Temoignage de la propriétaire d'une maison passive

Marianne Font
Mis à jour par
le 20 janvier 2020
Journaliste chez PAP.fr

Ça fait quoi de vivre dans une maison passive ? Construire sa Maison a posé la question à Brigitte Fluckiger, propriétaire  d’une de ces demeures performantes dans le Doubs. Une villa bâtie par un constructeur adhérent de l'association Passion Passive Développement

Quelle est la genèse de votre projet de maison individuelle ?
Nous possédions depuis longtemps un terrain à construire dans une commune du Doubs. Faire construire une maison était donc un projet de longue date que nous attendions de pouvoir réaliser maintenant que les enfants sont grands. Au départ, nous voulions faire construire une maison classique, mais finalement quand on a pris conscience des différentes réglementations thermiques en cours et à venir (RT 2012 et RT 2020), on s’est dit que vivre dans une maison passive était une option intéressante.

Quels sont selon vous les principaux avantages d’une maison passive ?
Ce que je préfère, c’est le confort de vie. A l’intérieur, grâce à la VMC double flux, la température est toujours constante. Il n’y a pas de différence de température quand on passe d’une pièce à l’autre. Les courants d’air ont disparu. Ensuite, grâce aux larges baies vitrées, les apports en lumière naturelle sont très appréciables. C’est d’ailleurs la première chose que nos visiteurs remarquent. Enfin, l’isolation phonique de la maison est optimale notamment grâce au triple vitrage. C’était important pour nous, car la maison est construite à proximité d’une route fréquentée.

Et les économies d’énergie sont-elles réelles ?
Il est un peu trop tôt pour s’en rendre compte, mais selon nos estimations, nos factures électriques devraient être divisées par deux. Depuis que nous sommes arrivés, nous n’avons jamais allumé le chauffage d’appoint (deux petits radiants dissimulés dans le plafond) et grâce à l’optimisation de la lumière naturelle, nous avons moins besoin d’allumer la lumière. La gestion simple des brise-soleil à l’aide d’une télécommande nous sera utile pour le confort d’été.

Maison : les 4 piliers du label allemand Passivhaus*

  • Besoin en chauffage : ils ne doivent pas dépasser 15 kWh/m²/an (deux fois moins qu’en RT 2012).
  • Autres consommations (éclairage, électronique, électroménager…) : elles ne doivent pas dépasser 120 kWh/m²/an.
  • Etanchéité à l’air : elle ne doit pas dépasser 0,60 m3/h sous une pression de 50 pascals.
  • Confort d’été : la température doit rester constante et ne pas dépasser 25°C. 

*Pour être reconnue comme officiellement passive, votre maison doit être conforme au label allemand Passivhaus. En France, il est délivré par l'association La Maison Passive.

Cliquez sur un département pour voir
des offres de maisons neuves avec terrain


La rédaction vous conseille