La construction réinventée

Une révolution est en marche dans la construction. Nous sommes entrés dans l’ère du hors site et de la maison modulaire. Ces innovations réduisent le temps de chantier et les coûts de construction sans dénaturer la personnalité de votre future demeure. Découvrez quelque-unes de ces réalisations modernes et innovantes.

Changement de paradigme. Révolution. Vent de modernité. Les superlatifs ne manquent pas quand il s’agit de décrire les transformations qui agitent le monde de la construction. Le secteur, encore marqué par les méthodes du passé, tente de trouver un nouveau souffle. Pour les spécialistes, c’est une question de survie. La construction hors site et modulaire pourrait bien être la solution. Ces modes constructifs innovants consistent à prémonter en usine une grande partie des éléments constitutifs de la maison. Les avantages sont multiples : gagner du temps sur les délais de construction, réduire les nuisances sur les chantiers, proposer des maisons optimisées pour les futurs habitants et diminuer les coûts.

Certains mettent également en avant sa plus faible empreinte écologique (moins de déchets sur le chantier). Ce sont les constructions à ossature bois qui ont initié le mouvement mais d’autres sont en train de prendre le train en marche. Le béton, l’aluminium et le métal se prêtent désormais au jeu. D’ailleurs, si on peut construire des maisons et des petits bâtiments collectifs, le système s’adapte même à des structures plus lourdes comme des campus et même des tours. Preuve de son efficacité !

La construction hors site réduit considérablement les délais de chantier. www.booa.fr

Mode d’emploi

Malgré les réticences, de plus en plus de structures se lancent dans l’aventure hors site. Les matériaux, les motivations et les méthodes divergent d’une structure à l’autre mais le concept reste le même : proposer une maison préconstruite en usine et livrée en un minimum de temps. Quatre mois en moyenne. « Je précise qu’il s’agit bien de quatre mois sur le contrat », assure Stéphanie Marquette, responsable commerciale Essential, une marque du groupe IGC. De manière concrète, les panneaux sont préalablement construits en usine avec menuiserie intégrée et emplacement pour les futures gaines électriques.

En hors site, les systèmes constructifs sont innovants et permettent de réaliser des maisons répondant aux standards normatifs actuels. www.quickhabitat.com

Le traitement des ponts thermiques, technique essentielle en matière d’économies d’énergie, fait également partie des enjeux de ce type de réalisation. « Smart System®, mode constructif que nous avons mis deux ans à mettre au point permet d’atteindre un excellent coefficient d’isolation thermique », souligne Emmanuel Vanneyre, gérant de Quick Habitat. Ensuite, tous les éléments sont transportés et assemblés sur place. Un peu comme dans un jeu de construction grandeur nature. Il faudra évidemment qu’au préalable des fondations (et/ou une chape) aient tout de même été réalisées.

Un point sur la réglementation
La loi ELAN (Evolution du logement, de l’aménagement et du numérique) discutée en ce moment à l’Assemblée pourrait donner un coup de boost à la construction hors site. Le texte, s’il est adopté, prévoit ainsi un échéancier spécifique et un statut juridique applicable à la préfabrication. Cette simplification des normes s’annonce indispensable pour permettre la généralisation de ce type de construction.

Esprit digital

La construction hors site permet de réduire les coûts de construction et de proposer des maisons plus accessibles. www.lamaisonabordable.fr/hors-site

Le développement des nouvelles technologies est en adéquation avec la construction modulaire et hors site. Ces derniers ont ainsi pris de l’avance en matière de digitalisation et de robotisation. Ils ont compris que l’automatisation des processus était un formidable moyen d’améliorer leur compétitivité. Le BIM (Building modeling system) est devenu un élément clef dans ce type d’approche. C’est le cas du réseau de la Maison Abordable® qui a mis au point un certain nombre d’outils comme la maquette numérique. Elle permet de tester les maisons sous toutes les coutures avant même qu’elles ne soient construites. La compilation des données 3D est rapide et leur modification également. Ainsi si les techniques de construction sont standardisées, cela n’empêche pas les possibles personnalisations des clients.

