Maisons haut de gamme

Publié par -

Prestations sur mesure, architecture recherchée, matériaux de grande qualité, une maison haut de gamme est un projet des plus exigeants. Trois constructeurs et un bureau d’études thermiques nous expliquent comment sortent de terre ces demeures pas comme les autres.

Piscine extérieure ou intérieure, escalier en verre, sol en béton ciré, séjour-cathédrale, le haut de gamme prend de multiples formes dans les maisons qui sortent de terre. Un segment de marché que connaissent bien certains constructeurs comme Yvelines Tradition, Maisons Berval ou encore Maison de Cèdre qui nous expliqueront les attentes de ces acquéreurs des plus exigeants pour leur futur cadre de vie. Du choix du terrain en passant à la conception des plans, rien n’est laissé au hasard.

Cette belle maison en forme de L s'articule autour de la piscine. www.valdesaone-batiment.fr

Ces chantiers pas comme les autres nécessitent un véritable savoir-faire, car les contraintes sont nombreuses et diverses. Que ce soient les travaux qui sont parfois réalisés dans des secteurs denses où la circulation des engins est difficile ou les prestations choisies par les acquéreurs. Ces dernières requièrent en effet une expertise avérée des sous-traitants du constructeur.

Les bureaux d’études thermiques qui réalisent l’étude nécessaire au dépôt du permis de construire jouent aussi un rôle clé dans ces projets hors normes. Car ces réalisations sont impactées par la réglementation actuelle, la RE 2020, comme l’explique Alexandre
Pugeaut, directeur associé du groupe Loriot. Ce thermicien nous détaillera les différentes solutions pouvant être mises en œuvre pour se conformer à cette réglementation environnementale, effective depuis le 1 er janvier 2022.

Cette piscine intérieure offre des dimensions généreuses à ses propriétaires, soit une longueur de 11 m et une largeur de 6 m. www.piscines-magiline.fr

Des clients plus impliqués

Dans les maisons haut de gamme, les façades font la part belle aux ouvertures généreuses qui valorisent de beaux volumes intérieurs. Sans oublier des revêtements de sol très qualitatifs comme le béton ciré, le parquet massif… Focus sur ces réalisations pas comme les autres.

« Le haut de gamme ? C’est une maison sur mesure. Le client peut demander ce qu’il veut comme la possibilité de voir sa Ferrari stationnée dans son garage depuis sa maison grâce à une baie vitrée ! » Le haut de gamme n’a pas de secrets pour David Lacroix, président des Maisons Berval, un constructeur implanté en Île-de-France.

La piscine fait partie des équipements choisis par les acquéreurs, un bassin parfaitement intégré à cette maison. www.villasprisme.fr

Un terrain à tout prix. Si les prestations sur mesure incarnent le haut de gamme, la localisation du terrain fait aussi partie des critères clés de certains acquéreurs. Des ménages font en effet le choix de terrains situés dans des villes de premier plan bien desservies par les transports en commun comme Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine ou encore Chatou dans les Yvelines. Des biens de 400 m² qui s’achètent 800 000 €. « Certains clients parviennent même à acheter le terrain à la barbe des promoteurs », observe David Lacroix. « Le coût du foncier de nos acquéreurs est plus important », confirme Miguel Gomes, dirigeant d’Yvelines Tradition, spécialiste du haut de gamme. « Des particuliers sont d’ailleurs tellement attachés à une commune qu’ils sont prêts à des concessions sur leur maison, comme ces clients ayant acheté 750 000 € un terrain à Feucherolles (78). »

Plans à la carte. Le terrain acheté, place aux plans de la maison. Certains constructeurs s’inspirent de plans d’architecte qu’ont fait réaliser leurs clients. Mais ces derniers abandonnent le projet, car ce professionnel n’a pas été capable de respecter le budget qui lui a été alloué ! Autre solution : partir d’une feuille blanche. D’autres proposent un large choix de modèles comme La maison de Cèdre, constructeur de maisons à ossature bois. L’acquéreur peut ainsi choisir une habitation octogonale déclinée dans de nombreuses surfaces : 65 à 118 m². Sans oublier le nombre de pans ou la présence de combles ou d’un étage. « Ces différentes possibilités permettent aux clients d’avoir une maison très personnalisée », explique Coralie Legeard, chargée du projet habitat à l’agence d’Amiens des Maisons de Cèdre.

