Le prix des terrains en Rhône-Alpes

En Rhône-Alples, le prix du terrain représente, selon les secteurs, de 37 à 47% du prix du projet d’après les statistiques du ministère de l’Ecologie. Les grandes agglomérations et leur périphérie font bondir le mètre carré. Et que dire de la proximité de la frontière suisse ! Mais les zones semi-rurales et rurales permettent de trouver des parcelles plus abordables.

Le prix des terrains dans l'Ain

En Bresse, on a une bonne disponibilité foncière. Sur Bourg-en-Bresse intra-muros et à proximité immédiate, la fourchette est assez large, entre 80.000 et 110.000 €, selon les secteurs. En revanche, « les prix sont plutôt à la baisse sur les secteurs plus isolés, souligne Yves Duverne, directeur général de SCIPA Maisons d’en France. Comptez en moyenne 60.000 € pour une parcelle ». Dans le Val-de-Saône, les terrains sont assez chers, entre 100.000 et 130.000 €. « C’est la zone d’aspiration de Lyon », explique Yves Duverne. Du coup, l’afflux de clientèle a mécaniquement fait grimper les prix du mètre carré. Dans le Pays de Gex, on déboursera entre 180.000 et 200.000 € pour une parcelle. « Un terrain très bien placé, à proximité de la frontière suisse, se payera même 300.000 € ou plus », complète-t-il.

Le prix des terrains dans le Rhône

« On trouvera aisément des terrains en deuxième et troisième couronnes de Lyon, en secteur diffus comme en lotissement », signale Olivier Laurent, directeur commercial des Demeures Caladoises. A 20/25 kilomètres de Lyon, « on payera de 130.000 à 140.000 € pour une parcelle. Les zones rurales sont moins chères ». Pour faire construire plus près de Lyon, à 10 ou 15 kilomètres, « compter autour de 200.000 € ».

Le prix des terrains dans la Loire

Autour de Saint-Etienne, les terrains s’échangent dans une fourchette de 120.000 à 130.000 €. A Roanne, on trouvera son bonheur pour 40. 000 € en moyenne.

Le prix des terrains dans l’Isère

Sur certaines communes de la banlieue grenobloise, comme Meylan, « les terrains peuvent grimper à 400.000 € », indique Gilles Sachetti, cogérant du groupe Itinéraires. A 10/15 kilomètres de Vienne, comme à Estrablin ou Cheyssieu, on pourra acquérir une parcelle à moins de 40.000 €, tandis qu’à Vienne, il faudra compter environ 90.000 €.

Le prix des terrains dans les Savoies

« Près des centres urbains, le prix des terrains s’établit le plus souvent entre 100.000 et 150.000 €, voire 200.000 € », note Nicolas Bonnet, directeur développement du groupe Artis. « Dans les zones frontalières, ils grimpent à 300.000 €. Quant à un beau terrain, sur une commune en rive de lac, il se négociera entre 250.000 et 300.000 €... ou même 500.000 € ! » Le prix de la rareté, à Annemasse, en Haute-Savoie ? « Un terrain peut y coûter entre 800.000 et 900.000 € », dévoile Gilles Sachetti. En Savoie, « comptez 300.000 € pour un terrain en basse Tarentaise », précise le cogérant du groupe Itinéraires. 

Publié par M. Pouplot
© construiresamaison.com -