Maisons sur mesure, mode d’emploi

Stéréotypée la maison individuelle ? Certainement pas ! Pour preuve, nombreux sont les constructeurs à avoir délaissé les modèles standardisés sur catalogue pour proposer des demeures sur mesure. Laissez-vous guider.

Quelle est la différence entre une maison sur catalogue et une maison sur mesure ? Si vous posez cette question à votre constructeur, la réponse sera catégorique. Avec une maison sur catalogue, vous achetez un produit prédéfini. « Tous les éléments du modèle sur catalogue ont été optimisés afin de fixer un prix accessible », explique Sylvie Araujo, responsable commerciale Agence Mas Provence Avignon. « Les possibilités de modifications sont limitées. » Alors que la maison sur mesure ressemble plus à une feuille blanche dont les traits se dessinent petit à petit avec les clients. « C’est un processus beaucoup plus long qui exigera d'importantes discutions », assure Nicolas Foschia, dirigeant des Maisons Foschia. « Il s’agit d’une démarche qui va au-delà de la simple transaction commerciale. On bâtit avec les porteurs de projet la demeure qui leur conviendra le mieux », précise Sophie Dauphin, responsable de la communication chez IGC.

Définir les besoins

Plusieurs rendez-vous seront organisés avec votre constructeur pour définir vos souhaits en terme de plan et d'architecture.

Dans le jargon du bâtiment, la première entrevue avec le constructeur est appelée « le rendez-vous découverte ». Le client fera part de ses envies, de ses besoins et de son budget estimatif. « Il faudra également prendre en compte les contraintes techniques liées au terrain comme son orientation, son environnement direct, ou encore le plan local d’urbanisme », souligne Philippe Maltete, directeur commercial Depreux Construction. La liste des souhaits devra être la plus précise possible. Surface, architecture, prestations intérieures… tous ces éléments seront passés au crible. Et tous les détails comptent. La porte d’entrée s'ouvrira-t-elle plutôt sur le salon ou sur la cuisine ? Quel type de chauffage avez-vous envisagé ? Souhaitez-vous un escalier uniquement fonctionnel ou préférez-vous qu’il devienne un élément décoratif ?

La salle de bains à côté de la chambre doit être adapté à votre mode de vie. www.castorama.fr

« Mais surtout, il faut les interroger sur leurs modes de vie, leur routine quotidienne, leurs habitudes de réception », insiste Sophie Dauphin. Cela aidera les concepteurs de la maison à peaufiner certaines options. Un exemple ? Vous rêvez d’une suite parentale avec salle de bains accolée à la chambre. La plupart du temps c’est une bonne idée mais si l’un des deux conjoints se lève systématiquement plus tôt que l’autre cette solution risque de perturber son sommeil. « Dans ce cas, pour atténuer les bruits, la salle de bains sera plutôt installée derrière le dressing », continue Sophie Dauphin.

Dessiner le plan

Les maisons sur mesure doivent tenir compte des contraintes liées au terrain mais cela n'empêche pas les nombreuses possibilités de personnalisation. www.maisonsberval.fr

Une fois toutes ces précieuses informations recueillies, elles sont transmises à une équipe de concepteurs composée généralement d’un bureau d’études et d’un architecte. Ils s’occupent de dessiner les plans intérieurs ainsi qu’un plan de masse pour situer le projet sur le terrain. « Notre travail devra être le plus précis possible afin d’aider le client à se projeter dans sa future demeure », souligne Nicolas Foschia. Les logiciels en 3D facilitent désormais le travail des constructeurs. « Aujourd’hui, on peut vraiment faire des propositions ultraréalistes. Les plans et les perspectives fournis sont assez proches de la réalité », ajoute Philippe Maltete. Une fois le travail terminé, un second rendez-vous est organisé avec les clients afin de voir si les propositions sont conformes à leurs attentes. « On fait le point avec eux sur les idées qui leur conviennent et celles qu’ils souhaitent modifier », explique Sylvie Araujo.