Cette porte design allie l'acier au verre. www.gimm.fr/www.menuiseries-francaises.fr

Clients plus impliqués. La conception des plans peut être assez longue, car les clients sont exigeants. Chez
Yvelines Tradition, cette dernière s’échelonne entre quatre mois et un an. « Nous sommes là pour les conseiller et consacrer le temps nécessaire pour travailler leur projet. Il faut bien les connaître pour créer l’effet Wahou tout en respectant leur budget », détaille Miguel Gomes. La conception de la maison, qu’elle concerne l’extérieur ou l’agencement intérieur s’esquisse au fil des échanges entre les futurs propriétaires et le collaborateur du constructeur. Les premiers étant force de propositions pour les professionnels comme le rappelle Maryline Gence, coordinateur du bureau d’études des Maisons Berval : « Les clients me rappellent pour me faire des suggestions concernant un détail architectural, un agencement intérieur. Par rapport à une quinzaine d’années, ils sont très investis et plus acteurs de leurs projets. Nos échanges sont très intéressants. Et ils ont d’ailleurs de bonnes idées ! ».

Les parents disposent d'un dressing spacieux pour leurs vêtements. www.mobalpa.fr

Façades marquantes

Les acquéreurs attachent une grande importance à l’architecture et notamment à
l’esthétique de leur façade. Les enduits matricés permettent d’imprimer un décor sur un enduit frais imitant à la perfection l’aspect d’un bardage bois, de bambous. Un parement brique peut être aussi réalisé sur un élément de la construction, que ce soit un porche ou une avancée. « Décliné dans une large palette de tons qui vont du noir contemporain à l’anthracite, le parement dynamise la façade », détaille Maryline Gence. L’utilisation d’enduits bicolores personnalise également l’habitation avec des teintes traditionnelles comme le ton pierre ou des aspects plus modernes comme le gris. Sans oublier des couleurs plus lumineuses. L’artisan réalisera des bandes d’enduits de couleurs différentes horizontalement ou verticalement. Il peut aussi décorer un bloc de la maison avec un enduit foncé et un autre avec un enduit plus clair.

Les façades de cette maison signée Mas Provence fait la part belle aux pierres apparentes. www.masprovence.com

Fenêtres omniprésentes

La présence de larges ouvertures sur la façade est devenue incontournable. Une paroi vitrée est ainsi créée du sol au plafond offrant à la fois luminosité et perspective sur l’environnement extérieur. « Nous avons aussi travaillé avec des industriels pour faire évoluer les vitrages afin que les maisons individuelles deviennent des maisons d’architecte », décrit Miguel Gomes. Les dimensions des baies vitrées sont ainsi plus généreuses avec une longueur atteignant 5,60 m et une hauteur de 2,70 m ! Les fenêtres d’angle apportent aussi une touche de modernité à ces villas.

L'esthétique extérieure de la maison est très recherchée, avec notamment l'utilisation de zinc sur la façade. www.vmzinc.fr

Objectif espace

À l’intérieur, la recherche d’une volumétrie s’impose comme l’un des principaux souhaits des propriétaires. Le salon-cathédrale est très recherché comme les puits de lumière aménagés dans une toiture terrasse. La transparence des espaces est également devenue le fil conducteur de l’aménagement intérieur avec la pose d’une verrière séparant la cuisine du salon qui a scellé le sort de la cuisine ouverte, en vogue depuis de nombreuses années. Et la paroi vitrée fait même son apparition pour séparer la chambre parentale de la salle de bains. L’escalier se fait lui aussi plus transparent, plus aérien. Certaines réalisations ne comportent pas de contremarches. « L’escalier est la pièce maîtresse de la maison », observe Miguel Gomes. « Il peut être réalisé en béton ou en bois métal. Le garde-corps peut être en verre, les marches peuvent être aussi plantées dans le mur. »  Prix de cette belle ascension ? Comptez entre 20.000 et 35.000 € contre 5.000 à 6.000 € pour un escalier standard.

Les alcôves créées sous l'escalier allient esthétique et pratique facilitant le rangement. www.yvelinestradition.fr

Le cocon de la salle de bains

Si le séjour-salon, cuisine s’est imposé comme l’espace central depuis de nombreuses années avec une belle surface à la clé, c’est la salle de bains qui acquiert récemment une place de choix. Pièce intime par excellence, elle fait l’objet des plus grands soins ! Au programme : bien-être, esthétique et confort. La douche à l’italienne et la balnéo ont la cote. « Nous avons également des demandes pour des baignoires îlots », précise Coralie Legeard. Les robinets encastrés et les WC lavants sont les bienvenus. « Nous réalisons aussi de plus en plus d’alcôves dans les salles de bains », constate Miguel Gomes.