Parmi les dernières avancées, citons la start-up Haptic Media qui a mis au point une application de visualisation en 3D des maisons directement sur le terrain. La réalité virtuelle devrait prendre de l’ampleur dans les années à venir, facilitant d’autant l’immersion des futurs propriétaires dans leur maison. Et évidemment, la domotique n’est pas incompatible avec ces demeures innovantes. « Nos maisons Essential sont connectées via l’application ENKI. Cette solution proposée par Leroy Merlin est particulièrement pratique puisqu’elle permet de regrouper l’ensemble de tous vos objets connectés même s’ils ne sont pas de la même marque », remarque Stéphanie Marquette.

Maison verte

La qualité des matériaux fera toute la différence quand on opte pour une maison modulaire. www.logelis.com

Faire le choix d’une maison modulaire, c’est opter pour un mode de construction plus respectueux de l’environnement. Ces réalisations ont un impact environnemental plus faible que les bâtiments traditionnels. « Nous nous plaçons dans une logique de filière sèche, la consommation d’eau est donc largement réduite sur nos chantiers », affirme Renaud Sassi, P-DG des Maisons Logélis. Et comme l’essentiel des éléments sont préfabriqués en usine, les déchets sont également moins nombreux. « Moins de 10 kilos sur chacune de nos maisons », précise-t-il. Et l’empreinte carbone ? « Un seul transport suffit pour acheminer tous les panneaux, ce qui est beaucoup moins que pour les maisons en maçonnerie classique », conclut-il. Comme tout se fait très vite, les nuisances lors du chantier (bruit, dégagement de poussières) sont plutôt minimes.

En maison modulaire, les chantiers sont plus respectueux de l'environnement car ils occasionnent moins de déchets. www.maisons-teho.fr

Par ailleurs, ce procédé constructif favorise l’utilisation de matériaux recyclables, ce qui simplifie les problématiques de déconstruction du bâtiment quand il est en fin de vie. Enfin, les maisons modulaires atteignent sans problème les normes en termes de performances thermiques (RT 2012), certaines vont même plus loin. Les maisons Hope’n Home sont conformes aux normes passives. Elles peuvent donc se passer de chauffage (ou presque), car elles sont capables de récupérer la chaleur produite depuis l’intérieur et l’extérieur via les apports solaires. Le secret réside dans l’étude de l’orientation et de l’implantation du terrain.

La maison modulaire permet d'atteindre un excellent niveau de performance énergétique. www.malieconstructions.fr

Modulaire et autonome en énergie
La maison modulaire est déjà prête pour les transformations normatives de demain. La prochaine réglementation bâtiment responsable (RBR 2020) imposera aux constructions neuves de produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment. On parle de maison à énergie positive ? Deux entreprises du Tarn, Malié Constructions et Biocénose se sont associées pour lancer Aurore, une réalisation innovante et autonome en énergie. Son plus ? Elle intègre les énergies renouvelables au procédé de préfabrication. Aurore sera équipée de panneaux aérovoltaïques capables de chauffer l’eau et de produire de l’électricité en même temps. Ils sont couplés à un ballon thermique, un poêle à bois et une VMC.

Architecture modulaire

La maison hors site est parfaitement compatible avec l'architecture contemporaine. www.hopenhome.fr

La standardisation est une méthode efficace pour construire des maisons, mais elle a un inconvénient de taille : elle limite la créativité des architectes. « C’est pour cela que nous avons deux gammes chez Logélis. La première propose une vingtaine de maisons sur catalogue, avec plan adaptable et optimisée pour un excellent rapport qualité prix. La seconde ligne est dédiée aux demeures sur mesure, avec plus de possibilités de personnalisation. Les prix seront décidés au cas par cas », explique Renaud Sassi. Il existe même un troisième concept d’autoconstruction destiné aux plus bricoleurs. Mais la majorité de ces demeures séduisent justement grâce à leur formule livrée clef en main. « Essential vise principalement les primo ou les secundo-accédants qui ne veulent pas s’embêter avec des travaux de finition », estime Stéphanie Marquette.

