L'architecture créole

Martiniquaises ou guadeloupéennes, les maisons s'inspirent clairement de la tradition créole. Une bonne façon de s'inscrire dans le paysage, et par ailleurs de réaliser des maisons adaptées au climat et à l'art de vivre locaux.

Les couleurs vives, comme le rouge, le vert, le jaune, voire l'orangé, sont souvent à l’honneur, dehors comme dedans ! Villas Keops. © Villas Kéops

Charpentes de bois apparentes, toitures de tôle à plusieurs pans, enduits colorés et bien sûr galeries couvertes qui courent autour de la maison : voilà le portrait schématique d’une maison des îles.

En moyenne, elles comptent quatre pièces, organisées autour du vaste séjour central. La cuisine quant à elle est fermée, bien séparée. Autrefois, elle faisait carrément bande à part et prenait place plus loin dans le jardin. Les chambres sont distribuées de façon à éviter une exposition ouest. Bien sûr, les terrasses, vastes, constituent l'autre lieu de vie de la maison. Elles viennent généralement prolonger séjour et cuisine.

Détails de lambrequins sur cette maison signée Villarchipel. © Villarchipel

Sous leur toit souvent blanc ou rouge, ou même bleu ou jaune, les murs affichent des teintes qui peuvent être assez fortes, puisqu'ils s’habillent de rouge ou de vert, de jaune, voire d'orangé. Toutefois, cela n'exclut pas les couleurs plus neutres, comme le blanc cassé ou le gris. Si les volets sont en bois, les menuiseries sont en PVC.

Cliquez sur un département pour voir
des offres de maisons neuves avec terrain


La rédaction vous conseille