Les plans doivent aussi être conçus en fonction de l'environnement extérieur. Cette piscine est protégé du vis à vis grâce à sa structure en L. www.maisons-france-atlantique.com

Les modifications seront intégrées et les plans ne seront arrêtés qu’une fois que les clients sont satisfaits. Plusieurs allers-retours sont parfois nécessaires pour arriver à dessiner la maison de leur rêve. Il faut parfois trouver des compromis entre leurs envies et la réalité de leur budget ou les limites liées au terrain. Ça oblige les constructeurs à être créatif. « Par exemple sur un terrain de ville étroit et entouré de bâtiments mitoyens, on va construire une maison profonde pour que les clients aient l’espace nécessaire à leurs besoins. Et pour qu’ils puissent profiter de la lumière, on ajoute une grande ouverture sur la terrasse et un patio », indique Sophie Dauphin. Une fois que les clients sont d’accord avec toutes les propositions, une notice descriptive assez détaillée leur sera remise.

Changer d’avis

Agrandir les ouvertures permet de profiter d'une meilleure luminosité et de voir le ciel. www.depreux-construction.com

Mais que se passe-t-il si les clients souhaitent encore faire des changements une fois les travaux commencés ? Rassurez-vous-même quand le contrat de construction est signé, il reste encore possible de faire des modifications. Ces dernières sont le plus souvent intégrées au fur et à mesure de l’avancée du chantier. Évidemment il ne pourra plus y avoir de modifications structurelles sous peine d’entraîner un surcoût sur le budget estimatif. « Dans les faits cela arrive de toute manière assez rarement car le travail réalisé en amont doit éviter ce genre de changement radical au dernier moment », soutient Nicolas Foschia. « Mais on pourra par exemple enlever une cloison dans une cuisine ou encore changer le sens de l’ouverture des portes pour faciliter la pose de certains meubles », assure Sylvie Araujo.

En optant pour une maison sur mesure, vous pouvez personnaliser votre future demeure. www.villa-tradition.com

Certains optent également pour des solutions évolutives. Autrement dit, qu’ils réaliseront plus tard eux-mêmes. En choisissant des combles aménageables par exemple, les propriétaires savent qu’ils pourront facilement profiter de mètres carrés habitables supplémentaires dans quelques années. L’aménagement des pièces pourra aussi être stratégique. On place au rez-de-chaussée un bureau qui pourra se transformer en chambre si la famille s’agrandit ou si l’un des enfants a besoin de prendre son indépendance.

Une question de budget

Le client décidera de tous les détails concernant sa maison, ausi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. www.technal.fr

Dans l’imaginaire collectif quand on parle de maison sur mesure cela renvoie à des demeures luxueuses. Les budgets de ces projets sont souvent plus élevés que ceux des modèles sur catalogue. En moyenne la fourchette tourne entre 250.000 et 350.000 €. Mais certains constructeurs précisent qu’en réalité le sur-mesure peut s’adresser à un public plus large. « Il est possible de faire du sur mesure même avec des maisons plus petites et avec des budgets plus modestes. On peut construire sur mesure une villa de 90 m² pour une enveloppe de 200.000 € », note Sophie Dauphin.

Dans une maison sur mesure, vous pourrez décider de tous les détails : choix des menuiseries, des types d'ouverture, de la pente de toiture....

Au final, le sur-mesure semble surtout rimer avec un certain état d’esprit. Les clients ne veulent plus qu’on leur impose des idées sans explications. Par exemple, concernant le confort d’été, ils ne veulent plus simplement fermer les volets à la belle saison et vivre dans une semi-obscurité. Les volets à lames orientables permettront de se protéger de la chaleur du soleil tout en conservant un peu de lumière. « Notre métier reste d’apporter des solutions à toutes les problématiques. Et la personnalisation ne coûte pas forcément plus cher », conclut Sophie Dauphin.

Publié par
© construiresamaison.com -