La maison Essential est livrée en prête à vivre, elle s'adresse notamment à tous ceux qui ne veulent pas s'embêter à faire des travaux.

De plus, les maisons hors site peuvent quand même être personnalisées. Enduits, parements pierre, menuiseries de couleurs, tailles des modules… plusieurs options sont disponibles pour les façades. Chez Maisons Té.Ho, les clients auront le choix entre 22 modèles mais qui se déclinent en 88 variantes. Chez la Maison Abordable®, on voit dans la construction modulaire une vraie liberté de création. Ils n’hésitent pas à jouer avec les modules pour réaliser des demeures avec une volumétrie différenciée. La forme et les couleurs des différents éléments comme la toiture et la façade s’adaptent à leur environnement direct. Enfin, Hope’n Home propose des maisons à toiture plate qui seront accessibles ou végétalisables.

Finitions intérieures

Les maisons de la marque Hope'n Home propose une large gamme de finitions intérieures. www.hopenhome.fr

Les maisons modulaires sont avant tout des réalisations modernes. « A l’intérieur, les finitions profitent d’une grande souplesse d’aménagement et peuvent s’adapter aux différentes demandes des clients », détaille Stéphanie Marquette. Placards, façades de cuisine, revêtements de sols et de murs… tout ou presque est personnalisable. Essential s’est associé avec Leroy Merlin pour lui permettre de réellement choisir son style avec l’aide de professionnels.  

Essential s'est associé avec Leroy Merlin afin d'offrir à ses clients des prestations de qualité en matière de décoration. www.maisons-essential.fr

Chez Hope’n Home, on le revendique : leur concept permet de concevoir un habitat sur mesure. Ils proposent même à leurs clients les conseils d’un expert en fengshui pour organiser leur intérieur et un autre en géobiologie pour aménager les extérieurs. Concernant les plans, ils correspondent aux besoins des clients. Les cloisons intérieures sont facilement déplaçables pour agrandir un espace ou créer une pièce supplémentaire comme un bureau. Chez Quick Habitat, toutes les pièces sont dimensionnées selon les besoins familiaux, les volumes s’adaptent donc entièrement aux futurs habitants. 

Et la maison évolutive ?

Une maison évolutive ? C'est une demeure qui peut facilement s'agrandir au fil du temps, en fonction de vos besoins et de votre budget. www.trabeco.fr

Les constructeurs bâtissent un habitat en cohérence avec leur époque. Mais sont-ils capables de penser à vos besoins futurs ? La souplesse de la maison modulaire lui permet par nature d’être évolutive, autrement dit de s’agrandir facilement au fil du temps. Quand la famille accueille un nouveau membre, quand le plus grand veut prendre son indépendance ou quand un parent veut se lancer en télétravail, les besoins en espace changent. Le process de la Maison Abordable® permet de replacer certains modules pour répondre aux nouveaux usages des propriétaires. D’autres constructeurs mettent au cœur de la démarche la notion même d’évolutivité. « Nous y pensons dès le premier trait de crayon donné à votre projet », assure Vincent Bardas, concepteur du modèle Evolutif de Trabeco. Dès l’origine, ils peuvent prévoir une place pour une extension et sa mise en œuvre rapide.

Dans ce process, les nouveaux espaces doivent trouver leur place naturellement dans l’environnement existant et dans la continuité du bâti. Un exemple ? En rajoutant un garage et un nouveau bloc sur l’arrière de la maison, cela donnera naissance à un patio avec une excellente exposition. « En période de forte chaleur, ce sera un atout puisqu’il servira de zone tempérée », détaille Vincent Bardas. Les nouvelles technologies devraient permettre de généraliser toutes ces nouvelles méthodes de construction. La maison du futur devrait être modulaire et évolutive, pourquoi ne pas en faire construire une dès aujourd’hui ?

Publié par
© construiresamaison.com -