Midi-Pyrénées : des terrains plus loin, moins cher

-

Toulouse et ses environs proposent un cadre de vie agréable qui séduit nombre de familles. Mais trouver un terrain constructible aux alentours de la métropole reste compliqué et nécessite un budget important. La solution ? S'éloigner un peu...

Le terrain, c’est la matière première de la maison. C’est aussi son emplacement - proche de la ville ou à l’écart - qui va déterminer votre mode de vie. Dans un lotissement, vous allez acheter une parcelle constructible et viabilisée. Vous bénéficierez aussi de la proximité des équipements urbains comme l’école, le collège, la médiathèque, les transports… « Les acquéreurs qui veulent s’installer dans un lotissement sont exigeants avec les élus locaux au niveau des aménagements urbains. Et les lotisseurs et les élus travaillent
ensemble très en amont pour s’adapter le mieux possible à cette demande », constate Philippe Petiot.

En diffus (parcelle vendue par un particulier), l’approche est différente. Vous pouvez choisir une parcelle éloignée des zones urbanisées pour profiter d’une vie de village. Mais vous devrez vérifier si le terrain est constructible, s’il est viabilisé. En ville, vous pourrez acheter un terrain déjà bâti et réaliser une opération de démolition-reconstruction. Certains particuliers vendent une partie de leur terrain pour financer la rénovation de leur pavillon, dans le cadre d’une division parcellaire. Dans ces cas, la qualité de l’emplacement, les possibilités en termes de construction et les caractéristiques de la parcelle vont définir le prix.

Reste une constante, observée en diffus comme en lotissement, celle du « plus loin, moins cher ». En clair : plus vous vous éloignez des secteurs urbanisés, plus les prix se font abordables. Ainsi, à 25 ou 30 km de la ville rose, un terrain en lotissement de 400 m² va se vendre entre 50 000 et 80 000 € selon son emplacement et sa surface alors qu’en première couronne, il va partir entre 210 000 et 250 000 €. Dans le Gers, cette même surface se négocie autour de 100 000 €. Si vous choisissez de vous éloigner de votre lieu de travail, veillez aux temps de transport et aux dépenses en carburant, même les faibles factures d’énergie des maisons neuves vont sécuriser votre budget.

par Elisabteh Lelogeais