Pour les acquéreurs, la salle de bains s'impose comme un espace essentiel à leur bien-être. Cette douche de tête satisfera tous ceux en quête de confort. www.hansgrohe.fr

Béton ciré ou bois

Les revêtements de sol n’échappent pas non plus à cette quête d’exigence. Si le carrelage a le droit de citer dans ces maisons, c’est bien souvent à l’unique condition de sortir le grand jeu avec des dimensions généreuses (90 cm x 90 cm). Le béton ciré – choisi pour la pièce regroupant le salon et le séjour – peut aussi orner le sol des pièces humides. Et n’oublions pas le bois ! Un choix essentiel pour certains acquéreurs. « Très sensibles à la qualité des matériaux, ils ne veulent pas de plastique », explique Coralie Legeard.
« Un parquet massif en chêne sera ainsi choisi. Le choix de la teinte du parquet sera notamment effectué selon la couleur du mobilier et celle du plan de travail de la cuisine. »

Discrétion et élégance avec ces vasques dotées d'une robinetterie encastrée. www.villeroy-boch.fr

Le plancher chauffant omniprésent

Pour assurer leur confort, c’est la pompe à chaleur et le plancher chauffant que les
acquéreurs choisissent. Cet émetteur de chaleur, contrairement aux radiateurs, permet de bénéficier d’une surface maximale pour aménager les pièces selon ses souhaits. Souvent négligée par la très grande majorité des acquéreurs, la ventilation mécanique contrôlée (VMC), qui renouvelle l’air ambiant acquéreurs, peut aussi améliorer le confort.

Carrelage en grès cérame pour le sol de ce salon. www.porcelanosa.com

La valeur ajoutée du double-flux

Si certains particuliers se contentent le plus souvent d’une VMC dite simple-flux hygro B – le modèle permettant de respecter a minima la réglementation – d’autres visent plus haut. Et choisissent la VMC double-flux. Ses avantages ? Ils sont nombreux. Cette installation réchauffe l’air entrant en récupérant les calories de l’air intérieur qui sera évacué de la maison. Le débit d’air extrait est aussi plus important, améliorant la qualité de l’air respiré par les occupants de la maison. « En Picardie, cet équipement est aussi souvent choisi par des parents dont les enfants sont asthmatiques », explique Coralie Legeard. La VMC double-flux, contrairement à la simple-flux, est en effet dotée de filtres piégeant les pollens et autres poussières contenues dans l’air. Cet équipement est le plus souvent installé dans de grandes maisons dont la surface atteint 160 m² habitables.

Le brise-soleil orientable fait partie des dispositifs limitant le risque de surchauffe l'été. www.batiman.fr

Des chantiers très suivis
Construire une maison haut de gamme ne doit pas se réduire à des prestations très qualitatives ! Cela nécessite aussi un suivi du chantier des plus pointus, condition essentielle à la réussite du projet. Chez les constructeurs spécialisés dans ce segment de marché,les conducteurs de travaux ont peu de chantiers à gérer, dix en moyenne chez Yvelines Tradition et dix-sept en moyenne chez Maisons Berval. « Cela permet à nos conducteurs de bien suivre leurs chantiers, que ce soit avec les clients ou avec les entreprises. Ces constructions ont en effet leurs spécificités comme la pose d’escalier particulier. Il faut aussi s’adapter aux clients qui changent parfois d’avis pendant le chantier. Il est alors parfois nécessaire de casser des cloisons », explique Miguel Gomes, dirigeant d’Yvelines Tradition. Ce nombre réduit de chantiers à gérer est d’ailleurs d’autant plus nécessaire qu’il arrive que ces constructions soient plus complexes comme certaines, prévues en secteurs urbains denses. Car il y a peu de places de stationnement pour les véhicules des artisans, les horaires de chantier sont aussi encadrés. Et les constructions sont souvent imposées en limite de propriété. Ces travaux nécessitent alors une bonne entente avec les voisins sous peine de voir le projet virer au cauchemar en cas de contentieux !

Ces grandes baies vitrées assurent une bonne luminosité des pièces. menuiseries-francaises.fr

Combien ça coûte ?
Difficile de donner une estimation précise du prix de vente d’une maison haut de gamme. La nature des prestations diffère en effet fortement d’un constructeur à l’autre. Le prix du produit ainsi que le coût
de la main d’œuvre peuvent impacter fortement la facture totale. Les maisons haut de gamme se vendent généralement plus de 2.000 €/m². Chez Yvelines Tradition, les villas offrant une surface habitable comprise entre 160 et 350 m² se vendent entre 350.000 et 1 million d’euros, hors terrain. Le budget moyen des constructions haut de gamme chez Maisons Berval oscille quant à lui entre 300.000 et 400.000 € pour des habitations offrant 150 à 200 m² en moyenne.

Cliquez sur un département pour voir
des offres de maisons neuves avec terrain