Ces innovations qui révolutionnent la maison neuve

Publié par -

On n’arrête pas le progrès. Révolutions technologiques, matériaux hybrides, architectures audacieuses, nouveaux concepts d’habitation… le monde de la construction évolue sans cesse. Découvrez les nouveautés qui vont révolutionner votre demeure.

La révolution dans l’habitat est en marche. La maison individuelle se prête depuis toujours au petit jeu de l’expérimentation. Après avoir réalisé des économies d'énergie avec la réglementation thermique 2012 (RT 2012), l’arrivée de la prochaine réglementation environnementale (RE 2020) a encouragé le bâtiment à accélérer sa métamorphose. Il ne s’agit plus simplement de réduire les factures énergétiques des maisons, mais aussi d’améliorer le confort des habitants, de veiller à sa santé et de respecter l’environnement. « Pour nous, la qualité de l’air doit s’inscrire au centre des préoccupations au même titre que la transition énergétique », assure Aurélien Nucera, responsable Marketing et Communication chez Trecobat.

D’autres privilégient le bien vieillir. « Notre but quand on construit une maison, c’est d’anticiper l’évolution de la pathologie ou du handicap dès la conception des plans. C’est à la maison de s’adapter à ses habitants et pas l’inverse », analyse John Bout, conseiller en accessibilité chez Auto’Home. Enfin, certains ont intégré le réchauffement climatique dans leur travail. « Aujourd’hui plus que la question du chauffage, c’est le confort d’été qui doit devenir un critère essentiel », indique Alexandre Sion, responsable Marketing et Communication chez Maisons Pierre. Pour atteindre ces nouveaux objectifs, l’innovation est devenue la clef. Constructeurs, mais également fabricants et équipementiers et autres start-up ne cessent de proposer des solutions pour améliorer la vie des particuliers.

Des demeures d’exception

La maison à énergie positive

En plus d'être contemporaine et design, cette maison est capable de produire sa propre électricité. www.studiojaouen.fr

Vous en avez entendu parler ? Mais vous ne comprenez pas bien le concept ? Il s’agit tout simplement d’une maison capable de produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Comment ? En étant à la fois un modèle en matière d’isolation et d’étanchéité mais aussi en mesure de générer sa propre énergie. Le plus souvent ces demeures, qui ont commencé à sortir de terre depuis quelques années, utilisent des panneaux photovoltaïques pour permettre à leurs habitants de produire leur électricité de manière durable. « Pour autant, ce type de demeure se doit d’être une maison confortable avant d’être un produit high-tech », explique Jaouen Pitois, architecte à Montpellier pour le Studio Jaouen.

La maison éclair, qui a été bâti pour des particuliers dans le sud de la France, profite d’un système solaire combiné qui prend en charge le chauffage par le sol et l’eau chaude sanitaire. Mais c’est sans doute pour le conforté d’été que cette maison est la plus remarquable. « Pour des questions de cohérence environnementale, il n’était pas question d’ajouter une climatisation. Nous avons donc misé sur un système de ventilation naturelle. La fraîcheur pénètre dans la maison via le sous-sol à la belle saison grâce à un système de flux d’air permanent », ajoute Jaouen Pitois. Et pour les nuits chaudes, deux ventilateurs placés sous la toiture permettent de faire circuler un flux d’air permanent.

La villa spécial investisseur

Cette maison en coliving a été développé pour une clientèle de locataires et d'investisseurs.www.maisonsevolution.fr

Les primo-accédants, ces familles modestes qui font construire pour la première fois, reste une cible privilégiée pour les constructeurs. Conscient du manque de proposition concrète pour d’autres secteurs du marché, notamment pour les investisseurs et les locataires, le constructeur Maisons Evolution a développé un nouveau concept d’habitat qui leur est dédié. La demeure Esplanade, primée au Challenge des Maisons innovantes 2020, mise sur le coliving. « Elle dispose d’espaces partagés comme la cuisine, le séjour, la lingerie ou encore la terrasse mais également de cinq suites avec chambre, dressing et salle de bains individuelle », développe Fanny Chiappe, directrice de la communication de Maisons Evolutions (Groupe Hexaôm).

