Champagne-Ardenne : le marché de la maison individuelle neuve

Publié par -

Pas si simple de faire construire dans cette région ! Les acquéreurs veulent des maisons personnalisées mais les Architectes des Bâtiments de France ne l’entendent pas nécessairement de cette oreille. Heureusement les constructeurs apportent des solutions clés en main.

La région Champagne-Ardenne présente des spécificités constructives uniques en France. Composée de quatre petits départements où les styles régionaux étaient marqués, elle tend aujourd’hui de plus en plus à s’uniformiser malgré un fort désir de personnalisation de la part des acquéreurs et une importante présence des Architectes des Bâtiments de France.

Des maisons personnalisées en Champagne-Ardenne

Des maisons uniques. Dans l’Aube, la Marne, la Haute-Marne et les Ardennes, les salaires sont assez faibles. Dès que les acquéreurs ont un peu de moyens financiers, ils ont des envies bien précises. Leur leitmotiv ? Ils veulent sortir du catalogue, avoir une demeure qui ne sera pas celle de leurs voisins. Ainsi chez Maisons d’en France qui construit 30 maisons par an, à Troyes principalement mais également à Saint-Didier et à Chaumont, « les clients préfèrent majoritairement de l’architecture locale avec de la personnalisation, du plain-pied avec un côté contemporain et du sur-mesure pour la forme des toits ou les couleurs d’enduit par exemple », explique Alexandre Choquet, responsable du secteur de Troyes. « Ils veulent bénéficier des avantages du catalogue et d’une personnalisation équilibrée, dans un bon rapport qualité/prix. La personnalisation est importante car sans elle les acquéreurs se sentent dévalorisés. Chaque maison doit être unique », précise Fabrice Brottier, directeur général.

Comme un air de villa provençale pourtant construite dans la région Champagne-Ardenne par les Constructions du Der. www.constructions-du-der.com© Les Constructions du Der

Des maisons sobres. Dans les Ardennes par exemple, les pavillons fonctionnels à l’architecture moderne sont plébiscités. Le contemporain est également très apprécié. Les acquéreurs sont amateurs de volumes cubiques, de toits-terrasses ou plats, de murs d’acrotère… La demande est même équivalente mais les acquéreurs se heurtent à des problèmes de budget car les villas contemporaines sont plus onéreuses d’environ 15% à cause des matériaux employés (si l’on utilise du bac acier par exemple) et des techniques de mise en œuvre.

Modèles de maisons : les constructeurs s'adaptent

Parce que les clients ne veulent surtout pas de la maison de M. Tout-le-Monde et que la personnalisation est très recherchée, les constructeurs ont adopté diverses stratégies pour satisfaire leurs exigences. « Ainsi, nous habillons les pavillons traditionnels de bandes de crépi gris. Nous jouons sur les modénatures, nous utilisons des menuiseries grises ou rouges », détaille Murielle Winterer, directrice générale de Plurial Home Expert, qui construit dans toute la région Champagne-Ardenne à l’exception de la Haute-Marne.

Le bicolorisme a le vent en poupe en Champagne-Ardenne, surtout lorsqu'il adopte un beau rouge traditionnel. Une demeure contemporaine conçue par Bâti Champagne. www.batichampagne.fr© Bati Champagne

Des intérieurs contemporains sont conçus pour des pavillons traditionnels, avec des grands espaces sans couloirs, ce qui ne se devine pas de l’extérieur. Les acquéreurs aiment aussi jouer avec la forme des maisons. Les constructions en L sont très appréciées. 

Les maisons en L sont très appréciées en Champagne-Ardenne. Ici une réalisation du constructeur Aube Arlogis. www.aube.arlogis.com© Maisons Arlogis Aube

Des maisons pour tous les goûts. Dans les Ardennes les rez-de-jardin avec les chambres en sous-sol sont typiques et permettent d’utiliser les fortes pentes. Dans la Marne les maisons sont bâties de plain-pied sur sous-sol et dans l’Aube, dès que la maison fait plus de 120 m2, ce sera un R+1, sinon elle sera construite de plain-pied. Les enduits de façade sont une autre façon de se démarquer. « Ils seront écrasés ou bruts. Les coloris à la mode sont les tons pierre dans différentes nuances : orange, rosé… les gris et les gris clairs, les rouge bordeaux, la bicoloration ont également les faveurs des acquéreurs », détaille Myriam Dupont, à la direction générale Bâti Champagne, société familiale qui construit dans la Marne, l’Aisne, les Ardennes, la Seine-et-Marne. 

Dans la région Champagne-Ardenne, les acquéreurs aiment la couleur. La preuve avec cet enduit rosé adopté par une demeure signée par Plurial Home Expert. www.plurialhomeexpert.fr© Consult-Me, Jérôme CANTONNET-Plurial Home Expert

Même le jaune et le bleu traditionnels rencontrent encore les faveurs des acquéreurs. Après « tout est une affaire de budget », estime Virginie Schmitt, assistante commerciale des Maisons Arlogis, à Troyes dans l’Aube. « Par exemple nous avons récemment posé des hublots qui sont du plus bel effet mais qui coûtent très cher. »

Cliquez sur un département pour voir
des offres de maisons neuves avec terrain

  Précédent