Architecture : l’heure de la personnalisation

Marianne Font
Mis à jour par
le 27 octobre 2014
Journaliste chez PAP.fr

L’architecture n’est plus un luxe. Pour preuve, la grande majorité des gens qui font construire leur maison ont déjà une idée précise du style qu’ils souhaitent lui donner. Tout le talent des constructeurs sera de jongler entre leurs désirs et les différentes contraintes.

Le style régional continue de rayonner surtout dans les régions marquées par une forte identité architecturale. © Alpha Constructions

Aujourd’hui dans tous les projets de construction, l’architecture occupe une place prépondérante. Elle sera différente en fonction des régions, des goûts des clients ou encore du respect des normes thermiques, mais elle est devenue indispensable. « L’aspect architectural et esthétique du projet est un critère de choix principal au même titre que celui du prix et de la qualité », assure Aurélie Charenton, directrice adjointe du groupe HDV (Alpha Constructions, So’9 Habitat et Couleur Villas). Plus question d’avoir une maison identique à celle de son voisin. Les clients souhaitent des maisons qui leur ressemblent et qu’ils pourront personnaliser. Les catalogues de maisons existent toujours. Mais ils servent aujourd’hui essentiellement de guide ou de point de départ pour une réflexion sur un projet. « On essaie de trouver le coup de crayon qui va orienter le client », explique Jean-Marie Galopin, responsable de Teco Maisons individuelles. 

Pour vous démarquer, osez la couleur et jouez sur les menuiseries. © Mas Provence

Question tendance, les maisons d’aujourd’hui affichent une grande variété de styles. Chaque constructeur, en fonction de son secteur d’activité, décline son offre selon les canons régionaux. Ce qui n’empêche pas l’architecture contemporaine de trouver sa place. La toiture-terrasse est particulièrement prisée. Les ouvertures se font plus nombreuses pour laisser passer la lumière. Les menuiseries osent la couleur. « L’originalité passe par le design mais aussi par le choix des matériaux comme des menuiseries en aluminium. On propose également des choses nouvelles dans un esprit écolo-bio comme les toitures végétalisées », précise Jean-Marie Galopin. A l’intérieur, l’esprit est au décloisonnement et à l’ouverture. La suite parentale est exigée dans au moins un projet sur deux. Les nouvelles pièces comme le bureau ou une salle multimédia gagnent du terrain. La nouvelle réglementation thermique (RT 2012) n’a pas été un frein à l’audace architecturale des réalisations. Elle favorise la conception bioclimatique, laquelle s’adapte bien aux demeures régionales comme contemporaines. Ces dernières misent sur des lignes épurées mais graphiques. Elles bénéficient de nombreuses ouvertures qui optimisent les apports naturels et s’ornent de brise-soleil pour limiter les surchauffes estivales. 

Concevoir une maison c'est avant tout tenir compte des contraintes techniques imposées par le terrain. © Pouwels AB

De toute façon, il ne faut pas confondre originalité avec excentricité. Dans certaines régions, les architectes des Bâtiments de France (ABF) veillent au grain. « Les ABF ont pour vocation d’assurer la cohérence architecturale, urbaine et paysagère pour toute nouvelle construction située en milieu classé. Notre rôle est d’orienter le projet du client vers une réalisation adaptée à ces contraintes », explique Nicolas Bartouilh de Taillac, directeur du bureau d’études du groupe HDV. Dernier point, pour réaliser la maison de vos rêves le constructeur a besoin de connaître son client. Ses besoins, ses exigences et ses envies sont au centre de la réflexion. Mais ce n’est pas tout, il devra aussi comprendre son mode de vie, ses habitudes en famille ou avec des amis. Evidemment, il faudra aussi tenir compte du budget, de la nature du terrain et des différentes normes imposées. Ce n’est qu’une fois toutes ces données intégrées que la maison idéale pourra prendre vie.

Cliquez sur un département pour voir
des offres de maisons neuves avec terrain


La rédaction vous conseille