www.pasquet.fr

Une porte d’entrée signée

C’est incontestablement devenu le credo d’un grand nombre de fabricants : concevoir les portes d’entrée comme un élément architectural à part entière. L’enjeu ? Répondre à une demande toujours plus croissante pour un produit entièrement personnalisé et harmonieusement intégré à la maison. « À l’instar des fenêtres, elles font désormais l’objet d’une réflexion poussée, c’est en effet un moyen de personnalisation simple, efficace et moderne qui permet d’exprimer librement ses envies », nous explique-t-on au sein
du groupe HDV. 

Les possibilités sont suffisamment variées pour vous permettre de jouer à loisir sur les textures, les coloris ou les motifs. La bicoloration est même envisageable. Certains modèles s’enrichissent d’oculus, inspirés du design des hublots de navire, ou d’impostes (cercle ou demi-cercle vitré implanté au-dessus de la porte) quand d’autres incluent des grilles décoratives et protectrices sur châssis ouvrant. « Les modèles vitrés rencontrent notamment un franc succès. Il y a tant de possibilités qu’il n’y a aucune chance que vous ayez la même menuiserie que vos voisins », indique Jean-Louis Bader, responsable produit chez Tryba.

En aluminium et double vitrage opale, agrémentée de belles volutes brun-argile, cette porte d'entrée est la signature de la maison. Verre feuilleté sécurit et filtre anti-UV. Prix sur demande. www.gypass.fr

Certains particuliers n’hésitent pas à faire preuve d’inventivité jusque dans les moindres détails à grand renfort de poignées, moulures, heurtoirs, décors sérigraphiés, auvents ou autres barres de tirage. Une quête de l’esthétique qui s’entend sous le sceau de la qualité. « Aujourd’hui l’acquéreur personnalise sa maison sans risquer son bilan thermique. Les performances des portes n’ont cessé de croître ces dernières années à tel point que le cap franchi a permis un gain thermique qui s’est concrétisé par une réelle baisse de la consommation d’énergie sur la facture », souligne Jean-Louis Bader. Enfin, ces portes décoratives ne vous coûteront guère plus cher qu’un produit standard. Les nouvelles technologies en apportant énormément de souplesse dans la réalisation ont permis de réduire l’écart de prix.

Quelques éléments de décoration   
Les balustrades, grilles de défense pour fenêtres, garde-corps pour terrasses, marquises, rampes, mains courantes... achèveront de donner du cachet à la maison. Qu’ils soient classiques, ethniques, design ou contemporains, vous pourrez adopter soit des modèles industriels, soit des productions artisanales uniques en ferronnerie d’art.

Une toiture panachée

Lorsque que l’on envisage l’architecture de sa maison, on oublie souvent un élément primordial : la toiture. Cette dernière est pourtant le détail qui affirme le plus le caractère de la construction et lui donne tout son charme. Il faut le rappeler, les tuiles terre cuite ne sont pas nécessairement rouges. C’est une tendance amorcée depuis longtemps mais qui s’est récemment traduite par de nouveaux coloris, proposés par tous les fabricants. Avec des produits radicalement monochromes : du noir mat, du gris, du brun chocolat/moka…

Si le budget n’est pas un problème, l’acquéreur opte plus volontiers pour des tuiles émaillées. Mais le surcoût est loin d’être anodin, il faut compter 100 € du mètre carré contre 60 environ pour des tuiles traditionnelles. L’alternative lorsque le budget est restreint est de s’orienter vers des tuiles brillantes. En jouant sur les gris et les noirs, on parvient à obtenir un panachage qui fait de la façade une réalisation quasi sur mesure et sans coûts prohibitifs.

Pour une touche plus personnelle, le groupe HDV conseille de jouer sur l’effet décalé avec des gouttières en aluminium, rondes ou rectangulaires et de couleur. À moins que vous ne préfériez assembler quelques tuiles de verre en guise de fenêtre de toit.

Des lignes ultracontemporaines et une avancée de toit pour marquer l'entrée et abriter la porte. Modèle Sancy de la gamme Tempo. Gimm Menuiseries. www.gimm.fr

Un garage en vue

« La porte de garage est devenue une composante essentielle au confort de vie d’une clientèle qui considère le garage comme une pièce à vivre et qui cherche également à valoriser son habitat », rappelle le groupe Lapeyre. Élégante, sobre, traditionnelle ou contemporaine, chaque modèle est dorénavant décliné dans une vaste gamme de coloris et de finitions. Panneaux lisses, à cassette ou encore à rainures, impossible de ne pas trouver le modèle qui soulignera élégamment le style architectural de votre maison. Les tonalités chromatiques des tabliers ont quant à elles été davantage étoffées pour s’accorder avec les différents enduits de façades. « Pour plus de fantaisie, le consommateur aura le choix entre plusieurs vernis décoratifs (chêne, bambou, cerisier, béton, acier rouillé...). »