Ce type d’habitat correspond particulièrement aux zones périphériques situées près des grandes agglomérations et où il devient de plus en plus difficile de se loger. « Esplanade construite à Argenteuil dans le Val-d’Oise propose un loyer de 650 € charge comprise à chacun des colocataires. C’est donc bien moins cher tout en étant beaucoup plus spacieux qu’un studio parisien », note Fanny Chiappe. Les étudiants, les jeunes actifs y trouveront leur compte autant que ceux qui cherchent à faire de l’investissement locatif.

Visite en photos d'Esplanade

La demeure écologique

Cette maison, encore au stade de prototype, est un concentré d'innovations. www.arianeconstructions.com

Green Home d’Ariane Construction n’est encore qu’un concept mais cela ne l’empêche pas d’ouvrir la voie pour la maison du futur. Cette demeure fait le plein de technologies au service de ses habitants et de l’environnement. Parmi les innovations les plus spectaculaires notons la présence d’une verrière modulaire autour de laquelle toute l’architecture a été imaginée. Habillée de verres électrochromes, cette verrière change de teinte pour s’adapter à la luminosité ou se protéger du soleil. Pilotable à distance, cette verrière participe à la ventilation naturelle de la maison. Une solution intelligente s’assure en plus de la qualité de l’air respiré par les habitants en bloquant polluants et allergènes.

Le rafraîchissement de la maison repose sur un système à la fois réversible et passif et installé dans le plafond. Le tout est couplé à une sonde géothermique. Et une pile thermique enterrée se charge de distribuer à la belle saison la fraîcheur récupérée pendant l’hiver. La végétalisation du toit terrasse, du mur mitoyen et du plafond extérieur participe au refroidissement de ces parois. Enfin, grâce à la présence de tuiles photovoltaïques en toiture, Green Home produit sa propre électricité. Mieux, les habitants peuvent même être autonome en eau puisque la maison possède 12 éoliennes capables de récupérer l’eau contenue dans l’air via un phénomène de condensation.

Tradidemeures propose une nouvelle façon de construire pour répondre au handicap et au maintien à domicile des personnes âgées. www.tradi-demeures.com

Adaptation et accompagnement

Entre autres innovations, les constructeurs misent de plus en plus sur le service et l’accompagnement. Témoin Tradidemeures (Groupe Moyse). « Nous avons créé une maison entièrement adaptée au handicap de l’un de nos clients, qui se déplace en fauteuil », confie Bérénice Rivayran, directrice de cette société basée en Saône-et-Loire. « La maison, élaborée dans le cadre d’un dialogue poussé avec cette personne, bénéficie de nombreux équipements design et non stigmatisants qui facilitent la vie. Elle est domotisée et connectée, avec par exemple des appareils à commande vocale. Nous avons soigné l’aspect santé dans l’habitat avec notamment une ventilation mécanique par insufflation qui filtre l’air entrant. »

Dans cette logique d’accompagnement, le constructeur a aidé son client à trouver son crédit et son assurance emprunteur, ce qui a rendu le projet possible. Cette maison a reçu une médaille d’argent lors du Challenge de l’habitat innovant LCA-FFB 2020. Tradidemeures a mis cette expérience à profit pour commercialiser des villas qui s’adaptent très facilement au handicap ou au vieillissement (seuils de baies vitrées réduits, pré-équipement sous la baignoire pour installer une douche à l’italienne, etc.), avec un surcoût réduit au minimum.