On constate néanmoins un net retour en force des couleurs unies au détriment des motifs plus fantaisie. Pour un style encore plus affirmé, il est possible de mixer les couleurs ou les matières, de jouer sur l’emplacement et même la forme et le vitrage des hublots. Et pourquoi ne pas pousser le souci du détail jusqu’à accorder le décor graphique de la porte d’entrée, du garage et du portail. « La personnalisation vient aussi de la façon dont est traitée la descente de garage : en béton brut ou en béton désactivé pour gravillons apparents, un traitement solide, original et pas trop onéreux. » Un constructeur suggère également des avancées de garage avec une partie de la charpente apparente ou un garage séparé mais relié à la maison par la continuité de la toiture, offrant ainsi un espace extérieur couvert. « Ce concept dedans/dehors plaît beaucoup car on reste dans son cocon, on n’est pas vraiment à l’extérieur. »

Pensez aussi à vos allées

Les allées, sont trop souvent négligées, pourtant ce sont elles que l’on voit en premier. C’est un aménagement qui permet d’embellir facilement et d’ajouter une réelle plus-value. Alors si vous sortiez de la sablette ou du pavé autobloquant pour des finitions plus originales ? Côté matériaux, le choix est large. Béton, gravier, pierre naturelle, pierre reconstituée, enrobé… c’est une affaire de goût et de budget. Les graviers permettent de jouer avec les couleurs et de coordonner les allées avec les enduists de façade. Il est difficile de donner un prix standard. Celui-ci varie en fonction du revêtement, de la préparation du terrain, des couleurs, et des matériaux. Enfin, la personnalisation passe aussi par le portail et les clôtures qui complètent l’esthétique générale de la maison. Si le bois a longtemps dominé aujourd’hui avec le métal, le béton ou le PVC, les designs et les matériaux proposés sont très nombreux ! La priorité : veiller à conserver une belle harmonisation

Une réelle plus-value ?
La personnalisation oui mais pas à outrance et sans se couper totalement des grandes tendances (des grandes ouvertures, des pièces lumineuses, une suite parentale avec salle d’eau, de beaux volumes…). Il faut se méfier des extravagances architecturales qui pourraient vous priver d’une réelle plus-value à la revente. Pour le groupe HDV, les acquéreurs ne doivent jamais sous-estimer le phénomène de liquidité de leur projet immobilier, autrement dit la facilité avec laquelle ils vont pouvoir revendre leur bien. 

Avis d’expert

L’art de personnaliser votre maison avec Fabien Cuminal, directeur général du Pavillon Français et des Maisons Sésame (Groupe Cofidim).

Construire sa Maison : comment abordez-vous la personnalisation de vos maisons ?
F. Cuminal : Les modèles présents dans nos catalogues nous servent de base de travail : ils nous permettent de montrer ce qu’il est possible de faire. Puis, au gré du dialogue avec les acquéreurs, nous les personnalisons pour souvent aboutir à un projet sur mesure. Nous pouvons également sortir du catalogue et partir d’une feuille blanche pour concevoir une villa en fonction des demandes exclusives du client.

Comment peut-on personnaliser une architecture ?
Les possibilités sont multiples. Nous pouvons placer des modénatures. Ou encore jouer sur les enduits, par exemple en proposant deux couleurs ou en les agrémentant de motifs (enduits matricés par exemple). Autre possibilité, pourquoi pas complémentaire de la première : travailler sur les volumes, en installant des lucarnes, des casquettes, des auvents, des marquises… La toiture ne doit pas être oubliée, notamment les tuiles : formes, couleurs... On pensera aux ouvrants (lucarnes et fenêtres de formes diverses), aux volets, aux ferronneries qui apportent leur touche personnelle à la maison.

Quelques pistes à suivre pour réussir la personnalisation de la maison ?
D’abord connaître les règles d’urbanisme de la commune et, si le projet est soumis à leur autorité, les usages des architectes des Bâtiments de France. Ensuite, l’acquéreur doit bien identifier ses souhaits et les mesurer à l’aune de son budget. Enfin, il ne doit pas oublier de se pencher sur la distribution intérieure, les hauteurs de plafond, l’influence des ouvrants… L’idée : concevoir des plans rationnels afin de perdre le moins de place possible tout en offrant un cadre de vie agréable aux occupants de la maison, avec notamment des espaces jour/nuit bien séparés, de beaux volumes…

Un dernier conseil ?
Les acquéreurs ne doivent pas hésiter à exprimer tous leurs désirs auprès du constructeur. Ce dernier peut ainsi apporter des conseils et surtout une réponse précise, tout en tenant compte du budget. En matière de personnalisation comme dans tous les autres domaines,
la réussite d’un projet passe avant tout par un dialogue… constructif !

Propos recueillis par P. Chevillard

Cliquez sur un département pour voir
des offres de maisons neuves avec terrain