Des solutions intelligentes

L'application Lucy permet de chiffrer le prix de votre projet élément par élément. www.sarlepc.fr

Un budget bien calé

Connaissez-vous Lucy ? Non rien à voir avec le célèbre australopithèque ou la chanson des Beatles. Il s’agit d’une application créée par le constructeur EPC qui permet de chiffrer avec exactitude votre projet, élément par élément. Mais surtout cela facilite l’édition du contrat de construction. Grâce à ce document, véritable tableau de bord financier, la gestion du chantier sera plus simple. Et le client pourra calculer son budget directement en ligne, en validant ou pas certains choix, suivre les travaux de près et discuter à tout moment avec son constructeur.

Cet écran de télévision connecté a été spécialement conçu pour votre cuisine. www.wemoove-tv.tech

Un écran malin dans sa cuisine

Pouvoir regarder la télévision tout en préparant le dîner, c’est le rêve de beaucoup de Français. Malheureusement, tout le monde n’a pas la place ni le matériel adapté pour passer du rêve à la réalité. Bonne nouvelle, il existe désormais des écrans encastrables parfaitement adaptés à l’univers de la cuisine. Ces écrans multiusages mis au point par la start-up WeMoove sont disponibles dans des dimensions compatibles avec les meubles de cuisine standard. Disposant d’un verre antireflet et lavable à l’aide d’une éponge, ils ne craignent pas les éclaboussures. Une fois encastrés dans le meuble, ils en deviennent une partie intégrante. Ils sont évidemment connectés à internet pour consulter la météo, son agenda ou encore ses mails facilement. Disponible en mars 2020, à partir de 1.199 €.

Le premier tableau électrique connecté a été primé aux innovations awards. www.legrandgroup.com

Un tableau électrique connecté

Avec le développement de la smart home, tous les objets de la télévision au lave-linge en passant par les stores et le système d’arrosage sont désormais pilotables à distance et capables de nous simplifier le quotidien. Attention toutefois de ne pas tomber dans le gadget ou les équipements hors de prix juste pour être tendance. En inventant le premier tableau électrique connecté, Legrand vous propose de réaliser très facilement des économies d’énergie. Composé de six modules et adapté à tous les types d’installation, ce tableau permet de mieux gérer les appareils les plus énergivores de la journée. Pour réaliser des économies d’énergie, il sera possible de programmer des scénarii selon vos besoins en temps réel ou des plannings. Disponible au cours du premier trimestre 2020, à partir de 100 € pour un contacteur. Mais chaque module est payant.

Ce luminaire sans lumière bleue favorise votre sommeil. www.lucibel.io

Un luminaire pour dormir

Vous avez du mal à vous endormir ? Avez-vous pensé à changer votre éclairage ? Selon un rapport récent de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), l’exposition à la lumière bleue (émise par les leds) a fortement augmenté au cours de la dernière décennie. En cause, le développement des nouvelles technologies dans nos foyers (ordinateur, smartphone, tablette…). Or, selon ces spécialistes, l’exposition avant de se coucher à ce type de lumière et d’appareil peut nuire à la qualité de notre sommeil. Hypnos, développé par Lucibel, spécialiste de la led, propose justement un éclairage qui ne perturbe pas votre horloge biologique. La lumière qu’il émet est ambrée et pas bleue. La couleur de lumière chaude accroît au contraire la sécrétion de mélatonine, une hormone favorisant l’endormissement.

Des matériaux à adopter

Les toits terrasses aussi ont droit à leur isolant durable et bas carbone. www.soprema.fr

Pour une construction décarbonée

Récompensée lors des chantiers de l’innovation lors du dernier Challenge de la Maison Innovante, Pavaroof de Soprema est une nouvelle solution d’isolation destinée aux toitures terrasses. Devenu très à la mode dans la construction de maison individuelle contemporaine, ce type d’architecture nécessite une protection thermique adaptée. Pavaroof allie isolants biosourcés (liège et fibre de bois) avec un pare-vapeur et une membrane d’étanchéité en PVC. Il propose donc une excellente performance thermique tout en répondant aux besoins de durabilité et d’habitat décarboné imposés par les nouvelles réglementations.

Imaginé par la designer Wendy Andreu, ce nouveau matériau a été crée à pratir de lisières de tissus de Sunbrella. www.wendyandreu.com, www.sunbrella.com

Un matériau durable

Remarquée au salon Maison et objet 2019, la designer Wendy Andreu a imaginé un nouveau matériau esthétique et fonctionnel et surtout durable, créé à partir des lisières de tissus de la marque Sunbrella, partenaire du projet. Elle veut ainsi prouver que l’on peut fabriquer des matériaux vertueux pour la planète. Les textiles récupérés sont en acrylique et teints dans la masse ce qui offre une résistance des couleurs dans le temps tout en étant un produit parfaitement recyclable. En combinant ces déchets avec un solvant à base d’eau, elle a obtenu une matière solide et polyvalente. Ressemblant à de la fibre de verre ou de carbone, ce matériau est beaucoup moins nocif pour nos poumons. A noter que si cette matière est très séduisante, il ne s’agit encore que d’un concept... à suivre !

Produit ancestral, la chaux redevient tendance grâce à ses qualités écologiques. www.mercadier.fr

Réinventer la chaux

On triche un peu car l’utilisation de la chaux pour décorer ses murs n’est pas vraiment nouvelle. Il s’agit même d’un matériau ancestral. Mais les applications qu’on peut en faire et les ajouts de pigments pour lui donner des teintes variées ont pris une nouvelle dimension. « A condition d’utiliser de la vraie chaux et pas de la peinture synthétique qui en rajoute un peu dans ses pots pour faire naturel », explique Xavier Grindel, fondateur de la marque Mercadier. Pour rappel, la chaux est issue de la combustion au feu de bois du calcaire. Pour être encore plus écologique, le bois nécessaire à la chauffe est issu de vieux mobiliers ou de déchets en bois. Et en plus la chaux, une fois appliquée, a la particularité de consommer du CO2 en durcissant.

CES Las Vegas 2020 : les tendances à suivre

La nouvelle édition du CES Las Vegas (Consumer Electronic Show) reste un moment très attendu par les fans d’innovation et de nouvelles technologies. L’observatoire Construction Tech® décrypte pour nous les grandes tendances de l’année.

  • La voix a pris le pouvoir dans les systèmes de commande

On aurait pu croire qu’il ne s’agissait que d’un gadget et pourtant tous les fabricants d’objets connectés semblent s’y être mis. De la voiture à votre pommeau de douche, ils sont aujourd’hui pilotables par la voix.

  • L’IA change la donne

L’intelligence artificielle ne cesse de prendre de l’ampleur. Concrètement cela permet à votre smart home de s’adapter toujours plus près, grâce aux données, aux besoins de l’habitant, sans que ce dernier n’ait besoin d’intervenir. Le besoin de maintenance de ces objets connectés prend lui de l’ampleur.

  • La Smart Home se démocratise

Si jusqu’à présent, la maison ultraconnectée restait réservée aux portefeuilles les mieux fournis ou aux amateurs de nouvelles technologies, le marché en plein boom pourrait devenir accessible au plus grand nombre. La preuve, les géants de la tech présentent tous leur plateforme d’objets connectés : Ballie, le robot compagnon de Samsung, ThinkQ Home de LG pour la cuisine, HomeX de Panasonic…

  • La sérénité gagne du terrain

La santé et la sécurité des individus à l’intérieur de la maison sont devenues des enjeux majeurs. Caméra, serrures connectées, capteurs de signaux vitaux, alarmes pour prévenir des dangers… les applications sont nombreuses. La mesure de la qualité de l’air fait également partie des sujets de préoccupations.

  • La mobilité : vecteur de changement

L’automobile, même si elle n’est pas encore autonome, était la star du CES 2020. Dans la maison, elle va être intégrée à l’offre de Smart Home. C’est notamment le cas avec ODOTO de Renault. Les problématiques liées au rechargement des voitures électriques semblent être également au cœur du débat.
 

Cliquez sur un département pour voir
des offres de maisons neuves avec terrain

  Précédent